Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (12)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Def Leppard, Danger Danger, Trixter, Pink Cream 69, Poison, Manic Eden, Jaded Heart, Gotthard, Heart
- Membre : Richie Sambora

BON JOVI - Keep The Faith (1992)
Par CANARD WC le 6 Novembre 2007          Consultée 1681 fois

KEEP THE FAITH fut la première K7 de Hard que j’ai eue. Mon premier album de Hard. Autant vous dire tout de suite, que j’ai du écouté ce skeud un bon trillion de fois. Jusqu’à ce que la bande soit usée, ravagée, rerecopiée… j’ai écouté avec adoration ce 5ème album de la bande à JON. Ignorant tout à l’époque, je ne savais même pas d'ailleurs que c’était leur 5ème album. A l’époque, je trouvais la chanson «Keep the Faith » vraiment entraînante, « If i was your mother » vraiment Heavy, “Dry County” vraiment très belle et “Fear” vraiment flippante. Je garde un souvenir ému de cet album : il représente tant de choses pour moi, ne serait-ce que les prémices de mon intérêt pour le Hard en général.

Je me suis procuré à nouveau ce KEEP THE FAITH y a pas longtemps. Je l’ai réécouté avec une certaine émotion. Ca fait bizarre, tant de chemin parcouru depuis : IRON MAIDEN, METALLICA, MISANTHROPE, MORBID ANGEL, SLAYER… tous ces groupes qui ont suivi et que j’ai aimé avec passion. Le point de départ c’est BON JOVI quand même, mon alpha si on veut (l’oméga étant à l’heure d’aujourd’hui ENNEMY OF GOD de KREATOR)! Bon je vais arrêter mes digressions nostalgiques.

Que vaut KEEP THE FAITH à l'heure actuelle ? Est ce que ça vaut encore le coup d’écouter du BON JOVI à l’heure de SLIPKNOT et DIMMU BORGIR ? La réponse est oui, trois fois oui. Oubliez l’image que vous avez du JON « chanteur à midinettes » avec sa permanente et ses chansons rose bonbon du style « Aie Ouant Iou » ou « Baille Bi Aie love Iou ». Il est vrai que BON JOVI c’est un peu ça : des chansons sucrées, des ballades langoureuses et de belles mélodies qui font fondre votre copine. Mais BON JOVI c’est aussi un peu plus que ça. C’est un putain de Hard Rock bien huilé (if i was your mother), bien foutu – tubesque (keep the faith), avec des sentiments (bed of roses, in these arms) et de l’émotion (dry county).

Avec le recul, KEEP THE FAITH est un album sacrément accrocheur. Je connais un peu les précédents album de BON JOVI, et je peux vous dire que dans cet opus il n’y a quasiment aucun titre à jeter, pas de bouche trou ni de chansons moyennes. BON JOVI a mis 4 ans à sortir cet album, et on sent une certaine maturité derrière tout ça. A son écoute, KEEP THE FAITH laisse d’ailleurs une pertinente sensation d’équilibre : les titres s’enchaînent à merveille alternant les titres FM, les tubes, les ballades et les chansons plus Heavy. Ne serait-ce que la chanson introductive « I believe », elle pourrait servir de symbole à ce retour en grâce de la bande à JON avec son coté « revigorant », « énergisant » bref électrique, teinté HARD mais ô combien accrocheur !

Evidemment ce ne serait pas rendre service à BON JOVI, si je n’évoquais pas le titre phare de KEEP THE FAITH : Dry County. Une ballade somptueuse de plus de 9 minutes avec ses faux airs Bluesy – mélancolique, légèrement sombre (qui l’eut cru ?) – et une montée en puissance de JON accompagné d’un SAMBORA transfiguré, qui nous cloue (eh eh) littéralement avec un solo génial en point d’orgue de cette superbe power Ballade. Il me semble d’ailleurs que cette chanson, « Dry County », fait figure de pivot – épicentre si vous préférez - dans l’album (le 7ème morceau sur 13) : les six chansons avant ce Dry County sont en effet plus tubesques, plus accessible, un poil plus mélodiques que les 5 qui succèdent à Dry County (plus excentrique, moins typé, plus expérimentale : FEAR, WOMAN IN LOVE…). Ce qui donne un effet genre Pile : Bon Jovi te fait chavirer / Face : Bon Jovi te surprend. Au passage, JON BON JOVI et SAMBORA sont vraiment capables d’écrire des putains de morceaux bien tripants, bien rock et surtout assez variés…

Il faut aussi saluer le travail énorme de Bob Rock qui a gratifié ce skeud d’une superbe production, bien puissante, avec un son clair et encore moderne aujourd’hui. J’ai vraiment été surpris de la production de KEEP THE FAITH qui ne détonne absolument pas avec ce qui se fait à l’heure actuelle. C’est vraiment bien foutu, et ça pète comme il faut. Cette production donne vraiment du cachet à cet album en collant un petit coté « brut » au Hard FM de BON JOVI.

Alors oui les compositions sont toutes biens, c’est génial, y a de l’émotion, gna gna gna … C’est facile de passer de la pommade, même quand c’est mérité. Il doit bien y avoir un truc qui cloche sur ce KEEP THE FAITH, sinon on en parlerait encore (ou un peu plus) aujourd’hui de cet album culte. En fait, je ne sais pas vraiment ce qui cloche sur cet album. J’essaie de rester objectif et je ne lui trouve pas vraiment de défauts. Il y a bien des titres que j’aime un peu moins (WOMAN IN LOVE, BLAME IT…) mais je peux pas non plus dire objectivement que ce sont de mauvais morceaux. C’est peut être la suite de la carrière du groupe qui a dévalué cet album : allez savoir ! C’est peut être aussi un peu ringardos de nos jours d’écouter BON JOVI, (c’est pas « in ») avec son petit coté Rock nerveux fin 80’ … Je n’en sais foutre rien ! Moi j’aime et ça me fout toujours aussi les boules d’écouter un morceau comme « Dry County » en 2005… Putain c’est des groupes comme Bon Jovi qui manquent au paysage Metal actuel : mélodique, accrocheur, simple, brut et pas bêtement violent. J’ai beau m’intéresser à des groupes comme NICKELBACK : merde c’est pas aussi bien… il me manque ce genre de coyotes…

En conclusion, ma Blonde passait non loin de mon poste de travail pendant que j’essayais de chier cette modeste chronique. « Bed of Roses » tournait à ce moment là. A peu de choses près, voilà ce que ça a donné :

Ma Blonde : Je croyais que tu détestais les Guns ?
Canard : C’est pas les Guns. C’est Bon Jovi. Album « KEEP THE FAITH ». 1992. Grande année, mon premier album de Hard.
Ma Blonde : t’appelles ça du Hard ! Laisse moi rire. C’est plutôt du Rock, non ?
Canard : Arf, non en réalité c’est du Hard FM. Du Hard mélodique si tu préfères.
Ma Blonde : Bon Jovi c’est pas le mec permanenté qui a joué dans une saison d’Ally Mc Beal ?
Canard (je me renfrogne) : ouais enfin, c’est surtout un putain de Hardos qui fait des putains de chansons bien Hard…
Ma Blonde (condescendante) : si tu préfères le voir comme un Hardos… Moi je vois surtout un espèce de Playboy des années 80 pour midinettes (ironique) Ca m’étonne que tu aimes, parce que ça au moins c’est audible.
Canard (mode : mauvaise foi) : et moi je te dis que c’est du Hard bien foutu ! Et ça, ça fait toute la différence entre mes oreilles d’expert et les tiennes de profane.

A lire aussi en HARD ROCK par CANARD WC :


TESLA
Mechanical Resonance (1986)
Un vrai album de hard vraiment mesestimé




LED ZEPPELIN
Led Zeppelin Iv (1971)
Un album pour les gouverner tous


Marquez et partagez



Par FREDOUILLE




 
   POWERSYLV

 
   CANARD WC
   FENRYL
   MULKONTHEBEACH

 
   (4 chroniques)



- Jon Bon Jovi (chant)
- Richie Sambora (guitare, chant)
- Alec John Such (basse)
- Tico Torres (batterie)
- David Bryan (claviers)


1. I Believe
2. Keep The Faith
3. I'll Sleep When I'm Dead
4. In These Arms
5. Bed Of Roses
6. If I Was Your Mother
7. Dry County
8. Woman In Love
9. Fear
10. I Want You
11. Blame It On The Love Of Rock'n Roll
12. Little Bit Of Soul



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod