Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK/POP  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


ALBUMS STUDIO

2010 6 Opus Eponymous
2013 1 Infestissumam
2015 3 Meliora
2018 1 Prequelle
2022 3 Impera

E.P

2013 If You Have Ghost
2016 Popestar

SINGLES

2017 He Is
2019 Seven Inches Of Satanic Panic
2021 Hunter's Moon

ALBUMS LIVE

2017 1 Ceremony And Devotion
 

2010 Opus Eponymous
2013 Infestissumam
  If You Have Ghost
2015 Meliora
2016 Popestar
2017 Ceremony And Devotion
2018 Prequelle
2019 Seven Inches Of Satanic ...
2022 Impera
 

- Style : Path Of Samsara, Spiral Skies, Blue Öyster Cult, The Devil's Blood
 

 Site Officiel (1878)
 Myspace (1235)
 Chaîne Youtube (1461)

GHOST - Hunter's Moon (2021)
Par T-RAY le 29 Novembre 2021          Consultée 1983 fois

La genèse de "Hunter's Moon" est un peu un rêve de fan pour Tobias Forge. Sollicitée à la suite d'un concert de la tournée "Préquelle" par David Turek, l'un des dirigeants de la maison de production cinématographique Blumhouse, l'âme du groupe suédois a été invitée à composer pour l'une des franchises les plus mythiques du cinéma d'horreur : "Halloween". Suite directe du "Halloween" de 2018 réalisé par David Gordon Green, voulu lui-même comme la séquelle du tout premier long métrage et comme une célébration des quarante ans de la franchise lancée par John Carpenter, "Halloween Kills" permet donc d'entendre ce tout nouveau morceau de GHOST lors du générique de fin. Un véritable cadeau pour Papa Emeritus IV et sa bande, dont l'identité visuelle baigne depuis toujours dans l'atmosphère des vieux films d'épouvante et de série B horrifique.

En guise de reconnaissance, la Face B de la version physique de "Hunter's Moon", on retrouve avec plaisir - pour les amateurs de la saga "Halloween" et de l'œuvre de John Carpenter, en tout cas - le fameux thème musical composé par le réalisateur lui-même. Revue avec quelques chœurs synthétiques supplémentaires et quelques cordes frottées, l'inquiétante ritournelle s'intitule désormais "Halloween Kills Theme" et dure à peine moins de deux minutes, mais elle nous replonge avec délice dans l'ambiance glauque et pesante de la ville d'Haddonfield. Cette version un peu plus orchestrée n'est toutefois pas aussi captivante que l'originale, qui distillait l'effroi à chaque note de piano, unique instrument dont avait alors besoin Carpenter pour happer l'auditeur dans son univers macabre.

Un petit bonus anecdotique, toutefois, par rapport au fait d'avoir un nouveau titre de GHOST à se mettre dans les esgourdes. Tobias Forge a méticuleusement pensé "Hunter's Moon", en particulier ses paroles, qui pourraient avoir été écrites par Michael Myers lui-même ! Du moins, s'il était vraiment doué de sentiments. Si les fans absolus du groupe et de la B.O. emblématique de la série de films se rueront sans doute sur le 7 pouces exclusif pressé à cette occasion, les autres s'en remettront au streaming ou au téléchargement pour profiter de "Hunter's Moon" car celui-ci ne justifie pas autant l'achat que l'excellent "Seven Inches Of Satanic Panic" de 2019. Parce qu'il n'est pas aussi unique dans la discographie du groupe et donne davantage le sentiment d'être une sorte de complément à "Prequelle" qu'un véritable pas en avant, quand bien même Tobias Forge laisse de côté son avatar de Cardinal Copia pour endosser le rôle d'un nouveau pape émérite, habituellement synonyme d'une nouvelle page.

Sur le plan musical, en effet, "Hunter's Moon" est dans la droite lignée de ce que proposait GHOST sur son quatrième L.P. Un Hard Rock d'où émerge un véritable sens de la rythmique Heavy Metal, immergé dans une légèreté Pop riche en éléments hyper mélodiques et capables de réunir un large public. Les lignes de piano presque optimistes de Martin Hederos (ex-The SOUNDTRACK OF OUR LIVES) qui illuminent le pre-chorus appuient ce côté flashy qui colorait déjà "Prequelle". Hyper radiophonique, le morceau, comme presque toutes les compos de GHOST, est très accrocheur mais semble fondu dans le même moule que ceux de "Rats" et de "Dance Macabre" et ne leur est pas forcément supérieur, alors que les titres de "Seven Inches Of Satanic Panic", eux, étaient encore plus ouvertement Pop mais marquaient une rupture avec le style "Prequelle".

C'est donc un petit sentiment de retour en arrière que transmet l'écoute de "Hunter's Moon", une fois passé le plaisir simple et immédiat de son écoute. Un plaisir totalement légitime, toutefois, parce que le morceau est quand même sacrément bien troussé. Introduit par des notes de guitare clean sur lesquelles la voix doucereuse de Papa Emeritus IV se pose et s'impose, "Hunter's Moon" décolle dès le premier pré-refrain et peut même se targuer d'un riff efficace brillamment exécuté par Fredrik Åkesson, guitariste d'OPETH invité pour l'occasion. Plié en 3 minutes, 16 secondes, le titre est forcément un plaisir pour l'amateur du groupe de goules impies. Mais si l'on reste honnête, difficile de s'enthousiasmer vraiment pour un single qui ne s'écarte que trop peu du modèle de ceux qui ont fait fureur il y a trois ans. Vivement le cinquième album, qu'on voie vraiment ce que GHOST a encore sous le pied !

A lire aussi en HARD ROCK par T-RAY :


UFO
Lights Out (1977)
UFO change de dimension

(+ 1 kro-express)



GHOST
Prequelle (2018)
Changement d'ère au palais papal.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   T-RAY

 
  N/A



- Papa Emeritus Iv (chant)
- -----
- Fredrik Åkesson (guitares)
- Martin Hederos (piano)


- face A
1. Hunter's Moon
- face B
2. John Carpenter’s Halloween Kills Theme



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod