Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cancer

MASTER - Collection Of Souls (1993)
Par DARK MORUE le 6 Novembre 2014          Consultée 1179 fois

Voilà. Les chroniques des deux premiers opus de MASTER sont déjà parues, on entre dans la catégorie "tout le monde s'en contre-torche en passant par devant" de leur discographie. Parce que là dans le Top Classement des albums dont tout les gens se foutent on tape le haut du panier, tout simplement parce que MASTER ça a été culte aux débuts parce que c'était fondateur, et ça l'est redevenu maintenant parce que... Ben parce que c'est vieux et qu'en concert ça poutre, mais alors quand le Death Metal a commencé à bien se développer, niveau groupe totalement à l'Ouest ils ont envoyé du rêve. Déjà beauf et limité, voilà qu'en 1993 ils reviennent encore avec un nouvel album, qui est cette fois totalement passé à la trappe et c'est pas pour rien. Même si c'est pas le truc le plus mauvais qu'ils nous auront servi (c'est vous dire le niveau que certains des suivants vont atteindre). Ils ont juste fait n'importe quoi.

Déjà, absolument rien qui aide l'opus. Genre personne de notable derrière pour refiler un peu de promotion, une pochette oubliable qui sent fort l'album inutile, pas de Morrisound Studio, et un soutien de Nuclear Blast quasi inexistant parce que quand même, en 1993 ils avaient d'autres chats à fouetter.
Et surtout, ben désolé mais "Collection Of Souls" C'EST PAS DU DEATH.
NON MONSIEUR.
LE GROUPE QUI SE VANTE PARTOUT D'AVOIR INVENTÉ LE DEATH METAL, EH BAH IL FAIT DU THRASH. Tu la sens la grosse ironie là ? On élimine tous les éléments qui avaient durci le ton de "On The Seventh Day" juste pour que ça puisse devenir une copie conforme d'un sous-KREATOR un peu plus groovy. Et c'est pas particulièrement mauvais la plupart du temps, c'est juste... Surprenant. Et un peu vain aussi mais on y reviendra. Et complètement inexplicable. Parce qu'à l'époque le mouvement Death domine encore tout, il aurait fallu attendre encore 1 ou 2 ans pour retourner sa veste si on voulait être dans les mouvances du moment. Et là, vas-y que ça te sert du riff qui Thrash et que régulièrement au détour d'un solo ça se barre juste en délires Rock'N'Roll (la jouissive et totalement incongrue "Glorify The Dead" qui groove comme il faut). Et Speckmann est également beaucoup moins guttural et nous envoie juste un chant à moitié arraché et alcoolisé qui pourrait avoir sa place sur du SODOM sans encombres. Ahem.

Et du coup, bon, le revirement a aucun putain de sens mais soit, on va dire qu'ils se sont fait plaisir. On note d'ailleurs un renouvellement des guitaristes mais ça c'est habituel et donc pas intéressant, parce qu'on va pas se le cacher, MASTER = Speckmann. Le soucis de "Collection Of Souls" c'est qu'un bon nombre de morceaux sont quand même complètement à chier, dans le sens "pas insupportable mais complètement bidon". Déjà c'est porté par une production très brouillonne et rendant les riffs très approximatifs sur une batterie basique et bateau. Mais soit, pour du Thrash'N'Roll ça passe. Mais alors par contre, ce que ça peut être mal branlé parfois. On sauve les passages les plus groovy et sonnant comme des jams improvisés (la reprise de THIN LIZZY est juste parfaite à ce niveau-là), le reste tend souvent vers la poubelle vu que tout le monde dans le genre fait ça mieux. Le style riffique de MASTER est déjà assez limité comme ça, c'est à dire des riffs de VENOM accélérés, donc si on vire la force de frappe ça ressemble plus à rien et ça rend des trucs comme "Constant Reminders" ou "Blinded Faith" qui se basent juste sur une poignée de riffs qu'on peut compter sur les doigts d'un mec qui a que deux doigts. J'étais pas inspiré pour les métaphores désolé. Et quand les riffs en question sont pas bons et basiques au possible, baaaaah non quoi.

C'est toujours bovin et redneck mais là pour le coup c'est au final juste du sous-KREATOR (écoutez le titre éponyme et tentez de me contredire juste pour voir). Juste ça et rien de plus, sans les bons riffs, sans l'impact, avec des soli tantôt somptueux et mélodiques (on peut pas retirer ça) tantôt totalement à chier, ça sonne mou et ça ferait hurler Canard WC. Donc euh bah comment dire... C'est chaud de considérer "Collection Of Souls" comme un bon album du coup. Même si quelques instants de grâce Rock'N'Roll lui permet de pas chuter à une unique étoile et de faire des arrondis un peu gentils, les gens qui s'en souviennent encore après l'avoir écouté à sa sortie actuellement ont un sacré gros problème d'appréciation tellement y a pas de raison de l'avoir écouté plus de 3 fois en 20 ans. Genre même moi pour écrire cette chronique j'ai galéré et là en l'état, l'album peut être considéré comme définitivement rangé dans mon placard, ptêt que parfois "Glorify The Dead" reviendra squatter une playlist iTunes bourrée de Stoner, mais c'est bien tout.
C'est dommage mais bon, on va pas se mettre à avoir de trop hautes exigences d'un groupe pareil sinon on est pas sorti hein. 2 morceaux cool dont une reprise et le reste futile dans un style surprenant, c'est au final pas si mal que ça pour un groupe aussi constamment à la ramasse.

1,5/5 arrondi au supérieur parce que ça a son charme et que je suis gentil.

A lire aussi en THRASH METAL par DARK MORUE :


ZIMMERS HOLE
Legion Of Flames (2001)
METAAAAAAAAL !!!




BENEDICTION
Grind Bastard (1998)
Coke & Groove


Marquez et partagez




 
   DARK MORUE

 
  N/A



- Paul Speckmann (chant, basse)
- Brian Brady (guitares)
- Jeff Kobie (guitares)
- Aaron Nickeas (batterie)


1. Constant Reminder
2. Taste Of Insanity
3. A Hidden Story
4. Glorify The Dead
5. Blinded Faith
6. Justice Of Fate
7. Jailbreak (cover Thin Lizzy)
8. Collection Of Souls
9. Silver Spoon



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod