Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  TRIBUTE

Commentaires (4)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : God Seed
- Membre : Arcturus, Mezzerschmitt, Earth Electric, Aborym, Thorns, Aura Noir, Hellfest Open Air Edition, The Kovenant , Nader Sadek

MAYHEM - Originators Of The Northern Darkness (2001)
Par POSSOPO le 17 Février 2007          Consultée 5821 fois

Que ce projet aura été long à se concrétiser. Rarement un album tribute ne pourrait avoir autant de sens que cet "Originators Of The Northern Darkness", hommage évident au père Euronymous, déjà remercié sur nombre d'opus ayant marqué l'histoire du black metal Norvégien. Citons simplement "In The Nightside Eclipse" qu'Ihsahn, Samoth, à l'époque accompagnés de Faust et Tchort, signent en mémoire du grand chef, récemment assassiné. Plus fort, DARKTHRONE, en bon élève du premier rang, dédie pour l'éternité son chef-d'œuvre "A Blaze In The Northern Sky" au roi de l'underground black et death, un Euronymous alors en excellente santé. Il peut, à ce sujet, paraître étrange de ne pas trouver ce dernier groupe parmi la liste des performers des titres de MAYHEM alors qu'EMPEROR répond bel et bien présent. Etrange parce que le point fort de ce disque réside en son casting très imparfait mais riche en grosses pointures du mouvement. IMMORTAL mène la danse, suivent ses pas CARPATHIAN FOREST, GORGOROTH, LIMBONIC ART, GEHENNA et KEEP OF KALESSIN. Déboulent aussi quelques invités attendus, DARK FUNERAL, BEHEMOTH, un ABSU dont on se serait évidemment passé, mais aussi un SETH dont on connaît les vieilles accointances avec MAYHEM, tous là pour internationaliser le débat. Et parmi cette assemblée de grimés au talent touchant les deux extrêmes, un imposteur venu de Pologne qui a peut-être voyagé caché dans les bagages du gang de Gdansk. VADER complète donc cette noire brochette et tentera de se sentir à son aise au sein de cette réunion aussi privée que codifiée.

Codifiée car l'heure n'est pas à la rigolade. Il faut choisir le répertoire, décider d'une ligne de conduite stylistique, éviter les fautes de goût qui peuplent l'immensité des produits proposant un exercice similaire. Acceptons donc de dépoussiérer quelques vieux morceaux, laissons la part belle, la démarche est ô combien naturelle, à "De Mysteriis Dom Sathanas". Tout le monde semble d'accord.

"Oui ? Quelqu'un parle-t-il Français ? Monsieur SETH a quelque chose à dire…Oui bien sûr, Heimoth, ok, on s'en branle… D'accord, attaquez-vous au cas "I Am The Labyrinth" mais vous vous positionnerez alors dans le ventre mou du disque (qu'est-ce que je parle bien, moi. D'ailleurs, je vais arrêter, ça fait pas naturel pour un sou)…Voilà, en dixième position, ça ira très bien. Toujours là pour se distinguer, ces maudits Français.

Pardon ? Je comprends rien, plus lentement, s'il vous plaît. Ils sont fatigants, ces Texans avec leur accent de chauve acariâtre… Non, vous passerez à la fin, il y a pas à négocier là-dessus… C'est ça, vous êtes venus de loin. Vous auriez pu y rester, loin, hein !

Autre chose ? Les mal lavés au fond là. Soyez pas si timides. C'est "Freezing Moon" pour vous… Non, sérieux, vous avez l'air sympa.

Tous les autres, allez-y, on vous fait confiance. Nous, on s'occupe de "From The Dark Past" et on ouvre le bal… Pourquoi ? Parce qu'on est les plus gros, pardi… Hein ?… Haha, il est con, ce Vrangsinn. Arrête de faire le crabe, tu me fais pisser de rire… Ok, ok, bah, vous vous démerdez avec "Ghoul" alors si vous aimez à ce point le old school. Putain, arrête le crabe, merde, j'ai le rimmel qui coule.

Merde, téléphone. Allo ? … Ouais, Sammy. Oui, oui, on te réserve "Funeral Fog", je sais. Sinon, ZYKLON, ça va ? … Cool… D'accord, mais grouillez-vous toi et Ihs, ça commence là.

Oh, revenez ! Un dernier truc. On respecte, hein. Morph, tranquille sur les claviers, tu seras gentil. Voilà, on essaye de coller à l'original… Oui, Caligoule, toi aussi, tu fais pas chier. Cet accent, les Suédois, j'y crois même pas, moi."

Une heure après, toujours Abbath :
"Comment ça, c'est nul ? Ah, c'est bon, c'est pas de notre faute, t'es gentil. On a tout fait pareil que les originaux. On a galéré sur les voix, je te dis pas… Oui, tous, même Caligoulegoule… Inutile ? Bah, t'es gentil, c'est un hommage quoi, tu vas pas faire chier. C'était pas le principe d'être original… Gnia gnia gnia, c'est EMPEROR les plus forts, comme d'habitude… C'est bon, ta gueule, Grutle, t'avais qu'à venir si t'es pas jouasse… Moi, je fais du viking, bah voyons.

Ah mais merde, va chier ton cul, toi ! Le "Nordic Metal : A Tribute To Euronymous", il était mieux. Mais ça avait rien à voir, renseigne-toi, mon connard ! Allez, va jouer, tu me soûles la bite !

Ah, c'est bon, là, je suis vener maintenant. ENSLAVED mes fesses ouais. Si c'est comme ça, je vais me mettre au heavy, moi."

…Ainsi naquit, quatre ans plus tard, un certain I.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


TORMENTOR
Anno Domini (1988)
Black metal prehistorique

(+ 1 kro-express)



NACHTMYSTIUM
Assassins: Black Meddle Part 1 (2008)
Meilleur qu'ENSLAVED ?


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Nombreux Et Différents Sur Chaque Titre (bah ouais, c'est un tribute)


1. From The Dark Past (immortal)
2. Pagan Fears (dark Funeral)
3. Freezing Moon (vader)
4. Funeral Fog (emperor)
5. Carnage (behemoth)
6. De Mysteriis Dom Sathanas (limbonic Art)
7. Buried By Time And Dust (keep Of Kalessin)
8. Life Eternal (gorgoroth)
9. Ghoul (carpathian Forest)
10. Into Thy Labyrinth (seth)
11. Cursed In Eternity (gehenna)
12. Deathcrush (absu)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod