Recherche avancée       Liste groupes



      
POP ROCK / METAL  |  E.P

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

2010 Opus Eponymous
2013 Infestissumam
  If You Have Ghost
2015 Meliora
2016 Popestar
2017 Ceremony And Devotion
 

- Style : Path Of Samsara
 

 Site Officiel (837)
 Myspace (353)
 Chaîne Youtube (453)

GHOST - If You Have Ghost (2013)
Par T-RAY le 22 Avril 2017          Consultée 1153 fois

L’E.P. est le format casse-gueule par excellence. Souvent fourre-tout, avec rarement grand-chose à dire, il est une solution facile aux groupes et aux maisons de disque pour faire rentrer du cash et maintenir la présence médiatique de l’artiste. Un prétexte commercial, la plupart du temps. Rarement le support permet-il d’apporter quelque chose au Schmiblick artistique.

Pensez-y : combien d’E.P. ont réellement marqué l’histoire de votre musique préférée ? "Apocalyptic Raids", de HELLHAMMER, pour son influence majeure sur le Metal extrême des décennies suivantes. "Haunting The Chapel" pour la formulation définitive du style SLAYER. "Deathcrush", de MAYHEM, davantage pour son côté pionnier du Black contemporain que pour sa qualité intrinsèque. "Gardens Of Grief" d’AT THE GATES et "Subterranean", d’IN FLAMES, pour leur aspect décisif dans l’évolution du Death Mélo, Gothenburg-style. Et l’E.P. éponyme d’HELLOWEEN est resté la pierre angulaire du Speed Mélo.

"If You Have Ghost" n’entre pas dans cette catégorie d’E.P. essentiels, nécessaires à l’évolution d’un genre ou à la trajectoire artistique d’un groupe. À peine révèle-t-il au grand jour un sentiment que l’on avait déjà à l’écoute des deux premiers albums de GHOST et, en particulier, du second opus, "Infestissumam". Que les racines du groupe de goules suédoises se situent autant dans la Pop que dans le Rock, le Hard Rock ou le Heavy Metal. L’E.P. suivant, "Popestar", l’exprimerait encore plus fort, comme une profession de foi.

Mais "If You Have Ghost", derrière sa pochette détournant habilement le « Nosferatu » de F.W. Murnau, est loin de cacher un contenu aussi marquant pour la musique que ne le fut ce film séminal pour le cinéma. Déjà, parce qu’il n’est constitué aux quatre cinquièmes que de reprises. Et que lesdites reprises ne sont pas toutes du même niveau. Au-dessus du lot, on trouve la très bonne réinterprétation du "Crucified" d’ARMY OF LOVERS. Un groupe suédois… d’Eurodance ! Une paternité qu’on est bien loin de soupçonner en entendant cette cover très fidèle à l’imagerie satanico-théâtrale de GHOST.

Le refrain de "Crucified" est excellent, la musique, tout autant, et cette façon d’accompagner la mélodie principale d’une nappe d’orgue, couplée à la voix de Papa Emeritus II, évoque des souvenirs lointains de NOTRE DAME, période "Nightmare Before Christmas". L’écoute de ce titre provoque l’envie de valser en compagnie d’une nonne en pleurs, l’image du Christ mort sur la croix hantant l’esprit. L’autre bonne reprise est celle de "I’m A Marionnette", d’ABBA. Encore un groupe suédois, infiniment plus connu, bien sûr, et dont la paternité se ressent derrière la réinterprétation qu’en offre GHOST.

Là encore, le côté théâtral et grand-guignol est fort présent et, malgré la différence avec l’original, le fait que l’on reconnaisse la façon de composer d’ABBA prouve l’immense personnalité artistique qu’avait le quatuor Disco. Toutefois, la qualité de la reprise n’excuse pas le fait que ce morceau figurait déjà sur le single "Secular Haze", sorti au tout début de l’année 2013. Un petit côté foutage de gueule que la présence du même "Secular Haze" à la fin de l’E.P., en version live, cette fois, renforce assurément. Graver un titre live pour faire le nombre sur un E.P. m’a toujours semblé le comble de la paresse. Et voir GHOST succomber à cette astuce bien rance est sincèrement énervant.

L’anecdotique reprise du "Waiting For The Night" de DEPECHE MODE ne fait rien pour rattraper cette impression d’entubage. D’autant qu’ici, la version originale est très certainement meilleure que cette cover dont on ne garde rien en mémoire. Pas une sonorité, pas une ligne de chant. Rien. Quant à la cover qui donne, à une lettre près, son titre à cet E.P., "If You Have Ghosts", elle ne pouvait pas être plus Pop. Alors que l’original, écrit par Roky ERICKSON & The ALIENS était furieusement Rock’n Roll ! Un comble qu’il faille qu’un groupe catalogué Heavy Metal à la base produise une reprise plus molle que le titre d’origine. Certes, GHOST essaye de poser une ambiance, un léger suaire musical sur un morceau voulu plus Pop, mais là, le groupe s’est planté. Et cet E.P. en général accuse trop de défauts, volontaires ou non, pour convaincre.

A lire aussi en POP ROCK / METAL :


KING'S X
Gretchen Goes To Nebraska (1989)
Pop-metal




RED HOT CHILI PEPPERS
By The Way (2002)
La merveille pop absolue du nouveau millénaire

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   T-RAY

 
  N/A



- Papa Emeritus Ii (chant)
- Nameless Ghoul (batterie)
- Nameless Ghoul (basse)
- Nameless Ghoul (guitares)
- Nameless Ghoul (guitares)
- Nameless Ghoul (claviers)


1. If You Have Ghosts (cover De Roky Erickson)
2. I'm A Marionette (cover De Abba)
3. Crucified (cover De Army Of Lovers)
4. Waiting Fot The Night (cover De Depeche Mode)
5. Secular Haze (live)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod