Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Ring
 

 Site Officiel Du Groupe (693)
 Myspace Du Groupe (355)

AVATAR - Thoughts Of No Tomorrow (2006)
Par FENRYL le 29 Décembre 2008          Consultée 2493 fois

Nouveau venu sur la scène suédoise Death mélo, AVATAR ouvre le bal et sort les griffes dans la but de s'affirmer et ce dès son premier album studio.
Inutile de vous redire que tout cela relève du chemin de croix tant il est complexe d'exister, si ce n'est tout simplement de se faire un nom en dehors des références du genre...
Pourtant, notre combo sait assurément y faire... La bonne vieille technique des accroches y est certainement pour quelques chose !
Première accroche: l'artwork signé par Philip von Preuschen (cousin de Johannes Eckerström), aux inspirations manga, ce qui n'est pas sans me motiver: on trouve une étrange jeune fille (*) qui orne le livret.
Seconde accroche: un chant assez original, en cela qu'il opère dans un domaine roots, rêche et hurlé plutôt novateur. Sans concession dès les premières notes de « Bound to the wall », il n'aura de cesse tout au long de la galette de vous accrocher (ou de vous rebuter si le « made in Göteborg » vous pose un problème...). Johannes Eckerström est sans doute la véritable attraction de ce premier opus, ajoutant une pierre supplémentaire à cet édifice à la gloire des frontmen officiant dans cette catégorie metallistique qu'est le death mélodique. Mais comment assurent-ils donc une tournée avec cette folie et cette rage de chaque instant ? Ici, on growle sans vergogne ni retenue (joli effet en fin de « Stranger » lors de mes écoutes au casque). On n'est pas là pour déconner (« My Lie »).

Outre ces deux premiers points, il faut avouer qu'une fois mis sur orbite par « And I bid you farewell » un poil consensuel car très « cahier des charges de base » et « Last One standing », le groupe déroule...
Chaque zicos trouve le moyen de s'exprimer sur chaque compo: on savoure un jeu de batterie vif et énergique (« The Willy »), des riffs léchés largement inspirés heavy-thrash avec des plans lead de toute beauté (« War song », « The Willy »).
La relative unité de la galette laisse entrevoir des tracks diversifiées par des sections rythmiques originales, des morceaux péchus: « The Willy » super volontaire et dépotant un max est suivi par un « My shining star » plus heavy et modulé en terme de bpm ! On retrouve à ce sujet sur ces deux titres la construction classique du genre intro-couplet-refrain-couplet-refrain-break-solo-refrains...
Une intro mélodieuse à souhait avant un déluge de notes ? Pas de souci, on a cela en stock ici même ! « Stranger » s'ouvre sur un plan calme et posé (typé « baladin ») avant un acharnement guitaristique super plaisant ! Le tout sur quasiment 6 minutes (assez rare pour être souligné dans le genre).
Et si je vous dis qu'ils se sont même offert un titre instrumental dans la même veine, je vous inciterais davantage à leur accorder une chance d'y placer vos oreilles ? « Sane? » est de cette veine, le genre de titre qui pourrait parfaitement se placer dans la bande son d'un jeu vidéo type RPG (Role Playing Game pour les ignares !) sur fond de claviers imitant des cordes et des flutiaux... Sympa et logiquement utilisé en guise d'interlude introductif d'un « Slave Hive Meltdown » dans la veine d'un death mélo efficace et volontaire (on retrouve deux breaks rappelant le titre précédent)
On notera même une basse ultra présente sur le break de « And I bid you Farewell » laissant la place à une section rythmique dynamique et appliquée (la fin de « My Lie » pourra satisfaire tout autant les adeptes de la 4-cordes).
Bref, pour des branleurs de moins de 20 ans, moi je dis « beau boulot les mecs ! ».


11 titres pour un peu moins de 41 minutes... Une ambiance de bar en intro avant quelques coup de couverts sur un verre demandant classiquement le silence avant un discours... Libérant la rage et toute la bonne volonté de ces Suédois. AVATAR se donne ainsi les moyens, dès ce premier album, de prétendre à un petit quelque chose dans le monde sans pitié du Mélo death... La suite nous le dira... et nous le dira bien !!

Verdict: 3/5.

(*): visible sur le MySpace du groupe, en trame de fond.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par FENRYL :


DARK TRANQUILLITY
Atoma (2016)
DARK TRANQUILLITY... et les autres...




AT THE GATES
At War With Reality (2014)
Un retour éblouissant 19 ans après !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Johannes Eckerström (chant)
- John Alfredsson (batterie)
- Jonas Jarlsby (guitare)
- Simon Andersson (guitare)
- Henrik Sandelin (basse)


1. Bound To The Wall
2. And I Bid You Farewell
3. Last One Standing
4. War Song
5. The Willy
6. My Shinning Star
7. My Lie
8. Stranger
9. The Skinner
10. Sane?
11. Slave Hive Meltdown



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod