Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL EXTREME  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 



ARKONA - Stenka Na Stenku (2011)
Par VOLTHORD le 21 Juillet 2011          Consultée 1751 fois

L’autre jour, lors d'une discussion internétique, ce très cher Fenryl me disait que le live de ORPHANED LAND au Hellfest sur ARTE TV était sympa, mais qu’on avait de quoi s’interroger sur la pertinence des ‘yala yala’ répétés à tout va, comme si on n'avait pas pigé que les bonhommes venaient du Moyen-Orient. Il faut bien avouer, chaque musique a ses tics et le Metal Folk, qu’ils viennent de l’est comme du Nord comme d’un autre à toujours tendance à en faire des caisses sur les onomatopées ethniques à deux balles. Chez ORPHANED LAND c’est les ‘yala yala’, chez ARKONA, c’est les ‘lalalaï’ ou les ‘hoïhoïhoï’ avec la toque en fourrure. Un phénomène que ce nouvel EP dont j’ai peine à écorcher le titre de par mon superbe alphabet latin, intensifie jusqu’à l’allergie.
Le problème c’est que ça ne fait que tirer ARKONA vers le bas.

Quel dommage, après avoir compris la différence entre une flûte en plastique et une atmosphère noirâtre dans ses deux derniers albums, et ayant enfin pris parti pour la cause d’un Folk Metal plus ‘sérieux’, plus sombre, parfois festif mais moins kitsch, ARKONA fait un bon en arrière, nous ramenant à l’époque du médiocre "Vozhrozhdenie" et du passable "Lepta", la petite féerie de fond en moins, l’accordéon Pascal Sevran-esque et les mandolines siciliennes plein la figure.

Aujourd’hui, la bande russe vend plus des saucisses que du rêve en ce début d’année 2011. Alors que KORPIKLAANI a enfin réussi à nous pondre un album digne de ce nom, c’est les russes qui reviennent derrière le barbec’ du dimanche pétanque. Certes, ils sont quand même bien plus doués que les Finlandais lorsqu’ils font du Folk ‘ola olé’ de piètre qualité, mais avec trois pistes archi-courtes qui respirent la composition à la va-vite, un manque cruel de nouveauté, et quelques claviers franchement mal sentis dans "Duren" (qui avait l'aura de SVARGA, rien que ça), on a de quoi se sentir gêné. La reprise sympathique mais pas transcendante de la ballade forestière "Oðða máilbmi" d'un SHAMAN qui n'est autre que KORPIKLAANI lui-même pourrait presque aller dans mon sens! Reste "Goi Rode Goi", en acoustique, qui reprend cet aspect tribal, presque jubilatoire, du ARKONA dont on s’était épris (normal...). Et allez, peut-être que "Noviy Mir" (ladite reprise de SHAMAN) n'est pas si mal, on ne crie pas vraiment victoire, mais on sait alors pertinemment qu’un EP anecdotique comme celui là n’aura aucune influence sur la qualité d’un prochain long format qu’on attend avec impatience.

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par VOLTHORD :


TROLLFEST
Willkommen Folk Tell Drekka Fest! (2005)
Une bonne petite fête entre trolls, ça vous dit?




MOONSORROW
Tulimyrsky (2008)
Un Ep, et nouveau coup de maître


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Masha 'scream' Arhipova (chant)
- Sergei 'lazar' (guitare)
- Ruslan 'kniaz' (basse)
- Vladimir 'volk' (vents)
- Vlad 'artist' (claviers, batterie)


1. Stenka Na Stenku
2. Valenki
3. Goi, Rode Goi! (acústico)
4. Skal (com Freki Do Varg)
5. Duren' (svarga Cover)
6. Noviy Mir ('oðða Máilbmi') (shaman Cover)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod