Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Manigance, Dream Theater, Headline, Evergrey, Red Circuit, Zierler
- Membre : Abydos, Place Vendome
 

 Site Officiel (216)
 Myspace (208)

VANDEN PLAS - Colour Temple (1994)
Par JEFF KANJI le 3 Août 2014          Consultée 1768 fois

Quand on est amateur de Metal et encore plus des sphères progressives, le nom de VANDEN PLAS apparaît comme une révélation, une évidence même. Le combo allemand se forme en 1986 et entamera alors un long chemin qui le mènera à son premier opus… huit ans plus tard !

Kaiserslautern. Quand on parle de cette cité de 100 000 habitants qui domine la Rhénanie-Palatinat, on pense bien évidemment à son équipe de football, qui fait les beaux jours de la Bundesliga. Et tout semble lié à cet attachement au football… VANDEN PLAS compte parmi ses tous premiers faits d’armes, un morceau, "Keep On Running" écrit pour les supporters du FC Kaiserslautern. Le groupe récidivera d’ailleurs peu de temps après la sortie de "Colour Temple" avec "Das Ist Für Euch", un autre hymne à la gloire du football.

Outre cette passion pour le ballon rond, Stephan et Andreas Lill, Günter Werno, Torsten Reichert et Andy Kuntz tentent depuis leur acte de naissance "Raining In My Heart" en 1986, d’imposer leurs compositions. Après quelques singles, "Days Of Thunder" en 1991, puis "Fire" en 1992, la formation décroche enfin un contrat discographique avec Limb Music, label découvreur de talents qui va révéler ANGRA, AVALON et RHAPSODY au même moment.

Mais contrairement à ses partenaires de label, VANDEN PLAS n’est pas forgé dans le Heavy Metal le plus pur et nourrit une ambition artistique beaucoup plus ouverte. On s’en rend assez vite compte quand on met "Colour Temple" dans le lecteur, "Father" s’ouvrant sur une adaptation de thème du "Sacre Du Printemps" d’Igor STRAVINSKY. De plus quand on sait que par la suite la totalité des membres se retrouvera impliquée dans l’univers de la comédie musicale et du théâtre, on comprend qu’on n’aura pas affaire à des chevelus graisseux juste avides de vitesse et de distorsion brûlante.

Autant vous le dire tout net : le public assiste en 1994 à la naissance d’un géant du Metal Prog. Premier album et première baffe : VANDEN PLAS ne fait pas dans le timide. La marque des grands sans doute. La musique est d’une incroyable richesse, jouant de tous les artefacts du Prog pour proposer des compositions catchy, classieuses où aucune agressivité n’est gratuite. Le chant si unique d’Andy Kuntz habite des compositions plus qu’il ne les chante ; disposant d’une voix au timbre chaleureux et de capacités vocales évidentes, le vocaliste s’emploie à imprégner son interprétation de toutes les nuances possibles. Conséquence directe : l’amateur de Heavy trouvera le chant et par extension le global un peu mou au premier abord (je suis personnellement passé par cette phase) alors qu’au contraire, le relief donné aux compositions repose en grande partie sur la qualité du songwriting et de l’interprétation. Il est en effet difficile de trouver beaucoup de points communs à "Push" et "Anytime" ou encore "Father" et "How Many Tears".

On sent un bagage conséquent chez ces jeunes musiciens, un peu comme on pouvait à l’époque l’observer chez QUEENSRΫCHE et SAVATAGE. Le propos est toujours subtil, que ce soit dans le jeu de batterie varié et très efficace d’Andreas Lill qui a le goût de ne jamais mettre l’ostinato de trop en se concentrant sur le groove et la cohérence des morceaux, ou encore dans le jeu de guitare du frérot Stephan qui abat un boulot colossal sur l’ensemble de "Colour Temple" à travers un riffing intelligent et un feeling qui donnent un côté assez Rock à la formation, évitant la froideur Metal pour au contraire un embrasement coloré que les claviers de Günter Werno viennent contrebalancer et compléter. Ce dernier utilise des textures variées et très prenantes, n’essayant pas de reproduire des instruments naturels mais utilisant le clavier comme instrument synthétique à part entière, lui conférant une utilisation à bon escient qui a vite fait de créer des ambiances envoûtantes à la "Push".

VANDEN PLAS, c’est vraiment la science de l’équilibre. Une mise en son égalitaire (même si on peut parfois trouver Torsten Reichert un peu discret) fait respirer cet album par tous les pores en nous offrant une belle variété de tempi et d’ambiances, toujours servis par des mélodies remarquables de classe. La suite de la carrière des Allemands le démontrera très vite avec le chef d’œuvre "The God Thing".

A lire aussi en METAL PROG par JEFF KANJI :


TRIOSPHERE
The Road Less Travelled (2010)
Chef d’œuvre Prog des 2010’s




X JAPAN
Art Of Life (1993)
Jaaaaaaaaaaaapoonnnnnnnn !


Marquez et partagez







 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Andy Kuntz (chant, chœurs)
- Stefan Lill (guitare, chœurs)
- Günter Werno (claviers, chœurs)
- Andreas Lill (batterie)
- Torsten Reichert (basse)
- Robert Kohlmeyer (chœurs)
- Miriam Bonmarchand (chœurs sur 6)


1. Father
2. Push
3. When The Wind Blows
4. My Crying
5. Soul Survives
6. Anytime
7. Judas
8. Back To Me
9. How Many Tears

- Disque Bonus édition Française
1. Fire
2. Days Of Thunder



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod