Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  E.P

Commentaires (9)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Nevermore, Ashes Of Ares
- Membre : Ashes And Dust, Sadus, Judas Priest, Sons Of Liberty, Leash Law, Demons & Wizards, Death
- Style + Membre : Pyramaze

ICED EARTH - Overture Of The Wicked (2007)
Par POWERSYLV le 27 Juillet 2007          Consultée 5747 fois

Voilà un moment qu’on attendait des nouvelles de la maison ICED EARTH. Ce combo inimitable (- merci Jon Schaffer pour ton jeu précisément … inimitable, merci Matthew Barlow pour les années où tu étais au micro et où tu nous a donné des frissons et des albums magiques, merci Tim d’avoir pris le relai -) avait non seulement annulé son passage parisien pour sa dernière tournée, mais depuis le bon The Glorious Burden, qu’est-ce qu’ils nous ont manqué. Toujours ces foutus problèmes de dos de Jon, il a eu aussi sa participation au deuxième album de DEMONS & WIZARDS, il y a eu BEYOND FEAR pour Tim Owens … bref, nous attentions ferme que ces chevaliers du metal moderne se remettent à composer pour le prochain album. Un album qu’on présente comme la suite du mythique Something Wicked This Way Comes même si, ne nous faisons pas d’illusions, ils auront du mal à égaler son auguste prédécesseur. Enfin nous verrons bien.

En guise d’apéro et afin de nous rappeler à notre bon souvenir, un petit EP qui s’appelle comme par hasard Overture of the Wicked. Alors que Tim Owens faisait ses premiers pas Iced Earthiens sur l’album précédent (The Glorious Burden sorti en 2003), il se frotte ici au souvenir d’un disque de référence et le pari est de taille surtout lorsque les 3 derniers morceaux (sur les 4) sont une reprise réactualisée de la « méga trilogie de la mort qui tue » de Something Wicked … le tryptique « Prophecy » / « Birth Of The Wicked » / « The Coming Curse ». Dur.

Commençons par le titre inédit qui débute le disque. «Ten Thousand Strong» est du ICED EARTH tout craché, un bon crû dans le plus pur style du groupe et qui est de bon augure pour l’album. Après un gros scream introductif de Tim Owens dans la plus pure tradition, on retrouve les fondamentaux du groupe : gros riffs rugueux à la Schaffer, classiques mais toujours aussi accrocheurs (ajoutons que Jon joue également la basse), refrain plus mélodique et facilement mémorisable … « Ten Thousand Strong » est une compo efficace même si on évolue en terrain connu et donc sans réelle surprise. Prometteur en attendant l’album, même s’il est difficile de juger et d’anticiper la qualité d’un disque longue durée en le réduisant à un seul extrait.

Revenons sur la fameuse trilogie « Prophecy » / « Birth Of The Wicked » / « The Coming Curse », ré-arrangée pour notre Tim. Avis assez partagé pour ma part. Le problème, c’est que quand on connaît la version originale avec Matthew Barlow, quand on a écouté et usé son exemplaire de Something Wicked jusqu’à la moelle, et bien forcément on s’y réfère irrémédiablement. Du coup, la comparaison est inévitable. Et pour ma part, cette nouvelle mouture est inférieure à la précédente. L’ensemble sonne moins subtil qu’avec Matt, les vocaux de Tim (même s’il fait un bon travail et de gros effort pour moduler sa voix et s’imprégner du morceau) en sont très différents. Voilà le truc, c’est que ces 2 chanteurs sont différents : Tim est plus agressif et moins fin que Matt et il fallait faire l’effort d’adapter l’ensemble. Maintenant, imaginons-nous à la place d’un novice qui découvre ICED EARTH avec ce single : et bien ça tue ! La richesse de cette trilogie (tout comme les autres d’ailleurs, hormis « Gettysburg » que j’ai toujours eu du mal à assimiler) est toujours aussi hallucinante avec ses passages successifs, ses ambiances et ses arrangements (surtout sur « The Coming Curse »). Mais bon, le spectre de Barlow planera toujours au dessus de ma tête … Je sais, faut pas vivre dans le passé tout ça … mais j'y peux rien.

Selon votre expérience avec ICED EARTH, selon votre sensibilité métallique, ou vous adorerez ce EP, ou vous le trouverez inutile ou alors vous trouverez que c’est un bon passe-temps en attendant l’album Framing Armageddon qui devrait débouler dans la deuxième moitié de cette année 2007 vraiment très riche en sensations. Je fais partie pour ma part de la deuxième catégorie : rassuré mais en attente.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


DARKNATION
Merci Pour Le Mal (2006)
Sur les traces d'adx et de killers ...




JUDAS PRIEST
Defenders Of The Faith (1984)
Un album puissant à réhabiliter d'urgence

(+ 6 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Tim Owens (chant)
- Jon Schaffer (guitare, basse)
- Tim Mills (guitare)
- Brent Smedley (batterie)


1. Ten Thousand Strong
2. Prophecy
3. Birth Of The Wicked
4. The Coming Curse



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod