Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Sadus
 

 Site Officiel (271)
 Myspace (203)

VOIVOD - War And Pain (1984)
Par JULIEN le 23 Mars 2006          Consultée 5731 fois

En cette première moitié des 80’s, la naissance d’un nouveau monstre bouscule un univers Metal qui n’en finit plus d’étendre ses tentacules sur la planète : le Thrash Metal ! De l’autre côté de l’Atlantique, la donne est assurée par le quatuor magique METALLICA – MEGADETH – SLAYER – ANTHRAX, agitant ses crinières et récoltant les dents expatriées en raison de pogos des plus virils. En Allemagne, l’adversité s’organise, et c’est la sauvagerie des KREATOR et autres SODOM et DESTRUCTION qui fait le ménage… Mais la citadelle des quatre semble inexpugnable. Or, il est des adversaires que l’on oublie de considérer, eux qui s’activent tout près. Au Canada par exemple.

VOIVOD donc, ou ce quatuor sans complexe emmené par le novateur guitariste Denis « Piggy » D’amour (qui décèdera en 2005), par le chanteur Denis « Snake » Belanger, par le bassiste Jean-Yves « Blacky » Thériault et par le frappeur Michel « Away » Langevin à qui l’on devra le monde conceptuel et les artworks organisés autour de la figure du Voivod, vampire robotique ressuscité après une guerre nucléaire. VOIVOD, endurci par son expérience des scènes surchauffées, fait ses classes en 1984 avec un album à l’intitulé pour le moins explicite : « War And Pain ». Et effectivement, ce premier album, c’est du conflit Thrash partant à l’assaut de l’auditeur sans s’inquiéter de la bonne santé de ses oreilles !

Assez braillard, bordélique et d’une spontanéité un peu juvénile qui n’exclue pas la créativité, le VOIVOD de « War And Pain » est une machine de guerre Thrash ne s’embarrassant pas de sophistication ou de prétentions mélodiques exacerbées. Le groupe cogne dur et dru mais aligne les breaks opportuns, plombe ses rythmiques, assène des solos véloces furieusement électriques, et chevauche des riffs acérés à l’âme trempée dans le Hard Rock furibard de MOTORHEAD et le petit frère crado et charbonneux de ce dernier qu’est VENOM. Pas étonnant donc de trouver des similitudes entre ce « War And Pain » et le « Kill’Em All » de METALLICA (contemporain de la troupe de Cronos et encore très inspiré de la bande à Lemmy) ou, plus encore, avec le EXODUS de « Bonded By Blood », dont VOIVOD pourrait être une version un peu moins débraillée. On y retrouve ce son sans fioritures, ces guitares qui tabassent, cette absence de retenue dans l’expression d’une verve Rock’N Roll passée au tamis musculeux du Thrash (particulièrement sensible sur les trois premiers morceaux et sur "Blower"), et surtout ce chant sale, arraché et se contrefichant des fanfreluches, sorte de rencontre improbable entre les graves d'Halford (JUDAS PRIEST) et la virulence de Paul Baloff (EXODUS). De la fougue en barre pour le dire !

Notons toutefois que VOIVOD, s’il ne franchit pas encore le pas de cette aspiration expérimentale qui lui conférera ses lettres de noblesse, sait ponctuellement démontrer des prédispositions pour une sombre texture sonore inédite et dévoile une facette avant-gardiste : ainsi la teinte menaçante du mémorable morceau-titre, le bien nommé "Nuclear War" (nous réservant un final sprint inattendu) ou les riffs noirs et tendus de l’excellent "Live For Violence" côtoyant la vague extrême naissante (BATHORY). Sans oublier les breaks qui attestent déjà d’une ambition se promenant hors des frontières du Thrash. A ce titre, l’auditeur attentif et sensible aux détails captera là les signes marginaux qui permettront au groupe de survivre au déclin d’un genre alors en pleine expansion, mais qui finirait par s’étioler, laissant quelques seigneurs en assurer la pérennité, les autres d’entre ses pionniers finissant par s’engager sur des sentiers différents.

Une œuvre de jeunesse donc que ce « War And Pain ». Pas vraiment indispensable, mais pas désagréable non plus, et très inspirée par instants (notamment sur les trois titres aux accents de fin du monde, cités tantôt). En tout cas, les amateurs de Thrash des 80’s et les anthropo-musicologues de l'extrême apprécieront.

PS : Une réédition luxueuse de cet album a vu le jour en 2004, dans un coffret incluant les neuf titres remasterisés de l’album « War And Pain » et tout un lot de raretés des plus précieuses pour le fan : Tout d’abord, les très rares démo-live du groupe que sont « Anachronism » (1983, 3 titres) et « Morgoth Invasion » (1984, 16 titres !)… attention, ça sent très fortement le produit enregistré avec un groupe encore jeune, et les moyens du bord… mais le public bouillant et les interludes parfois assurés en français par Snake – souvent amusants d’ailleurs - font plaisir ; pour suivre trois titres de la démo studio « To The Death » collectés pour les Metal Massacre Sessions 5 ; pour finir, le clip de "Voivod" et divers gadgets (écrans de veille…). Du bon boulot qui en ravira plus d’un !

A lire aussi en THRASH METAL par JULIEN :


ANTHRAX
Spreading The Disease (1985)
Thrash metal

(+ 2 kros-express)



KREATOR
Coma Of Souls (1990)
Thrash metal

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Denis 'snake' Belanger (chant)
- Denis 'piggy' D'amour (guitare)
- Jean-yves 'blacky' Thériault (basse)
- Michel 'away' Langevin (batterie)


- war And Pain
1. Voivod
2. Warriors Of Ice
3. Suck Your Bone
4. Iron Gang
5. War And Pain
6. Blower
7. Live For Violence
8. Black City
9. Nuclear War
- 'anachronism' (live 1983)
10. Condemned To The Gallows
11. Blower
12. Voivod
- metal Massacre Sessions 5
13. Condemned To The Gallows
14. Voivod
15. Iron Gang

- morgoth Invasion (live Demo 1984)
1. Build Your Weapons
2. War And Pain
3. Condemned To The Gallows
4. Warriors Of Ice
5. Helldriver
6. Horror
7. Black City
8. Nuclear War
9. Blower
10. Live For Violence
11. Ripping Headaches
12. Iron Gang
13. Korgull The Exterminator
14. Suck Your Bone
15. Witching Hour (reprise Venom)
16. Chemical Warfare (reprise Slayer)

- bonus
1. Clip Vidéo 'voivod'
2. Ecrans De Veille Et Fonds D'écrans
3. ...



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod