Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Dark Tranquillity, Burden Of Grief, Sdreamexplorers, Gardenian, Temnein, The Black Dahlia Murder , In Flames, Hypocrisy
- Membre : The Lurking Fear , Hellfest Open Air Edition, Anti Cimex, Driller Killer, The Crown , Nightrage, Lock Up, Vallenfyre, Paradise Lost, Samsas Traum, Brujeria, Disfear, Cradle Of Filth, Decameron
- Style + Membre : The Haunted
 

 Site Officiel Du Groupe (884)
 Myspace Officiel Du Groupe (731)

AT THE GATES - With The Pantheons Blind (2019)
Par FENRYL le 11 Juin 2020          Consultée 793 fois

"To Drink From The Night Itself" est apparu comme une sorte d'album de transition entre la fin d'une époque avec le départ de Anders Björler et la sensation que le groupe souhaite s'orienter vers des sonorités plus "posées"…
AT THE GATES y proposait ainsi un album de grande qualité une fois encore mais trop homogène pour déclencher l'enthousiasme de tous à la hauteur de "At War With Reality" par exemple...

Cet EP ne vient pas fondamentalement modifier mon bilan de cet opus car il s'agit en fait d'une sortie uniquement numérique des six titres bonus présents dans l'édition "collector"/"bonus" du cd.
Il s'adresse donc aux amateurs de musique en ligne, les fans auront eu de leur côté sans doute investi dans le support physique complet. Si ce n'est pas le cas, il est temps de se poser quelques temps sur cet objet… Il s'agit de six morceaux donc avec notamment des featurings vocaux.

- L'excellente "Daggers Of The Black Haze" se voit ici enrichie de la présence de Rob Miller (AMEBIX, TAU CROSS) mais également sur "The Mirror Black" : la gaillard ouvre et ferme ainsi ce "With The Pantheons Blind". Le duo Tomas/Rob fonctionne vraiment bien et offre une musicalité nouvelle à ces deux morceaux (notamment "The Mirror Black"). Une belle réussite.
- C'est Per Boder (GOD MACABRE) qui vient poser sa voix sur "The Chasm" : le titre devient beaucoup plus Death avec un chant plus growlé que celui de Tomas, toujours aussi suraigu !
- Et c'est finalement Mikael Nox Pettersson (CRAFT) qui termine les participations sur "A Labyrinth Of Tombs" : il s'approche sans doute le plus de la version officielle et initiale. Encore une fois un très bel exercice de complémentarité pour ce duo puissant et féroce.

Les titres conservent évidemment leur qualité et leur calibre. Toutefois, inutile de vous redire à quel point mon admiration pour Tomas Lindberg est intacte et qu'inévitablement, découvrir sur les couplets où je m'attendais à sa voix la présence des guests a rendu l'expérience assez particulière… Je ne suis pas certain de saisir à la fois l’intérêt et la plus-value de l'entreprise, notamment quand on connaît les tracks sur le LP lui-même. En tout cas, le concept est louable, l'expérience studio – on l'imagine – enrichissante… Et peut faire naître chez l'auditeur une volonté de pousser la découverte vers les combos de base de chacun des protagonistes. On passera rapidement sur la version "démo" de "The Chasm" (je n'ai toujours pas saisi l'intérêt de ces pistes, si ce n'est de gonfler artificiellement des galettes ou faire croire à des bonus rares aux fans).

Il faudra par contre prendre davantage de temps pour savourer le réenregistrement de "Raped By The Light Of Christ (2018)", morceau datant de 1993 sur l'opus "With Fear I Kiss The Burning Darkness".
Tomas y livre une prestation à couper le souffle, éructant comme un damné pour mettre en valeur tout le programme annoncé dans le titre de ce morceau ! Trois minutes de Death Mélodique très direct, comme sait si bien l'enfanter AT THE GATES ! La vitesse d’exécution a été augmentée pour valoriser ce morceau, tout en lui donnant ce "son" si typique du groupe depuis deux albums. La production chaude, ronde et puissante magnifie véritablement l'ensemble. Une totale réussite !

Six titres, vingt minutes, un bonus offert à tous… Là où les cd bonus étaient habituellement réservés aux bourses les plus fortunées, AT THE GATES propose une alternative un an après la sortie de son dernier album en date en nous proposant sur les plateformes de diffusion en ligne de musique cette offrande bien plaisante.
Elle saura faire patienter les fans du groupe tout doucement jusqu'à un successeur attendu à "To Drink From The Night Itself"… C'est bien ça être fan, c'est être patient, encore et encore !

À réserver aux fans, mais pas que !

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par FENRYL :


DARK TRANQUILLITY
Haven (2000)
L'âge d'or d'un groupe référence

(+ 1 kro-express)



AMON AMARTH
Jomsviking (2016)
Enfin le concept album viking !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Tomas Lindberg (chant)
- Jonas Stålhammar (guitare)
- Martin Larsson (guitare)
- Jonas Björler (basse)
- Adrian Erlandsson (batterie)


1. Daggers Of Black Haze (feat.rob Miller)
2. The Chasm (feat.per Broder)
3. A Labyrinth Of Tombs (feat.mikael Nox Perttersson)
4. Raped By The Light Of Christ (2018)
5. The Chasm (version Démo)
6. The Mirror Black (feat.rob Miller)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod