Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2018 Omni
 

- Style : Soulspell, Galneryus, Kamelot, Aquaria, Secret Sphere
- Membre : Steel Seal, Lione / Conti, Megadeth, Twilight, Virgo, Symfonia, Andre Matos , Almah, Kiko Loureiro , Turilli / Lione Rhapsody
- Style + Membre : Shaaman, Rhapsody, Viper
 

 Site Officiel (681)
 Myspace (484)
 Chaîne Youtube (864)

ANGRA - Secret Garden (2015)
Par HAPLO le 23 Avril 2019          Consultée 603 fois

Les musiciens brésiliens d’ANGRA aiment les surprises ! Et vu que la vie est faite de bosses et de creux, leur musique, unique, a eut moult occasions de rebondir et de nous surprendre. Le premier de ces rebonds inattendus fut la renaissance après la cassure du line-up initial : notre Dédé national quitte la formation après le troisième album studio du groupe "Fireworks" en glissant dans ses bagages le batteur génial Ricardo Confessori et le bassiste Luis Mariutti. C’est donc le chant (et pas n’importe lequel) et rien d’autre que la base rythmique du groupe qui se fait la malle ! Le projet SHAAMAN démarre sur les chapeaux de roue, laissant les naufragés d’ANGRA bien en peine pour piloter la caravelle.

Et pourtant, tout fan de ce groupe réellement atypique le sait, ils vont rebondir les bougres ! Cela sera d’abord la renaissance avec un album plein de promesses sur lequel se roderont les nouveaux musiciens
venus compléter les deux guitaristes virtuoses Bittencourt-Loureiro. Puis, en 2004, le Magistral "Temple Of Shadows" qui consacrera le règne d’ANGRA sur le Power Mélodique mâtiné d’harmonies latines.

La seconde crise déboule avec la fin de cette ère : un batteur tentaculaire qui claque la porte suivi par un chanteur qui était (presque) parvenu à faire oublier l’ami Dédé… Nous retombons dans le cycle infernal : comment faire naviguer ce si joli galion plein d’épices et qui nous a tant fait rêver ?

Et c’est là qu’intervient le fan expérimenté. Pas de problème ! ANGRA sait comment renaître de ses cendres ! – le nouveau line-up est révélé est laisse libre cour aux espoirs les plus fous ! Imaginez : le trio historique Bittencourt-Loueiro-Andreoli renforcé par La voix héroïco-lyrique de RHAPSODY et derrière les fûts, un inconnu en ce qui me concerne, mister Bruno Valverde dont la frappe et le talent font qu’il n’a manifestement pas à rougir devant ses illustres prédécesseurs…
Nous avons donc la recette, les ingrédients, le cuistot et cerise sur le gâteau, l’envie d’y croire !

Une première écoute décevante que les passages ultérieurs n’arriveront pas à réorienter. Autant le dire de suite, la mayonnaise aux épices d’ANGRA nouvelle formule ne prend pas ! On écoute avec son histoire et une oreille immanquablement marquée par ce qu’elle a déjà entendu… j’ai pourtant tenté de faire abstraction de mon amour immodéré pour l’ANGRA de "Holy Land", de "Temple Of Shadows" ou encore de "Aurora Consurgens" mais il faut bien le reconnaître ici, l’effort est bien présent mais ne porte pas !

Que l’on se comprenne bien : les guitaristes jouent admirablement, la base rythmique est solide et remplit pleinement son rôle, les clins d’œil latins ne manquent pas, le chant ne dénote pas et s’intègre bien aux compos, le son et l’équilibre des instruments sont impeccables mais la magie n’est pas là ! Oh, bien sûr, certains morceaux sortent du lot comme "Newborn Me", "Upper Levels", "Perfect Simmetry" et même le titre éponyme sur lequel nous retrouvons l’égérie d’EPICA qui vient pousser la chansonnette… Mais on ne retrouve ni l’inspiration géniale ni l’esprit original et chaloupé d’ANGRA dans cette galette.

C’est donc le cœur rempli d’espoir que l’on attribue un 2,5/5 à cette (petite) déception en se disant que ce nouveau line-up s’est réservé ainsi un tour de chauffe avec un album aux portes d’une nouvelle ère. ANGRA m’a tant fait rêver par le passé, je ne peux pas vraiment leur en vouloir de me faire espérer pour le futur !

A lire aussi en METAL PROG par HAPLO :


SHATTERED SKIES
The World We Used To Know (2015)
Vous n'auriez pas vu passer mon Djent ?




FRACTAL CYPHER
The Human Paradox (2016)
Jeunes, talentueux, et décomplexés !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   HAPLO

 
   (2 chroniques)



- Rafael Bittencourt (guitares et chant)
- Kiko Loureiro (guitare)
- Felipe Andreoli (basse)
- Fabio Lione (chant)
- Bruno Valverde (batterie)
- Simone Simons (chant sur 'secret garden')
- Doro (guest sur 'crushing room')


1. Newborn Me
2. Blacked Hearted Soul
3. Final Light
4. Storm Of Emotions
5. Synchronicity
6. Violet Sky
7. Secret Garden
8. Upper Levels
9. Crushing Room
10. Perfect Symmetry
11. Silent Call



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod