Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (12)
Questions / Réponses (4 / 9)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Nocturna, Dream Ocean, Snow White Blood, Meridian4, Whyzdom, Neopera, Xandria
- Membre : Sun Caged, God Dethroned, Mayan, Exivious, Hdk
- Style + Membre : Delain, After Forever
 

 Site Officiel (1493)
 Myspace (716)
 Chaîne Youtube (885)

EPICA - The Divine Conspiracy (2007)
Par ALANKAZAME le 6 Janvier 2008          Consultée 2020 fois

Ah, EPICA. Est-ce véritablement autre chose que Simone Simons et son incomparable beauté ? Jusqu'à l'écoute de cet album, j'avais tendance à penser que "oui", à environ 25-30 %. Parce que très simplement, de mon point de vue, avant ce Divine Conspiracy, EPICA n'avait pas vraiment fait grand-chose d'autre que du metal gothique teinté de death et de metal sympho, dans la droite lignée de WITHIN TEMPTATION ou AFTER FOREVER.

Avec cette galette, je trouve que le niveau artistique, technique et créatif a tendance à être revu à la hausse. Musicalement parlant, déjà, c'est quand même nettement plus ambitieux et travaillé. La musique d'EPICA est riche de nombreuses influences astucieusement mêlées les une aux autres : c'est plus que jamais le cas maintenant, avec en outre une partie brutale enfin assumée jusqu'au bout. Si l'on fait abstraction de l'abjecte single popisant "Never Enough", digne des pires daubes d'EVANESCENCE, on peut dire que nous sommes en présence d'un disque solide, relativement varié et riche de nombreux moments forts, sans pour autant être déséquilibré. Par ailleurs, pour un disque qui cause de religion, l’ambiance colle plutôt pas mal au sujet.

Il y a quand même un petit truc qui manque pour que la musique de ce groupe cartonne vraiment. Il faudrait, je pense, que le côté death-metal soit plus travaillé, plus mis en avant, moins malmené par le mixage ; en bref réhabilité. Leur seule performance live à laquelle j'ai put assister m'a permis de me rendre compte que Jansen est un bien meilleur vocaliste death que le son d'EPICA sur album (qui le minimalise littéralement) peut le laisser supposer. EPICA est un groupe encore jeune qui a du potentiel, et pour ma part il est sur la pente ascendante. S'il confirme ses progrès, il pourra à terme faire de grandes choses.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE :


FAIRYLAND
Of Wars In Osyrhia (2003)
RHAPSODY vu par des français : magnifique !

(+ 1 kro-express)



WITHIN TEMPTATION
The Silent Force Tour (2005)
Le nouveau dvd live gargantuesque de wt


Marquez et partagez



Par DARK BOUFFON



Par ROOTSPACOROOTS




 
   BAST

 
   AAARGH
   ALANKAZAME
   ROOTSPACOROOTS

 
   (4 chroniques)



- Simone Simons (chant)
- Mark Jansen (guitare, chant)
- Ad Sluijter (guitare)
- Coen Janssen (clavier)
- Yves Huts (basse)


1. Indigo (prologue)
2. The Obsessive Devotion
3. Menace Of Vanity
4. Chasing The Dragon
5. Never Enough
6. La‘petach Chatat Rovetz (the Final Embrace)
7. Death Of A Dream (the Embrace That Smothers Part V
8. Living A Lie (the Embrace That Smothers - Part Vii
9. Fools Of Damnation (the Embrace That Smothers - Pa
10. Beyond Belief
11. Safeguard To Paradise
12. Sancta Terra
13. The Divine Conspiracy



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod