Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH/THRASH  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cancer

MASTER - Slaves To Society (2007)
Par DARK MORUE le 26 Janvier 2015          Consultée 1573 fois

Euh.

Mais euh.

HAHAHAHHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHHAHA

CETTE POCHETTE.

Y'A DES GENS QUI OSENT FAIRE DES TRUCS PAREILS.

MAIS LOL.

PUTAIN.

HAHAHAHHAHA.

NOOOOOOOOOOON QUOI.

Bon sinon pour parler un peu de l'album, on va dire que ça se maintient par rapport au précédent, que ça rentre un peu moins dans le lard mais que c'est au dessus niveau riffs. Genre un album carrément honnête mais qu'on aura tout de même pas hyper envie de se fader vu qu'on se rabattrait sur d'autres, un peu à tort. La prod est à chier sur le premier morceau et s'améliore après (aucune putain d'idée de pourquoi, choper des infos sur ce genre d'albums c'est vraiment dur vu qu'ils semblent exister aux yeux de personne), et sinon ça Death/Thrash de manière bien classique d'un bout à l'autre, tout en restant indéniablement efficace. Rien de surprenant, chaque morceau est pareil qu'un autre déjà sorti sur un des albums d'avant, mais merde, Speckmann riffe sec ici, avec une doublette "Beaten For The Possibility" – "Slaves To Society" qui fait vraiment vraiment mal, le titre éponyme ayant des riffs absolument monumentaux et une énergie qui fait plaisir, et une "World Police" finale qui écrase sèchement la tronche (le batteur fait des ravages, réussissant à passer outre son son abominable pour asséner des roulements meurtriers et des breaks foutrement efficaces).

Genre bon, vous aimez MASTER ? Ben vous aimerez celui-là. Et si vous aimez pas, jamais vous en entendrez de toute façon parler. Y a les riffs sympas, tranchants, bien Death/Thrash, et souvent ça arrache comme tout bon groupe du genre en version Old School qui se respecte. Speckmann sait faire maintenant. Par contre, si y en a un qui en chie, c'est bien moi. Parce que ce qui m'emmerde vraiment là c'est que l'album soit aussi bon. Parce que du coup c'est plus dur d'expédier la chronique. Genre je me sens obligé de citer des morceaux et tout, mettre en relief, sinon y a encore des connards qui vont me reprocher de faire ça à la zob et pas parler de l'album. Ouin je pleure. Mais bon. Allez, l'auto-satisfaction venant assez vite, on va dire que j'ai fait mon taff : si les meilleurs MASTER vous plaisent, vous pouvez quand même venir faire un tour ici parce que c'est même pas en-dessous. Mais oh mon Dieu ce que j'ai rien à dire. Ce que c'est classique, et balisé, et usuel pour le groupe, et pourtant bah c'est pour ça qu'on aime ça. Parce que c'est sale, que ça vient de la cave, que c'est vénère, que Speckmann chante toujours n'importe comment, c'est gras, blindé à ras-bord de riffs basiques mais ultimes en leur domaine.
Allez, on y met 3 points parce que ça peut s'écouter plein de fois sans qu'on tire jamais la tronche. Mais abwa, ce que j'aurais aimé qu'un autre chroniqueur s'en occupe avant pour pouvoir ne faire qu'une kro-express, parce que là bon sang c'est juste assez bon pour qu'il n'y ait rien à dire, au secours.

Par contre cette pochette. Merci à elle de rallonger ma chronique de manière aussi considérable.
Parce que là...

.

.

.

.

.

MAIS NON QUOI HAHAHAHAHAHA PUTAIN OUIIIIIIIIIIIIIIIII N'ALLEZ

A lire aussi en DEATH METAL par DARK MORUE :


TRIFIXION
A Utopia For The Damned (2011)
Sulfureuse claque issue du néant




DYING FETUS
Reign Supreme (2012)
Neuf ! Neuf bordel de merde !


Marquez et partagez




 
   DARK MORUE

 
  N/A



- Paul Speckmann (chant, basse)
- Alex Nejezchleba (guitare)
- Zdeněk 'zdenal' Pradlovský (batterie)


1. The Final Skull
2. In Control
3. Beaten For The Possibility
4. Slaves To Society
5. The Darkest Age
6. Cheater
7. Anarchy Nearly Lost
8. The Room With Views
9. Remnants Of Hate
10. The Last Chapter
11. World Police



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod