Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO METAL  |  STUDIO

Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Jonathan Davis , Korn, Limp Bizkit, Linkin Park, Staind, Static-x

SALIVA - Every Six Seconds (2001)
Par METALINGUS le 30 Mars 2021          Consultée 828 fois

Le sexe. Tout le monde y pense. Selon certaines études, la gent masculine y penserait régulièrement. Toutes les six secondes en fait. Bien que ce chiffre semble un peu trop exagéré à mon goût, cette moyenne faramineuse nous informe tout de même à quel point l’Humain est enclin à avoir cette fixation. Ce sujet fait aussi une très belle thématique pour un groupe de Neo/Rap Metal.

Nous voilà donc avec l’explication du titre : "Every Six Seconds". Nous voici également avec la raison de la pochette plutôt suggestive. Le second effort est pratiquement un "concept-album" tellement la galette sent le sexe à plein nez. Il est abordé sous toutes ses formes, sous tous ses contextes.

Lorsqu’on s’attarde sur l’évolution du groupe, il est clair que les gars ont fortement évolué depuis leur premier essai qui, avouons-le, était très boiteux. "Every Six Seconds" se veut beaucoup moins linéaire, un peu plus surprenant et surtout tellement plus professionnel que l’album éponyme.

Il y a bien sûr l’explosif "Superstar" et le "hit" instantané "Click Click Boom" qui retient l’attention. On est ici en présence de Neo Metal teinté de Rap. Les gars misent sur l’efficacité et laissent les riffs et le branlage de manche au rencard. Les morceaux ne sont pas sans rappeler LIMP BIZKIT, le Rap étant néanmoins beaucoup moins présent.

La voix nasillarde de Josey Scott est beaucoup mieux contrôlée et tombe moins sur les nerfs. Les refrains sont beaucoup plus "punchés" qu’à l’habitude, comme en témoigne "Musta Been Wrong" et "Your Disease". Comme on peut l'observer, les gros des hits sont placés en première moitié de parcours, la suite étant un peu moins reluisante. Il y a tout de même la power-ballade "Hollywood" qui est un peu trop simple pour être parfaitement réussie. La fin de "Every Six Seconds" se termine par un titre étonnement long pour une chanson de SALIVA, le bien nommé "My Goodbyes".

SALIVA continue donc son petit bonhomme de chemin en misant sur l’émotion pure et dure, la norme dans le Neo Metal. Les passages Rap ne sont définitivement pas ma came, Josey Scott n’ayant pas le talent naturel dans le domaine contrairement à Mike Shinoda ou Fred Durst. Néanmoins, ces moments sont assez rares pour ne pas nous tomber irrité. SALIVA évolue tranquillement mais sûrement et, sans être un incontournable du genre, il est clair que les gars ont leur place dans le terroir du genre.

Morceau préféré : "Superstar".

A lire aussi en NEO METAL :


ENHANCER
Electrochoc (2006)
Les rois de la rime sont de retour !




STATIC-X
Cannibal (2007)
Static-x électrise et se met au solo. la maturité.


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Josey Scott (chant)
- Wayne Swinny (guitare)
- Chris D'abaldo (guitare)
- Dave Novotny (basse)
- Paul Crosby (batterie)


1. Superstar
2. Musta Been Wrong
3. Click Click Boom
4. Your Disease
5. After Me
6. Greater Than/less Than
7. Lackluster
8. Faultline
9. Beg
10. Hollywood
11. Doperide
12. My Goodbyes



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod