Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Thornbridge, Armory, Saint Deamon, Dreamland, Chinchilla, Nocturnal Rites, Metalium, Stormhammer, Steel Attack, Nostradameus, Lost Horizon, Iron Fire
- Membre : In Flames, Cans
- Style + Membre : Warlord, Full Strike, Dream Evil
 

 Site Officiel (210)
 Chaîne Youtube (172)
 Myspace (198)

HAMMERFALL - Crimson Thunder (2002)
Par BAST le 1er Décembre 2002          Consultée 9381 fois

Je ne suis pas un grand fan d’Hammerfall, autant le dire tout de suite. Et avant l’écoute de ce quatrième album mais aussi après les déceptions occasionnées par leurs deux précédents opus, Hammerfall était finalement à mes yeux le géniteur d’un seul et unique album. Un grand album. Je veux bien évidemment parler de leur premier opus, Glory To The Brave, de cet album culte qui a beaucoup apporté à la scène heavy mélodique de l’époque, injectant une énorme dose de fraîcheur à un genre que l’on croyait définitivement sclérosé (c’était en effet en 1997, soit à peu près 10 ans après les Keepers d’Helloween ou les grands succès d’Accept, deux groupes dont s’inspirait cet album).

Le reste de la carrière d’Hammerfall, ce sont deux désillusions : Legacy Of the Kings, que je n’ai finalement pas revendu pour deux ou trois titres, dont l’extraordinaire ballade qu’est The Fallen One, et Renegade, un album qui est parvenu à me lasser au bout d’une dizaine d’écoutes. Oui, vraiment, Hammerfall était et resterait à mes yeux le géniteur d’un seul grand album. Et puis c’est tout.

Ce n’est donc qu’avec un certain détachement que j’ai suivi la promotion et la sortie de leur quatrième album, Crimson Thunder. Et pourtant… Poussé par je ne sais quelle curiosité (certainement la ballade car Hammerfall excelle dans cet exercice), par je ne sais quel espoir, je me le suis finalement acheté, après une très longue hésitation. Et c’est avec une hésitation aussi longue que je me suis forcé à enclencher le CD dans le lecteur, plutôt que d’écouter d’autres CDs desquels j’attendais bien plus que de celui-ci. Et je ne regrette rien ! Cet album parvient même à me réconcilier avec le plus allemand des groupes suédois (c’est ainsi que la presse allemande parle d’Hammerfall).

Crimson Thunder n’est certes pas un chef d’œuvre – certains titres s’avérant dispensables - mais il m’a beaucoup plus touché que leurs deux précédents albums. Et s’il reste malgré tout assez loin de Glory To The Brave, on sent la volonté du groupe, sur certains morceaux, de retrouver l’essence originelle qui avait fait de cet album un classique du heavy metal.

Un vrai revirement de situation tant je n’attendais, hormis les ballades, plus grand chose de ce groupe. Un revirement, une remise en question que l’on doit certainement aussi au nouveau producteur des suédois. Car après ce que beaucoup ont considéré comme une errance peu judicieuse, Hammerfall revient sur cet album vers un producteur qui a maintes fois fait ses preuves en matière de heavy metal : Charlie Bauerfeind. Le producteur attitré de Blind Guardian fait ici des merveilles avec un son énorme, plus proche de la scène speed mélodique de Glory To The Brave, notamment sur les chœurs, devenus l’une de ses spécialités (merci les gardiens aveugles !)

Onze titres composent cette galette, plus une reprise de Malmsteen sur la version digipack. Onze titres où se côtoient le très bon et le moins bon. Onze morceaux dont la plupart devraient réconcilier nombre de fans de la première heure, déçus par la tournure de la carrière du groupe, avec Hammerfall :

- Riders Of The Storm : Un titre direct, catchy, sans grand génie, mais plutôt efficace. Un riff dans la veine d’Accept et des lignes vocales accrocheuses. Le refrain est typiquement Hammerfall, c’est à dire relativement simple, plus scandé que chanté. Le genre de refrain guerrier qui fait fureur en concert. L’ampleur des chœurs est saisissante. Pas étonnant puisque Charlie Bauerfeind a ramené avec lui les choristes de Blind Guardian ! Un titre que les fans doivent adorer mais qui me laisse sur une impression mitigée. Le groupe n’a pas du mettre beaucoup de temps à le composer.
- Hearts On Fire : Le single. Un titre assez similaire à Riders Of the Storm , c’est à dire direct avec un refrain scandé. Le riff sort tout droit des années 80. Le chant est très énergique, avec une rythmique qui soutient bien l’ensemble. S’il n’y avait pas d’aussi gros chœurs, le refrain me laisserait davantage sur ma faim. Un titre très dynamique, plutôt bon, notamment grâce à son break épique et ses chœurs.
- On The Edge Of Honour : Un excellent titre. Ca commence de façon plutôt basique, avec un gros riff comme Hammerfall nous en pond trop souvent. La suite, ce sont des lignes vocales très épiques, un refrain superbe, mélodique et fédérateur, et un break avec de magnifiques chœurs. On pense souvent à Helloween durant l’écoute de ce titre. Surtout sur le refrain ou le superbe solo. Le chant fait d’ailleurs parfois penser à du Kai Hansen !
- Crimson Thunder : Là encore, nous avons droit à un excellent titre. Une rythmique mid-tempo, un aspect épique poussé à son paroxysme, de très belles lignes vocales, une guitare incisive et un excellent refrain qui me fait penser à du Freedom Call. Le solo est lui aussi excellent.
- Lore Of The Arcane :Hammerfall s’essaye au symphonique. Et c’est plutôt réussi. Un titre sympathique, même si certains se demanderont ce qu’il fait là.
- Trailblazers : Un bon titre, avec des mélodies accrocheuses et un refrain qui, encore une fois, me fait penser à du Freedom Call (les chœurs y sont certainement pour quelque chose). Le solo est du 100% Helloween.
- Dreams Come True : Ahhhhh… La ballade. Après les sublimes Glory To The Brave et The Fallen One, qu’en est-il de celle-ci ? Magnifique ! Hammerfall restera sans doute l’un des meilleurs groupes quand il s’agit de composer des ballades. A noter les superbes cordes qui soutiennent très bien l’ensemble.
- Angel Of Mercy : Une reprise de David T.Chastain. Je ne connais pas l’original, donc je ne peux comparer. Il s’agit en tout cas d’un bon titre, épique, mid-tempo, chargé d’ambiances, avec un refrain intéressant et un solo excellent.
- The Unforgiven Blade : Un titre moyen, trop proche de la scène 80’s à mon goût. Hammerfall joue note pour note ce qu’un combo comme Accept aurait pu jouer au faîte de sa gloire.
- In Memoriam : Le seul titre composé par Stefan Elmgren. Un titre instrumental où Stefan extirpe de sa six-cordes de très belles mélodies. Un très bel instrumental, bourré de feeling.
- Hero’s Return : Une intro symphonique qui fait croire à une seconde ballade. Puis le tempo s’accélère sur une mélodie entêtante. On est très proche de Helloween. C’est bon de bout en bout, très entraînant, fédérateur, avec de bonnes idées et des chœurs plus majestueux que jamais. Un excellent morceau de speed mélodique.
- Rising Force : Reprise très fidèle qui donne surtout très envie de se remettre les bons vieux albums du maître suédois dans les oreilles. Hammerfall s’est fait plaisir sur ce titre et cela s’entend !


Hammerfall semble avoir opéré une certaine remise en question sur cet album et les défauts des deux précédents albums sont beaucoup moins présents, même s’il en reste toutefois quelques réminiscences. Le metal de Hammerfall est moins basique, la production est plus chaude, moins aseptisée. Et le résultat est un bon album de speed mélodique, un album qui retrouve l’énergie et la fraîcheur de Glory To The Brave. Un album qui plaira aux fans et qui pourra ramener dans son sillage les déçus qui avaient laissé le groupe continuer sa route sans eux.

Je n’a pas parlé du look des musiciens ni d’Hector, le nom de leur mascotte. Les progrès faits par le groupe suédois sur cet album appellent à l’indulgence. Et puis quand il s’agit de se moquer, d’autres le font bien mieux que moi… Et ils ont là matière à le faire !

A lire aussi en HEAVY METAL par BAST :


KELDIAN
Journey Of Souls (2008)
Quels diables, ces norvégiens qui font du heavy




REBELLION
Sagas Of Iceland : The History Of The Vikings, Volume 1 (2005)
Heavy épique monumental

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par FREDOUILLE




 
   BAST

 
  N/A



- Joacim Cans (chant)
- Oscar Dronjak (guitare)
- Stefan Elmgren (guitare)
- Magnus Rosen (basse)
- Anders Johansson (batterie)


1. Riders On The Storm
2. Hearts On Fire
3. On The Edge Of Honour
4. Crimson Thunder
5. Lore Of The Arcane
6. Trailblazers
7. Dreams Come True
8. Angel Of Mercy (reprise David Chastain)
9. Unforgiving Blade
10. In Memoriam
11. Hero's Return
12. Rising Force (reprise Yngwie Malmsteen)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod