Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Katana, Thornbridge, Armory, Saint Deamon, Dreamland, Chinchilla, Nocturnal Rites, Metalium, Nostradameus, Stormhammer, Steel Attack, Iron Fire, Lost Horizon
- Membre : Cans, In Flames
- Style + Membre : Warlord, Stefan Elmgren's Full Strike , Dream Evil
 

 Site Officiel (365)
 Chaîne Youtube (315)
 Myspace (361)

HAMMERFALL - Built To Last (2016)
Par FREDOUILLE le 9 Février 2019          Consultée 1130 fois

S’il y a bien une chose qu’on ne peut contester aux Suédois d’HAMMERFALL, c’est bien cette faculté à produire des hymnes absolus de Heavy Metal, puissants et fédérateurs. Une véritable marque de fabrique chez eux ! Et sur "Built To Last", nos templiers suédois représentés une nouvelle fois par leur fière mascotte Hector ne dérogent pas à la règle. Prenons par exemple "Hammer High" ! Un titre qui pourra paraître convenu de prime abord, limite kitsch même, mais bon Dieu quel pied et quelle force de frappe au final ! Ce titre aux proportions épiques et indéniablement taillé pour la scène est une des plus belles réussites de ce onzième album. Une batterie qui pourra d’entrée de jeu rappeler "The Widdershins Jig" de SKYCLAD, mettant du même coup en avant David Wallin, un refrain ultra fédérateur et mémorisable à souhait mettant en valeur le très convaincant Joacim Cans une nouvelle fois très en voix et quasi irréprochable. Un morceau qui rappellera indéniablement les plus anciennes productions du groupe et qui du même coup confirme le retour en forme de HAMMERFALL initié en 2014 avec "(r)Evolution", album d’assez bonne tenue il faut bien le reconnaître.

C’est donc avec un certain plaisir que nous retrouvons ici nos templiers d’acier poursuivre sur leur lancée, soit sur la ligne toute tracée par "(r)Evolution". Oubliée l’escapade, la démarche osée et louable qu’était "Infected", les Suédois persévèrent et se cantonnent de nouveau et encore dans ce qu’ils savent faire de mieux, soit un Heavy Metal, épique bien souvent, puissant et léché, parfois convenu certes, à l’image de ce très bon et musclé "New Breed" aux riffs éculés jusqu’à l’os et qui pourra paraître comme un hommage au son d'ACCEPT, mais ô combien fédérateur comme sur ce "Built To Last" hymne absolu lui aussi avec une rythmique particulièrement efficace et des chœurs à la fois puissants et omniprésents. Du HAMMERFALL tout craché et de haut niveau qui nous ramène là aussi aux premiers efforts des Suédois.

Si "Built To Last" n’atteint cependant pas les sommets d’un "Legacy Of Kings" ou d’un "Glory To The Brave" il n’en demeure pas moins un album solide agrémenté non seulement d’un son de très bonne qualité, mais aussi de compositions à la fois travaillées, puissantes et plutôt fraîches au final quand bien même HAMMERFALL perdure dans un style qu’il a éprouvé lui-même. Aussi on se plaira à écouter des titres de la trempe du très direct "Bring It!", plutôt pas mal pour une mise en bouche avec des lignes de guitare à la GRAVE DIGGER, du Speed "Dethrone And Defy" agrémenté de belles descentes de manche et amené à devenir un classique (et bordel ces chœurs quoi !), de "The Sacred Vow" à la sublime introduction et qui pourra rappeler dans le style un morceau comme "Hector’s Hymn", de "The Star Of Home" qui accélère la cadence avec sa rythmique rapide mais qui interpelle davantage par son pont plutôt bien ficelé (plutôt innovant pour du HAMMERFALL) ou bien encore de "Second To None" une des chansons les plus épiques et sombres de l’album et s’appuyant surtout sur des lignes de clavier à la STRATOVARIUS (putain j'adore la mélodie !).
HAMMERFALL n’en oublie pas moins un exercice de style dans lequel il a souvent excellé par le passé (remember "Glory To The Brave"), à savoir la ballade. Justement, les Suédois ne nous déçoivent pas le moins du monde dans le registre puisqu’ils nous proposent ici incontestablement une des plus belles balades de leur discographie (après "Glory To The Brave" quand même) avec la superbe "Twilight Princess", illustrée par de la guitare sèche et par une atmosphère assez triste. Jolie, mélodique à souhait et presque émouvante, poignante tant elle prend aux tripes. Joacim Cans y est en tout cas impérial.

Attrapez vos épées et vos boucliers, les templiers d’acier sont définitivement de retour ! Les Suédois d’HAMMERFALL nous délivrent là un album de qualité plutôt solide et consistant (pas mal d'atouts au final), empreint de classicisme bien sûr, signant définitivement un retour aux sources et renouant par moments avec la qualité d’un "Glory To The Brave" ou d’un "Legacy Of Kings". Reste à savoir qui est encore intéressé aujourd'hui par ce que nous proposent les Suédois ? (un de nos lecteurs déjà : Maidenscorp !). Personnellement, je trouve que "Built To Last" qui ne révolutionne aucunement les choses, est un disque plutôt plaisant, honnête et élaboré avec soin. Paradoxalement, ce disque dégage en plus une sensation de fraîcheur pas désagréable du tout, ce qui est une très bonne surprise. Encourageant !

Note réelle : 3,5/5 arrondi à 4/5 (parce que l'album est supérieur à son prédécesseur).

Hymnes absolus : "Built To Last", "Hammer High",
Les classiques : "Dethrone An Defy", "The Star Of Home",
The Ballad : "Twilight Princess".

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


GRAVE DIGGER
The Clans Will Rise Again (2010)
Garçon ! Un autre GRAVE DIGGER svp !

(+ 1 kro-express)



KING DIAMOND
The Eye (1990)
Le meilleur album de KING DIAMOND? Certainement!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Joacim Cans (chant)
- Oscar Dronjak (guitares)
- Fredrik Larsson (basse)
- Pontus Norgren (guitares)
- David Wallin (batterie)


1. Bring It !
2. Hammer High
3. The Sacred Vow
4. Dethrone And Defy
5. Twilight Princess
6. Stormbreaker
7. Built To Last
8. The Star Of Home
9. New Breed
10. Second To None



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod