Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK SUDISTE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1973 (pronounced 'lĕh...
2012 Last Of A Dyin' Breed
2015 One More For The Fans
 

- Style : The Black Crowes, Ted Nugent, Molly Hatchet, Dewolff, The Georgia Thunderbolts, The Cadillac Three, Whiskey Myers
- Style + Membre : .38 Special
 

 Site Officiel (814)
 Myspace (736)
 Chaîne Youtube (1212)

LYNYRD SKYNYRD - Edge Of Forever (1999)
Par MYLES le 30 Septembre 2022          Consultée 363 fois

Cet album c’est le dixième album du groupe et le cinquième post crash.
SKYNYRD a toujours du mal à se stabiliser au niveau des batteurs. Depuis la reformation c’est un nouveau à chaque album. Là n’ayant pas tout à fait trouvé chaussure à leur pied c'est Kenny Aronoff batteur de session qui s’occupe de ce poste. À noter tout de même que celui qui n’est ici, chargé que des percussions (Michael Cartellone) va devenir le frappeur officiel peu de temps après. Aux dernières nouvelles il y est encore. Ouf ! Ce poste semble devenu enfin stable. Dans le livret Cartellone apparait collé aux autres comme faisant bien partie du groupe, ce qui n’est pas le cas d'Aronoff, qui s'il est certes cité, n’a pas droit à la photo de famille.

À la production on va trouver quelqu’un dont le CV parle Hard/Heavy Fm : Ron Nevison. Connu avec UFO et les DAMN YANKEES (où Cartellone sévissait avec Nugent, Blades et Shaw).
Dans le continuité depuis l’album précèdent on retrouve Huguie (OUTLAWS) Thomasson et Ricky (BLACKFOOT) Medlocke aux guitares en plus de l’inamovible Rossington. Depuis le départ du fantastique Ed King on n’a plus d’indication sur qui fait quel solo sur les morceaux. Une meilleure ambiance ? Sans doute. De toute façon ils ont tous les trois des styles si marqués qu’il est aisé de les reconnaître.

Chez SKYNYRD tout est histoire de famille et donc le groupe va faire appel comme co-compositeur à Jim Peterik. Jim s’est illustré avec son propre groupe, SURVIVOR, mais a aussi donné pas mal de coups de main (leurs gros tubes lui sont associés) au groupe du petit frère de Ronnie et Johnny : Donnie Van Zant et son .38 SPECIAL.
Ici il aide sur le titre éponyme et "Through It All". La touche Peterik est FM est c’est donc sans surprise que le second titre est très typé (on pense carrément à du SCORPIONS).
Au niveau des crédits on remarque aussi que tous les titres à part les deux précités et "Tomorrow Goodbye" sont co-signés par Johnny et les trois guitaristes.

L’album sera donc bien orienté guitare et le son bien Hard d’entrée de jeu nous confirme cette idée. Depuis l’album précédent et leur signature chez le label allemand SPV (maison entre autres de MOLLY HATCHET) SKYNYRD a durcit le ton et le son est devenu plus épais et plus Hard. On est accueilli par un serpent à sonnette sur "Workin’" et d’entrée de jeu le gros son qui tâche est de la partie ! Le titre éponyme est dans le même esprit. "Full Moon Night" se situe dans la veine de "Voodoo Lake" sur "Twenty", avec un climat assez lourd, parsemé de beaux échanges de guitare. Sur "Preacher Man" on sent bien la touche BLACKFOOT ! D’ailleurs autant le dire, depuis son arrivée dans le groupe (enfin son comeback des années après, pour peu qu’on s’intéresse à la genèse du groupe) Medlocke n’a de cesse d’injecter une dose conséquente de BLACKFOOT chez SKYNYRD.

Le SKYNYRD de tradition est néanmoins bien présent sur des titres tels que "Mean Steets" avec son refrain accrocheur ou les Blues Rock, Rock'N'Roll festifs "G.W.T.G.G", "FLA "et "Money Back Guarantee" agrémenté de son piano bien Rock'N'Roll là aussi. Tradition ne veux pas dire naphtaline, il suffit d’entendre le son énorme dont bénéficie le groupe. "FLA" est selon moi bien représentatif de cette évolution : un Rock assez basique mais dopé au son moderne et conséquent, tout en respectant les codes inhérents au genre : ça me fait penser à "Going To Brazil" de Lemmy, qui n’était que du Chuck BERRY en mode nucléaire. Ici on est dans le même esprit de dynamitage de la tradition tout en étant respectueux !
Tout n’est pas que déballage d’énergie et le groupe sait aussi calmer les chevaux avec deux slows : "Tomorrow’s Goodbye" assez Country Pop mais aussi malheureusement plutôt mièvre (ah l’orchestration classique derrière !!). On peut noter que le thème écologique est plutôt bien vu, et va comme un gant à SKYNYRD. "Rough Around The Edges" quant à elle officie plus dans un registre power-ballade sur le sujet de l’hommage au père disparu. En gros des moments de respiration bienvenu dans cet album compact et Heavy mais qui aurait pu être bien mieux. Surtout si l’on considère qu’aucun solo du genre définitif ne vient sanctionner ces morceaux. Dommage !

À noter aussi que depuis l’album précèdent le groupe met dans le livret de plus en plus les paroles de nombreuses chansons. C’est encore le cas sur cet album. "Edge Of Forever " reste un album un peu oublié dans la discographie de SKYNYRD et c’est assez injuste. Certes il n y a pas de titres mémorables ou qui se sont élevés au rang de classiques mais il est assez homogène et ne dépareille en rien face aux albums post crash ou son prédécesseur "Twenty". Oui la pochette craint mais il ne faut pas en rester là. Après on est face à un SKYNYRD qui penche du côté BLACKFOOT de la force avec un son qui depuis l’album précèdent devient bien plus gros et Heavy.


Titres préférés : "FLA ","Workin’","Preacher Man" et " G.W.T.G.G"

A lire aussi en ROCK SUDISTE par MYLES :


LYNYRD SKYNYRD
Street Survivors (1977)
Le Saint Graal du Southern Rock




LYNYRD SKYNYRD
Endangered Species (1994)
Une espèce encore bien vivace !


Marquez et partagez




 
   MYLES

 
  N/A



- Johnny Van Zant (chant)
- Gary Rossington (guitare lead, rythmique, acoustique & slide)
- Rickey Medlocke (guitare lead, rythmique, acoustique & slide, chœurs)
- Hughie Thomasson (guitare lead, rythmique, acoustique & slide, chœurs)
- Leon Wilkeson (basse)
- Billy Powell (claviers)
- Dale Krantz-rossington (chœurs)
- Carol Chase (chœurs)
- -
- Kenny Aronoff (batterie, percussions)
- Michael Cartellone (percussions)
- Bill Cuomo (claviers additionnels)
- Chris Eddy (chœurs)


1. Workin'
2. Full Moon Night
3. Preacher Man
4. Mean Streets
5. Tomorrow's Goodbye
6. Edge Of Forever
7. Gone Fishin'
8. Through It All
9. Money Back Guarantee
10. G.w.t.g.g.
11. Rough Around The Edges
12. Fla



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod