Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Myspace Officiel (263)
 Site Officiel (195)
 Chaîne Youtube (171)

IMMOLATION - Failures For Gods (1999)
Par POSITRON le 4 Septembre 2017          Consultée 140 fois

Oui "Failure For Gods" est une non-confirmation des promesses du groupe, oui la production est un peu étrange.
Non "Failure For Gods" et sa production ne sont pas deux sombres merdes.
Oui le riffing de "Failure For Gods" est trop simplifié et inconsistant.
Non "Failure For Gods" n'est pas pour autant dénué d'intérêt.

"Failure For Gods" est un des albums les plus lourds de toute la carrière d'IMMOLATION, comprenant des riffs évoquant pêle-mêle l'old-school doomy ou (pour une fois) l'authentique brutal death avec lequel IMMOLATION flirtait toujours par sa puissance de feu, le tout mêlés aux idiosyncraties de "Here In After" et de ce qui sera "Close To A World Below". Émergent en particulier "No Jesus, No Beast" et "Failures For Gods" qui sont un peu les tubes du disque. Si l'on peut regretter un léger retrait de personnalité dans le disque il faut savoir raison garder tant la force de composition et les compétences du groupe en matière de tissage d’ambiances restent encore présents et plus que respectables.

Une grave erreur d'IMMOLATION a été de s'engouffrer trop loin dans ses figures rythmiques répétitives sur une ou deux mesures sans prendre le temps de ciseler dans ses riffs et ses grouvzeuh le "moment IMMOLATION" : le bend impromptu, la petite dissonance, l'harmonique artificielle, la croche en trop, le quasi-gimmick qui fait sonner le riff différemment, qui nous indique sans aucun doute l'identité du groupe et qui force la répétition again and again(*) des synonymes de "tordu" lorsqu'il s'agit de les décrire. Taktaktak fait la grosse caisse en plastique, erreur de sonorisation pourtant salutaire qui souligne les rythmes de manière disgracieuse et contribue au climat de l'album bien plombé par l'énorme masse des guitares dès qu'elle s'engouffre dans les basses fréquences.

Sachons pourtant ne pas nous faire trop ardent défenseur : "Failures For Gods" représente quand même une perte d'inspiration et de personnalité et la qualité de son voisinage immédiat me forcent à descendre la note pour marquer le coup. Même si l'intervalle qui le sépare de "Here In After" est largement surestimé, des quatre premiers albums d'IMMOLATION, "Failure For Gods" est indubitablement le moins essentiel.

_ _ _

(*)Oups j'mé suis trompé de disque.

A lire aussi en DEATH METAL par POSITRON :


KATALEPSY
Autopsychosis (2013)
Le slam pour tous.




CRYPTOPSY
Blasphemy Made Flesh (1994)
They do that rather well... don't you think ?


Marquez et partagez




 
   MOX

 
   BIONIC2802
   POSITRON

 
   (3 chroniques)



- Ross Dolan (chant, basse)
- Thomas Wilkinson (guitares)
- Robert Vigna (guitares)
- Alex Hernandez (batterie)


1. Once Ordained
2. No Jesus, No Beast
3. Failures For Gods
4. Unsaved
5. God Made Filth
6. The Stench Of High Heaven
7. Your Angel Died
8. The Devil I Know



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod