Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLKITSCH METAL EXTRêME  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



ARKONA - Vozhrozhdenie (2004)
Par VOLTHORD le 26 Février 2009          Consultée 2784 fois

Si un jour, vous en venez à parler d'ARKONA (ouais, comme ça), mais que, pas de bol, vous vous rendez compte que vous n'avez que Vozrozhdenie sous la main pour appuyer votre propos (pour une raison qu'on ignore, mais postulons...), je ne peux que vous conseiller de vous raviser et d'avancer un petit « non mais ce groupe, il est franchement génial quoi », puis espérer que votre interlocuteur vous croit sur parole, conclure sur un « ah merde j'en ai pas sous la main, mais j'te dis, c'est vachement cool ce groupe »...puis changer de discussion comme vous pouvez.

C'est sans aucune motivation particulière et seulement dans un objectif de cohérence que je ressors ce cd du « placard ». Il est dans tous les cas complètement anecdotique dans la carrière des Russes (je crois que vous l'avez déjà compris), et plus je serais bref, plus vous gagnerez du temps.

Ce premier album aux allures de démo n'est pas plus flamboyant que la majorité des démos des groupes débutants lambda. ARKONA n'est pas encore une exception, il ne le sera pas non plus sur l'album suivant d'ailleurs.
Bien loin des dérives emphatiques de Vo Slavu, et même assez éloigné des quelques bons points d'un Lepta pas extraordinaire mais au moins appréciable. Première et principale raison du mécontentement : la surenchère pénible de claviers de supermarchés qui nous jouent trop souvent le coup du pipeau en chaleur qui gazouille de trop, les indigences féeriques dignes des bandes sons midi d'un site amateur de fans de Donjons et Dragons ou les faux arrangements orchestralo-symphoniques trop prépondérants pour qu'on excuse leur présence (défaut qui perdurera même dans Vo Slavu Velikim... mais là c'est moins pompeux).

Du black folklo-féerique qui rate le coche par trop d'amateurisme ou de mauvais-goût, juste assez bon pour animer une partie du premier Diablo un dimanche foutu d'avance. Et encore, Diablo est bien trop rock'n'roll pour supporter la charge de ce 'bofbof' russe. Si une guitare vivace, une chanteuse black qui aime montrer les crocs et quelques plans folks et sympho moins candides m'éviteront d'être bien radical dans mon propos, je demeurerais convaincu qu'ARKONA n'a gagné sa crédibilité qu'à partir de Lepta.

Je vous renvoie donc à la chronique de ce dernier, tant ma description du style ARKONA de « l'époque » correspond à Vozrozhdenie.
N'oubliez pas cependant d'ajouter quelques pointes de mécontentement et quelques négations de ci de là en relisant mes phrases. Ma notation paraîtra supra sévère, d'autant que les deux albums ne sont pas siiiiiiiii éloignés l'un de l'autre...tant pis, au moins vous savez vers où mon choix se porte.

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par VOLTHORD :


ELUVEITIE
Spirit (2006)
Fureur Helvète et metal celtique rageur!




ARKONA
Yav (2014)
La houle d'un rituel païen richissime.


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Masha 'scream' (chant)
- Sergej 'lazar' (guitare)
- Ruslan 'kniaz' (basse)
- Vlad 'artist' (batterie)


1. Kolyada
2. Maslenitsa
3. K Domu Svaroga
4. Vozrozhdenie
5. Chernye Vorony
6. Rus
7. Brate Slavyane
8. Solntsevorot
9. Pod Mechami
10. Po Zverinym Tropam
11. Zalozhny
12. Zov Predkov



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod