Recherche avancée       Liste groupes



      
POP ROCK / METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Platypus, Jughead, Tribe After Tribe
- Style + Membre : Doug Pinnick
 

 King's X France (664)

KING'S X - Ear Candy (1996)
Par DAVID le 25 Novembre 2005          Consultée 3286 fois

Dogman manifestait bien l'envie d'en découdre des années de "dictature" de Sam Taylor, d'où un album particulièrement hargneux, sûrement le plus agressif de toute la carrière de King's X. Ear Candy garde globalement les mêmes acquis de Dogman, mais dans une optique nettement plus positive cette fois-ci. King's X a envie de se faire plaisir avant tout, sans se prendre la tête. Le groupe s'est senti suffisamment en confiance pour se charger de la production. Elle sonne naturelle, grungy et authentique, à l'opposé de celle de Sam Taylor, clinique, froide et formatée "radio". Mais les amateurs d'un son propre seront surement déçus (grungy, disais-je).

Les structures des morceaux sont très simples, avec peu de parties instrumentales. Le groupe se repose sur ses lauriers, mais des lauriers dorés tout de même, d'où un album très plaisant. Ce qui m'apparaissait quelque peu ennuyeux sur Dogman, ce climat un peu lourd et déprimant, tout cela disparaît ici au profit de titres plus cool et groovy (Sometime, Looking For Love, Run). Ces trois titres sont un peu construits dans le même moule d'ailleurs, ce qui fait que la variété n'est pas le point fort de Ear Candy. Idem pour la ballade Lies In The Sand (qui n'égale pas Flies and blue skies, soit dit en passant) et Life Going By qui se ressemblent assez. Ceci dit, ce n'est pas trop grave, car c'est le genre d'album qui s'écoute d'une traite, sans voir le temps passer.

D'un autre côté, les meilleurs titres de Dogman (Fool You, Flies And Blue Sky, Complain, Pretend, Sunshine Rain) étaient vraiment fabuleux. Et on ne retrouve pas sur Ear Candy des titres aussi excellents. Il y a bien l'introduction avec The Train, qui regroupe tout ce que King's X sait faire le mieux, bonne dynamique et harmonies vocales de folie. Ou bien le heavy 67, le "tribal" What I'm Gonna Do, le sudiste Mississippi Moon, bref il y a largement de quoi se faire plaisir ! La ballade avec Jerry Gaskill au chant (American Cheese) est également une petite merveille, une véritable révélation de son talent de vocaliste, il se débrouille bien le bougre. Il est peut-être le plus "Beatles" des trois. Au final, Ear Candy ne déçoit à aucun moment, il reste une valeur sûre parmi les albums de la période post-Sam Taylor. Il manque juste d'un peu d'audace. De l'audace, King's X en fera preuve plus tard, mais pas toujours pour le meilleur. C'est le dernier album de King's X chez Atlantic, le groupe signera ensuite chez Metal Blade ce qui ne changera absolument rien à leurs faibles ventes.

A lire aussi en POP ROCK / METAL par DAVID :


KING'S X
Black Like Sunday (2003)
Hard pop




MARILLION
This Strange Engine (1997)
Pop-rock


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
  N/A



- Doug Pinnick (chant, basse)
- Ty Tabor (guitare, chant)
- Jerry Gaskill (batterie, chant)


1. The Train
2. (thinking And Wondering) What I'm Gonna Do
3. Sometime
4. A Box
5. Looking For Love
6. Mississippi Moon
7. 67
8. Lies In The Sand (the Ballad Of...)
9. Run
10. Fathers
11. American Cheese (jerry's Painto)
12. Picture
13. Life Going By



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod