Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (3 / 10)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Hate Forest, Dark Ages, Old Silver Key
 

 Myspace Officiel Du Groupe (133)

DRUDKH - The Swan Road (2005)
Par POSSOPO le 31 Octobre 2005          Consultée 7330 fois
DRUDKH a longtemps été considéré comme le projet parallèle de membres de HATE FOREST. Alors que le second vient de splitter, il est enfin temps de réviser son jugement. DRUDKH est donc, au même rang que DARK AGES, un groupe sur lequel se focalise actuellement Roman Saenko, par ailleurs dernier membre de HATE FOREST. Cette vision différente des rapports entre les deux premiers groupes m’interdit d’associer la nouvelle direction musicale prise par DRUDKH et la fin prématurée de HATE FOREST. Rapport entre les deux il existe peut-être mais n’ayant réussi à contacter Roman Saenko (malgré plusieurs tentatives), je ne ferai pas de cette hypothèse une assertion.

Autumn Aurora suivait en gros la ligne tracée par Forgotten Legends, Лебединий Шлях-The Swan Road connaît de sacrées évolutions.
Cela commence par le son des guitares, rêche, amaigri de toutes ses basses. La batterie a également perdu énormément de profondeur, flirte désormais avec l’esthétique true black la plus orthodoxe. A tel point que la caisse claire en devient ridicule. Concluons ce rapide exposé du spectre sonore par le chant, vindicatif et nazifiant (je me permets d’utiliser cet adjectif en le vidant de toute substance politique). Comme pour souligner un propos apparemment de plus en plus rigide et faire fuir les derniers êtres impurs ayant osé poser leurs vulgaires esgourdes sur une œuvre aussi élitiste, les claviers ont disparu.
Alors que beaucoup adoucissent leur propos lorsqu’ils voient madame succès pointer le bout des seins dans leur direction, les plus sombres représentants du black ont, au contraire, tendance à grossir un trait qui leur est déjà caractéristique. La musique se débarrasse de toute forme d’accessibilité et se laisse envahir par un folklore singulier.
Dans le cas de DRUDKH, le folklore est évidemment ukrainien et prend une place bien plus importante que sur les précédentes productions du groupe ou sur un quelconque album de HATE FOREST, pourtant déjà très imprégné de culture locale. Le poète Taras Shevchenko, ballon d’or 2004 et père de la littérature et de la langue ukrainiennes modernes est ici la référence suprême et indépassable.
Ce changement de cap est radical et peu seront capables de reconnaître immédiatement le DRUDKH de Forgotten Legends ou Autumn Aurora.

Mais tout n’est pas déception dans cette quasi-métamorphose, bien au contraire. Les soli de guitare font une apparition remarquable et remarquée. Souvent incroyablement originaux, leur apport est considérable au point de prendre le pas sur ces éléments folk pourtant totalement réjouissants. DRUDKH en devient héroïque et vient de découvrir la formule idéale de la fusion entre esthétique nationaliste rugueuse et ambiances mythiques et traditionnelles.
Une oreille attentive remarquera, de surcroît, que le caractère emphatique et la torpeur répétitive des deux premiers opus se dessinent toujours en filigrane.

Quelques écoutes suffiront à se familiariser avec le son peu gracieux de la galette et avec une atmosphère vengeresse absente des premiers opus. Et cette accoutumance deviendra vite dépendance. DRUDKH n’est plus le même, son charme a totalement changé de nature mais il y a fort à parier que ce nouveau costume fascine autant, peut-être plus, que le précédent.




Marquez et partagez






 
   POSSOPO

 
   MEGATHERION

 
   (2 chroniques)



- Roman Saenko (tous les instruments joués sauf batterie)
- Yuriy Sinitsky (batterie)


1. Eternal Sun
2. Blood
3. Glare Of 1768
4. The Price Of Freedom
5. Fate
6. Song Of Sich Destruction



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod