Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (12)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dark Tranquillity, Hypocrisy, In Flames, The Black Dahlia Murder
- Membre : Hellfest Open Air Edition, Cradle Of Filth, The Lurking Fear
 

 Site Officiel Du Groupe (515)
 Myspace Officiel Du Groupe (322)

AT THE GATES - Slaughter Of The Soul (1995)
Par FENRYL le 24 Mai 2014          Consultée 3796 fois

AT THE GATES à son apogée...

Voilà le genre de produit qui fait de vous une référence dans un genre. Le maître-étalon. Le patron.
Si DARK TRANQUILLITY définit le Death Mélodique à gros coups de morceaux "Prog'", IN FLAMES celui mélodieux à outrance, AT THE GATES, lui, caractérise le Death Metal le plus agressif et extrême...
Inutile d'en dire davantage sur le trio fondateur de ce genre si doux à mes oreilles. Avec ces 3 combos, on tient ici l'essence même du Mélodeath.
Avec le recul et pas mal d'années d'écoutes et d'échanges, je me rends compte que des 3, c'est sans doute AT THE GATES qui cultive le plus gros paradoxe : celui d'être à la fois le moins connu mais aussi le plus « culte » ... sans doute car le groupe a splitté depuis pas mal de temps !
Il est désormais venu le temps de mettre les points sur les I, les barres sur les T au sujet de cette bombe qu'est "Slaughter Of The Soul". On tient ici rien de moins que l'un des 3 piliers fondateurs d'une véritable discographie Death Mélo qui se tient, et j'irai même jusqu'à parler de classiques tous styles confondus.

Dévoilé à la face du monde en 1995, cet album cultive donc quelques bizarreries mais demeure intemporel. Moins immédiat et lissé que ces deux autres partenaires, il n'en demeure pas moins que le voyage est dantesque.
Pour cela, mangez-vous le duo d'ouverture "Blinded By Fear" et surtout la title track "Slaughter Of The Soul" dont le début est vertigineux de puissance et d'énergie.
Et ce n'est qu'un début car un titre comme "Cold" porte plutôt mal son nom : efficace, agressif et burné. La basse sur le pont claque à merveille, faisant suite à des murs de riffs de guitares.

Mais ici, c'est comme à la parade : tout le monde défile en ordre de bataille, rangé à la perfection. Tomas possède la voix la plus aboutie dans le genre (son timbre éraillé/éructé est fantastique), les guitares se répondent à merveille (écoutez ce solo sur "Cold" avec ses notes dissonantes et presque limite ruptures !) et chaque instant est une pure folie qui ne fait que vous faire basculer un peu plus dans la magie, l'adoration du genre.
Comment ne pas trouver en "Suicide Nation" l'essence même de la composition de tant et tant d'autres morceaux par de nombreux autres groupes qui se revendiqueront dès lors de la mouvance (tendance) Mélodeath ? Indéniablement, les dernières lignes du cahier des charges du genre sont en passe d'être inscrites dans le marbre par nos Suédois (écoutez-moi le final de ce titre !) comme viendront y contribuer les autres titres de la galette !

Vous comprenez déjà que AT THE GATES est sec comme un coup de trique : "Cold" et "Under A Serpent Sun" poursuivent avec la même intensité le travail d'orfèvre déjà engagé. Le niveau reste le même : celui de la perfection car, il faut le rappeler, nous sommes en 1995 !
Encore et toujours un superbe titre instru ("Into The Dead Sky" qui fait souffler, avant un autre en guise de final : "The Flames Of The End", au titre prémonitoire) puis la reprise de l'entreprise de destruction avec des classiques comme "Unto Others" et son refrain immédiat (pépite de l'album).
Mélodique comme il le faut ("Need"), AT THE GATES est surtout extrême tant au niveau du son que des compositions, agressives à souhait on l'aura déjà noté plus tôt (bouffez-vous un titre comme "Nausea", vous m'en direz des nouvelles dès son intro !).
Et pour une fois, les lyrics dans le genre ne sont pas caricaturaux. Un autre point positif...

C'est ainsi que l'on peut se rendre compte que l'on tient ici sans doute l'accès du sommet du Death Mélodique le plus abrupt, le plus extrême, à conseiller peut-être davantage aux néophytes les plus expérimentés dans l'extrême qui veulent enfin goûter au nectar divin du genre. La face la plus dure mais sans doute celle qui vous rend encore plus fier quand vous arrivez à la dompter, une fois le point culminant atteint.

AT THE GATES, en 30 minutes, fait table rase du passé et délivre un message universel et définitif de ce que sera le Death Metal et ses dérivés pour les décennies à venir. La TriForce DT/IF/ATG est née et chaque pilier apporte une puissance de feu infernale et dévastatrice pour notre plus grand bonheur.

Album culte/référence et tout ce que vous voulez !

P.S. : à noter l'existence d'une version gorgée de titres bonus qui vient densifier la qualité de l'offre, si elle en avait besoin ! On y retrouve des covers de SLAYER, SLAUGHTERLORD et NO SECURITY, des versions démos et un titre non distribué qui constituent un superbe écrin au diamant...

N.B : après ce coup de maître, le groupe se séparera en 1996, pour se reformer pour une série de concerts en 2010 (passage au Hellfest) en jurant de ne plus enregistrer d'album... Un nouvel opus est néanmoins annoncé pour la fin de l'année 2014 ! On se reprend à rêver !

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par FENRYL :


MADE OF HATE
Bullet In Your Head (2008)
A défaut d'une balle, en tout cas une bonne baffe




ARSIS
A Celebration Of Guilt (2004)
Vent frais, vent du matin...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   DAMONIL
   POSITRON

 
   (3 chroniques)



- Tomas Lindberg (chant)
- Anders Bjorler (guitare)
- Martin Larsson (guitare)
- Jonas Bjorler (basse)
- Adrian Erlandsson (batterie)


1. Blinded By Fear
2. Slaughter Of The Soul
3. Cold
4. Under A Serpent Sun
5. Into The Dead Sky
6. Suicide Nation
7. World Of Lies
8. Unto Others
9. Nausea
10. Need
11. Flames Of The End Legion [slaughterlord
12. Dying [*]
13. Captor Of Sin [slayer Cover] [*]
14. Unto Others [demo '95] [*]
15. Suicide Nation [demo '95] [*]
16. Bister Verklighet [no Security Cover]



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod