Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Katana, Thornbridge, Armory, Saint Deamon, Dreamland, Chinchilla, Nocturnal Rites, Metalium, Nostradameus, Stormhammer, Steel Attack, Iron Fire, Lost Horizon
- Membre : Cans, In Flames
- Style + Membre : Warlord, Stefan Elmgren's Full Strike , Dream Evil
 

 Site Officiel (314)
 Chaîne Youtube (263)
 Myspace (311)

HAMMERFALL - (r) Evolution (2014)
Par FREDOUILLE le 21 Novembre 2014          Consultée 3369 fois

Vous est-il déjà arrivé un jour de retrouver un ami, perdu de vue depuis quelques années, pour x raisons d’ailleurs, lui comme vous ayant choisi de prendre des directions différentes dans la vie et qui par la force des choses ont fini par vous éloigner ? Et ce jour où vous retrouvez cet ami (il y a toujours des bonnes occasions, croyez-moi !), après tout ce laps de temps écoulé, vous avez cette sensation que rien ne semble avoir changé. Ni lui, ni vous, ni même votre relation. C’est la même personne que vous aviez laissée là il y a quelques années. En un peu plus mature peut-être, en un peu plus adulte, certes, mais c’est le même gars. Vous vous retrouvez avec plaisir, un verre ou une bouteille à la main à grignoter des cacahuètes ou à déguster un petit foie gras. Vous avez le plaisir de vous revoir, vous discutaillez de choses et d'autres comme au bon vieux temps, vous tenez les mêmes langages, vous sortez encore et toujours les même blagues (avec bonheur), vous ressassez le passé avec enthousiasme…. Rien n'a réellement changé en fait.

Et bien ce nouveau HAMMERFALL, "(r)Evolution", à l’instar d’ailleurs du dernier FREEDOM CALL ("Beyond"), me donne carrément cette même sensation, cette même impression… Celle de retrouver avec joie un vieux pote qu’on avait un peu perdu de vue. La même dégaine, la même tenue, le même caractère. Avec "(r)Evolution", on se retrouve instantanément en terrain connu comme naguère. Il y a déjà cette pochette signée Andreas Marshall –un revenant- et le retour de la mascotte Hector qui en dit long, puis… ces hymnes Heavy Metal comme sait si bien en composer HAMMERFALL quand le groupe est en forme bien évidemment et un minimum inspiré (Cf. "Glory To The Brave", "Legacy Of Kings").

Après un début de carrière plus que prometteur (les 3 premiers albums on va dire), pour ne pas dire en fanfare, les Suédois se sont au fil du temps essoufflés (en même temps que cette vague de Revival True Metal d’ailleurs) avec quelques albums mi-figue mi-raisin à la clé ("Crimson Thunder", "Threshold" entre autres), empruntant malheureusement quelques voies un peu plus sinueuses voire totalement escarpées et piégeuses si on se réfère par exemple à leur tentative de se forger une nouvelle identité, de modifier leur imagerie (le guerrier qui se barre son marteau calé sur l'épaule) ou tout simplement de changer leur son si caractéristique. Je veux bien évidemment parler de ce "Infected" assez infect, qui n’a pas, autant le reconnaître, vraiment été une très grande réussite, inutile de le nier, et qui n’a pas rencontré le succès escompté auprès des fans, loin de là. C’est même l’effet inverse qui s’est produit. Échec quasi-total.

Les Suédois en ont évidemment pris conscience et reviennent ici, sans révolution et sans évolution (c’était facile !), à leurs fondamentaux, et du même coup à leurs racines avec un résultat plus que satisfaisant compte tenu des derniers efforts du groupe. Car "(r)Evolution" se rapproche davantage de "Glory To The Brave" ou de "Legacy Of Kings" (sans toutefois en tutoyer les sommets, soyons lucides) que de "Infected" ou de "Crimson Thunder" (une vraie déception celui-là). On y retrouve majoritairement le même style de compositions, le même son, à la fois lisse et léché avec cette sonorité de gratte si caractéristique. Les morceaux sont dans l’ensemble assez réussis (pour du HAMMERFALL), plutôt énergiques dans l'ensemble (ça c'est plutôt un bon point) à l’image du titre d’entrée, "Hector’s Hymn" qui saura à n’en pas douter vous faire brandir le poing serré vers le ciel et qui sera pour sûr, repris en chœur lors de la tournée du groupe. La recette d'antan est retrouvée, tous les bons ingrédients sont présents ; le refrain ultra fédérateur à la STRATOVARIUS, la rythmique carrée et à la limite du Speed Mélodique, les sempiternels chœurs (oh oh oh oh oh !), les soli limpides et magistraux. En somme du très bon HAMMERFALL avec ce futur classique qui figure parmi les réussites de l’album auxquelles on associera très volontiers le très inspiré "Bushido" qui met en évidence un Joacim Cans particulièrement convaincant (comme sur l’ensemble du disque d’ailleurs -toujours très bon ce type-) ou le très enlevé "Wildfire" un poil surprenant au niveau de l’intro avec ces quelques samples et ces chœurs féminins puissants, et qui viendra terminer cette nouvelle galette en trombe.

Les compositions sont assez travaillées dans l’ensemble et possèdent toujours ce petit côté épique que l’on pouvait apprécier sur les 2-3 premiers albums du groupe. On se délectera donc aisément de morceaux tels que le rapide "We Won’t Back Down" (avec des vocaux additionnels particulièrement flagrants), titre qui n’aurait d’ailleurs pas dépareillé sur l’album "Legacy Of Kings", "Origins" et son intro au clavier, à la rythmique encore une fois assez rapide, composition qui aurait elle très bien pu figurer sur "Glory To The Brave" ou encore ce "Live Life Loud", hymne Heavy Metal par excellence, accrocheur et efficace et qui fait incontestablement taper du pied.

Bien évidemment, HAMMERFALL ne révolutionne pas le genre et propose comme à son habitude de nombreux riffs éculés voire usés jusqu’à la moelle, mais qu’attend-t-on précisément de la part des Suédois si ce n’est ce genre de compositions aussi basiques qu’efficaces (loin des morceaux mièvres de "Crimson Thunder") à l’image de ce "Ex Inferis", assez guerrier dans l’esprit, un mid-tempo qui n’égalera cependant et en aucun cas un "Templars Of Steel" mais qui possède néanmoins ce petit plus d’accrocheur, juste suffisant pour passer comme une lettre à la poste.

On observera cependant sur ce "(r)Evolution", deux titres un peu plus anecdotiques à commencer par ce "Evil Incarnate" pour le moins fadasse pour tout dire, qui peine franchement à décoller et qui n’apporte strictement rien à cet album, et puis ce "Winter Is Coming", la seule ballade de l’album mais qui ne marquera malheureusement et en aucun cas les esprits, plutôt étonnant lorsqu’on sait que le groupe a suffisamment brillé par le passé dans ce genre d’exercice ("Glory To The Brave" qu'on ne présente plus, ou encore "Remember Yesterday").

D’un classicisme absolu, ce nouvel album reste cependant d’un niveau qualitatif fort appréciable et carrément bienvenu tant HAMMERFALL nous avait déçus ces dernières années. "(r)Evolution" comporte en tout cas suffisamment d’hymnes Heavy Metal qui font mouche du premier coup pour être considéré comme un album de bonne tenue. C’est donc avec une certaine joie de retrouver la bande à Oscar Dronjak à pareille fête (à l’instar des retrouvailles avec un vieux pote d'antan), tel que l’on ne l’avait plus vu depuis "Renegade" (2000) dernier bon opus du groupe. "(r)Evolution" est un disque que je classe en N° 4 dans la discographie des Suédois, derrière les deux indéboulonnables, "Glory To The Brave" et "Legacy Of Kings", mais aussi et donc derrière "Renegade" qui me paraît quand même au-dessus.


Note réelle : un 3.5/5 ramené à 3/5 parce que bon… Faut pas déconner non plus.

Morceaux préférés : "Hector's Hymn", "Bushido", "We Won't Back Down", "Origins".

A lire aussi en HEAVY METAL par FREDOUILLE :


SCANNER
Mental Reservation (1995)
SCANNER signe le come-back de 1995!!!




MELECHESH
Sphynx (2003)
Heavy black

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   FREDOUILLE

 
   DARK SCHNEIDER

 
   (2 chroniques)



- Joacim Cans (chant)
- Oscar Dronjak (guitares)
- Anders Johansson (batterie)
- Fredrik Larsson (basse)
- Pontus Norgren (guitares)


1. Hector's Hymn
2. (r)evolution
3. Bushido
4. Live Life Loud
5. Ex Inferis
6. We Won't Back Down
7. Winter Is Coming
8. Origins
9. Tainted Metal
10. Evil Incarnate
11. Wildfire
12. Demonized (limited Edition Bonus Track)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod