Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cruachan, MÄgo De Oz, Minotaurus
- Membre : Sabbat, Satan, The Clan Destined , Blind Fury
- Style + Membre : Pariah / Satan
 

 Webzine Dédié à Skyclad (536)
 Site Officiel (687)

SKYCLAD - A Burnt Offering For The Bone Idol (1992)
Par ROMDU le 1er Décembre 2002          Consultée 11710 fois

2ème production des initiateurs du métal folklorique.. Album trés énervé et trés noir que ce"Burnt Offering for the Bone Idol" ( Une Offrande Brûlante pour l'Idole d'Os ). Elaboré en pleine guerre du Golfe, l'ambiance s'en ressent au niveau des thémes abordés ( d'ailleurs je me permet un paralléle avec l'album"Sigh No More" de Gamma Ray, inhabituellement sombre pour le groupe et sorti à la même période ). Bref.
Martin étant déjà nerveux par nature, inutile de dire qu'ici, particuliérement remonté par le contexte, il s'en donne à coeur-joie. Purgeant tout sa colère sur disque, il anime les nombreuses compos de métal vindicatif. Globalement moins violent et moins typé speed pur que leur premier opus, la hargne explose ici plus ponctuellement, sur les refrains notamment, appuyés par une rythmique toujours aussi grisante de vélocité et de puissance.

L'album marque l'apparition de vraies parties folk, soutenues en cela par un violon magistral et omniprésent, s'appropriant en de nombreuses occasions le rôle de guitare lead. Beaucoup de parties instrumentales, que le groupe aura loisir de développer pendant sa période plus folk ("Oui Avant-Garde a Chance" et"The Answer Machine" ).
Autre chose aussi, on ressent déjà les accords orientaux dans les compos de Skyclad ( important à souligner quand on sait que le folk est souvent assimilé à la musique d'inspiration celte ).

Toutefois l'album reste résolument métal, une bonne partie des titres étant initiés par des riffs cartons ("the Declaration of Indifference" ). Le feeling de l'album est par contre ici plus heavy métal que trash, avec de nombreuses cavalcades épiques, limites"maideniennes", notemment"Salt on the Earth" .
Au chapitre des reproches, une prod pas fameuse qui sonne vieillote et qui ternit d'autant les compos, et puis surtout des titres qui, sans être mauvais, répétitifs ou indigents, ne sont pas suffisemment"catchy". Il faut dire que l'orientation thématique de l'album ne s'y prête pas des masses, mais on finit par décrocher de temps en temps.

En définitive un album correct dans l'absolu, mais plutôt creux par rapport à la discographie du groupe.
Malgrès tout, c'est ici qu'a véritablement commencé le Skyclad légendaire du folk métal, car on y trouve de tout : la fusion Folk/métal aboutie, les pures parties athmosphériques, mélancoliques et planantes chéres au groupe, la veine épique et les refrains qui forcent leur chemin au bulldozer.

Album charniére donc, plus important par la révolution qu'il augure que par le plaisir qu'il apporte; mais cela importe peu, car 1 an aprés, Jonah's Ark va casser la baraque, et sera le premier succés commercial du groupe.

Titres à conseiller :
Salt On the Earth ( another man's poison ) : Terrible ! Violent, puissant et épique tout en restant indéniablement riche et mélodique, ce morceau fait référence à Saddam Hussein, qui se fait ici littéralement crucifier par Martin ! ( Rassurez vous, pas de pro américanisme ici ! ). Le riff "à la Steve Harris" porte le morceau vers l'excellence, et débouche sur un superbe duel de guitares ! Pour préciser un peu la thématique, le "sel sur la terre" concerne ici les puits de pétrole Kowetiens brûlés par Saddam, polluant l'air, l'eau et le sol. Le paralléle est dressé avec la charmante coutume qu'avaient les Romains de l'antiquité d'enfouir du sel dans les terres arables des pays conquis ou à conquérir, rendant de ce fait la terre stérile pour 10 ans.

Spinning Jenny : Pur titre de folk métal, cette jigue relate les aventures d'une nympho, et surtout la mésaventure d'un homme qui a croisé son chemin... et qui n'aurait pas dû...

Alone In Death's Shadow : A.I.D.S, ce qui signifie SIDA en anglais. Ce morceau rend compte de la tournure parfois mélancolique et réellement touchante que peuvent prendre les titres de Skyclad. Grosse montée en puissance, développement progressif et un Martin qui ne se fait plus critique acide, mais bras vengeur, hurlant au Ciel et à qui veut l'entendre sa douleur de voir des gens souffrir ( "emprisonés par la mort dans leur sang" ). Inquiétant.

A lire aussi en FOLK METAL par ROMDU :


SKYCLAD
Folkemon (2000)
Folk metal




SKYCLAD
No Daylight , Nor Heeltaps (2002)
Folk metal


Marquez et partagez




 
   ROMDU

 
  N/A



- Martin Walkyier (chant)
- Steve Ramsey (guitare)
- Graeme English (basse, guitare)
- Fritha Jenkins (violon, claviers, mandoline)
- Dave Pugh (guitare)
- Keith Baxter (batterie, percussions)


1. War And Disorder
2. A Broken Promised Land
3. Spinning Jenny
4. Salt On The Eearth (another Man's Poison)
5. Karmageddon (the Suffering Silence)
6. Ring Stone Round
7. Men Of Straw
8. R'vannith
9. The Declaration Of Indifference
10. Alone In Death's Shadow



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod