Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (11)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1980 Blizzard Of Ozz
1981 Diary Of A Madman
1982 Speak Of The Devil
1983 Bark At The Moon
1986 The Ultimate Sin
1988 No Rest For The Wicke...
1991 No More Tears
1995 Ozzmosis
2001 Down To Earth
2007 Black Rain
2010 Scream
2014 Memoirs Of A Madman
2020 Ordinary Man
 

- Membre : Animetal Usa, Revolution Saints, Dream Evil, Metallica, Faith No More, Mystic Prophecy, Gioeli - Castronovo, Badlands, A New Revenge, Vicious Rumors, Jerry Cantrell , The Dead Daisies, Snakecharmer, Headspace, Quiet Riot, Infectious Grooves, Alice In Chains, Pride & Glory, Uriah Heep, Rainbow, MÖtley CrÜe, Zakk Wylde , Arch Enemy, Firewind, Nightrage, Black Label Society
- Style + Membre : Firstborne, Lizzy Borden, Red Dragon Cartel, Msg, Black Sabbath
 

 Site Officiel (1020)

Ozzy OSBOURNE - Ozzmosis (1995)
Par ZIONLEEMASTERSEB le 20 Octobre 2010          Consultée 2288 fois

Il est d’usage de nommer "No More Tears" comme le dernier bon album d’Ozzy OSBOURNE . Et c’est vrai. Autant, la prestation du Madman que la production collait à l’air du temps. Nous étions en l’An de grâce 1991. Avouons que Papy Ozzy étais déjà génialement touché. La déchéance arrivait lentement. La tâche de l’album "Ozzmosis" devait être des plus difficile au regard du brio de son prédécesseur. Il est donc temps de tenter de le réhabiliter. De pas grand-chose, soit, mais l’époque à laquelle est sorti ce disque ne voyait que par le Grunge. Ce qui pourrait expliquer un possible désintérêt de la part des jeunes de l’époque.

Aux premiers abords, nous ne pouvons nier qu’Ozzy (ou sa femme Sharon) a tenté de bien faire les choses. Tout d’abord, nous retrouvons Michael Beinhorn (SOUDGARDEN, MARILYN MANSON, KORN) en ingé son ainsi qu’au clavier additionnel. Paul Northfield (SUICIDAL TENDENCIES) le seconde dans sa tâche. Ainsi et bizarrement nous avons le droit à un album plutôt pop et très synthétique ou même les larsens typiques du père Zakk sont étouffés par la prod. Un ensemble trop homogène pour un univers à 1000 lieues des folies d’Ozzy. Et puisqu’il faut le nommer, c’est bien lui le coupable. Ce synthè qui nivèle dans la mièvrerie un album qui aurait pu être grand. D’ailleurs, Rick Wakeman tiens lui aussi l’objet du délit. Absurde. Plus de synthé que de guitare !!!!!

Niveau compo, les seuls musiciens n’ont pas suffit. On retrouve des as de l’écriture comme souvent chez les grands groupes ricains, nommons ALICE COOPER, KISS ou AEROSMITH. Ce qui est une hérésie quand on est un groupe de rock. Alors les Purdell, les Wallaces, les Hudson et les Vallance, ils ont du s’en faire des couilles en or sur notre dos en dénaturant nos groupes en machine à single. Ne nions pas des participations à l’écriture de Zakk, de Steve VAI sur le titre "My Little Man" (reconnaissable et très typé) et de……...Geezer BUTLER. Réjouissante perspective que de retrouver le petit binôme du Grand Sabb. D’ailleurs rien à dire sur la constante partition de basse discrète et efficace du moustachu.

Niveau contenu, un "Perry Mason" qui claque et un "My Jekyll Doensn’t Hide" bandant à souhait et des ballades ("See You On The Other Side", "Old LA Tonight"), correctes mais par contre trop de titres très bons aussi mais en mid tempo qui peinent à faire décoller l’album ("Ghost Behind My Eyes", "Tomorrow"). Ozzy n’évoluant pas dans son univers musical. La faute à n’en pas douter à la sacro sainte loi du marché. On entend la grosse Sharon beugler : "Attention, si tu ne vends pas assez de disques, tu vas finir par faire de la télé réalité !!!".

En définitive, un bon disque d’Ozzy, à considérer comme une digression avant la déchéance discographique. Rendons ses lauriers à Ozzy, s’il a perdu des trucs pour gagner des trous, il a toujours cette voix fantastique qui fait oublier le reste. Et comme Canard, je me plais toujours à rêver d’un dernier album d’Ozzy en forme de baroud d’honneur.

Note : 3,5/5.

A lire aussi en HEAVY METAL par ZIONLEEMASTERSEB :


GRAND MAGUS
Iron Will (2008)
Orientation heavy 70's inspiré.




ARMORED SAINT
La Raza (2010)
Le talent sans la gloire mais sans emmerdes aussi !!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par STEF




 
   FENRYL

 
   MULKONTHEBEACH
   VASSAGO
   ZIONLEEMASTERSEB

 
   (4 chroniques)



- Ozzy Osbourne (chant)
- Zakk Wylde (guitare)
- Geezer Butler (basse)
- Dean Castronovo (batterie)
- Rick Wakeman (claviers)
- Micael Beinhorn (claviers)


1. Perry Mason
2. I Just Want You
3. Ghost Behind My Eyes
4. Thunder Underground
5. See You On The Other Side
6. Tomorrow
7. Denial
8. My Little Man
9. My Jekyll Doesn't Hide
10. Old L.a. Tonight



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod