Recherche avancée       Liste groupes



      
PROTO BLACK  |  E.P

Commentaires (24)
Questions / Réponses (4 / 6)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : God Seed
- Membre : Arcturus, Vltimas, Ava Inferi, Nader Sadek, Mezzerschmitt, Earth Electric, Aborym, Thorns, Aura Noir, Hellfest Open Air Edition, The Kovenant [covenant]
- Style + Membre : Tormentor

MAYHEM - Deathcrush (1987)
Par METALINGUS le 24 Mai 2016          Consultée 1006 fois

Lorsqu’on remet ce mini-album dans son contexte, on peut dire qu’il était une révolution à l’époque. Rien de très éclatant : on est très loin d’une bombe nucléaire lâchée en pleine Norvège façon IRON MAIDEN ou METALLICA, mais on peut quand même dire que "Deathcrush" a marqué son époque à sa façon. C’était le premier disque de son genre (hormis la démo "Pure Fucking Armageddon") et simplement pour cette raison il mérite son pesant d’étoiles.

Lorsqu’on explore l’intérieur des entrailles de la bête, on s’aperçoit que pratiquement tous les titres de ce mini-album sont des classiques qui seront interprétés en concert à maintes occasions. Seule la reprise de VENOM est pour moi un échec, car elle est beaucoup trop bourrine à mon goût. Si vous cherchez une bonne reprise de "Witching Hour" tournez-vous vers SLAYER sur le DVD "Live Intrusion".

Seuls deux reproches peuvent être faits : la production et le personnel en place. Même si le son est volontairement mauvais, il faut dire que cela nuit énormément à la qualité puisqu’on peine à entendre certains passages (particulièrement les moments bourrins). De plus, le chanteur Messiah est probablement le pire chanteur du groupe. De l’autre côté du micro, Maniac sera bien meilleur sur les albums suivants. Concernant la batterie c’est encore pire : Manheim peine à suivre le rythme et semble en retard sur certains passages… Ce qui nous rappelle qu’Hellhammer est vraiment une bête !

En conclusion malgré certains défauts évidents, il s’agit d’un passage obligé pour tous les fans de Black tellement ce disque a contribué à l’explosion de la scène norvégienne en matière de musique extrême.

Morceau préféré : "(Weird) Manheim" suivi de "Pure Fucking Armageddon".

A lire aussi en DIVERS :


DIE APOKALYPTISCHEN REITER
Der Rote Reiter (2017)
Une bien saine colère




WARDRUNA
Runaljod - Ragnarok (2016)
Le shamanisme moderne dans sa forme la plus pure


Marquez et partagez



Par DARK BEAGLE




 
   POSSOPO

 
   METALINGUS

 
   (2 chroniques)



- Maniac (vocaux)
- Euronymous (guitares)
- Necrobutcher (basse)
- Kjetil Manheim (batterie)
- Messiah (chant (track 4 et 6))


1. Silvester Anfang
2. Deathcrush
3. Chainsaw Gutsfuck
4. Witching Hour
5. Necrolust
6. (weird) Manheim/pure Fucking Armageddon



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod