Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Destinity, Aesmah, Hypnosis, Edge Of Sanity, Dark Tranquillity, At The Gates, Arch Enemy, Amon Amarth
- Membre : Lindemann, Witchery, Pain, Lock Up, Immortal, Demonoid, Dark Funeral, The Abyss
- Style + Membre : Bloodbath
 

 Chaîne Youtube (342)
 Myspace (322)
 Site Officiel (425)

HYPOCRISY - Osculum Obscenum (1993)
Par DARK BEAGLE le 4 Mars 2018          Consultée 228 fois

"Osculum Obscenum", c’est comme "Penetralia", mais en plus bourrin. Sur ce disque, HYPOCRISY fait montre d’une quasi absence de finesse, excepté à quelques moments, comme sur "Pleasure Of Molestation" (une mélodie introductive qui se transforme rapidement en un parpaing dans la tronche) ou sur le plus posé "Attachment To The Ancestor". Il faut que ça tabasse, dur, vite et fort et ce n’est pas forcément à ce niveau que le groupe se montre le plus intéressant.

Ici, le but pour HYPOCRISY est clairement de voir si l’herbe repousse après son passage. On tient là ce qui est peut-être bien l’œuvre la plus barbare d’une formation qui allait pourtant rapidement changer sa façon de s’exprimer et avec elle, ses sujets de prédilections. Ici, nous sommes encore dans un satanisme de bon aloi, somme toute respectable, quoiqu’un peu surfait, voire un peu surjoué (en même temps, dans le style, si on ne joue pas sa spécialité à fond comme le fait NILE, CANNIBAL CORPSE ou DEICIDE, on est un peu à côté de sa partition).

Du coup, on est à peine étonné de se retrouver face à une reprise très rentre-dedans du "Black Metal" de VENOM, quasi nihiliste dans son interprétation. HYPOCRISY ne fait donc pas dans la dentelle, et il en met plein les oreilles sans se soucier de se forger une réelle identité, il se contente d’emprunter des chemins déjà défrichés par d’autres avant lui. Et c’est ce qui est au final dommage avec cet album. Il n’apporte pas grand-chose au paysage Death Metal de 1993, y en a qui font mieux ailleurs.

C’est d’autant plus dommage que "Penetralia", le morceau, apportait quelques pistes intéressantes à explorer et c’est comme si toutes les portes s'étaient refermées d’un coup. "Osculum Obscenum" reste une œuvre de jeunesse, un bouton d’acné au front d’un groupe qui ne demande qu’à être pressé pour faire peau neuve.

A lire aussi en DEATH METAL :


DEWEY
Dewey (2011)
Une synthèse torturée de Death multiple !!!




MEMORIAM
For The Fallen (2017)
Hommage à BOLT THROWER avec BENEDICTION !


Marquez et partagez




 
   MOX

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Masse Broberg (chant)
- Peter Tägtgren (guitare)
- Jonas Österburg (guitare)
- Mikael Hedlund (basse)
- Lars Szöke (batterie)


1. Pleasure Of Molestation
2. Exclamation Of A Necrofag
3. Osculum Obscenum
4. Necronomicon
5. Black Metal
6. Inferior Devoties
7. Infant Sacrifices
8. Attachment To The Ancestor
9. Althotas



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod