Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  COMPILATION

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 9)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1984 Bon Jovi
1985 7800° Fahrenheit
1986 Slippery When Wet
1988 New Jersey
1992 Keep The Faith
1995 These Days
2000 Crush
2001 One Wild Night / Live 19...
2002 Bounce
2003 This Left Feels Right
2005 Have A Nice Day
2007 Lost Highway
2009 The Circle
2013 Because We Can
  What About Now
2015 Burning Bridges
2016 This House Is Not For...
 

- Style : Def Leppard, Danger Danger, Trixter, Pink Cream 69, Poison, Manic Eden, Jaded Heart, Gotthard, Heart
- Membre : Richie Sambora

BON JOVI - Greatest Hits (2010)
Par CANARD WC le 15 Février 2011          Consultée 4746 fois

Ouuuuais un Best Of de BON JOVI. Ca fait plaisir, sans déconner. C’est un grand groupe BON JOVI, faut pas rigoler. Attendez, combien de groupes de Hard ont été capables de mettre d'accord des millions d’amateurs de Hard Rock mélodique tout en faisant mouiller dans leur culotte des trilliards de nanas ?

Dans son registre, BON JOVI est incontournable que vous le vouliez ou non, donc pas la peine de bouder ou de faire un caprice devant tout le monde. A titre comparatif, ce groupe a par exemple une discographie supérieure à celle des GUNS. Ah ça rigole moins ! Paf ! Dans les dents. Dommage que le groupe ait décidé de faire à peu près de la merde depuis "Crush". Quel gâchis quand on y pense que cette orientation Country / Pop Rock…

Enfin bref, BON JOVI, avec son Hard de tafioles, mérite le respect.

Donc un Best Of, pourquoi pas après tout. Sauf que le groupe nous a déjà fait le coup en 1994 avec "Cross Road" que j’avais trouvé pas bon à l’époque parce qu’il y avait pas "Dry County" au menu. Donc la principale crainte qu’on puisse avoir avec ce « Greatest 2010 » - outre de ne pas voir figurer "Dry Country" au menu - est juste de voir le talent du groupe un peu dilué par les récents albums (post 94). Soit que des albums de merde ou presque.

Dès lors, la question concernant cette compilation n’est pas la même selon que vous connaissiez ou non le groupe :

1) Est-il valable / écoutable (demandent ceux qui connaitraient pas BON JOVI bouhou honte à eux) ?
2) Est-il représentatif du talent du groupe (demandent les fans peroxydés) ?

Je réponds aux deux questions :

1) Réponse aux ignares : oui, il est correct. C’est un Best Of sans risque, pas de choix exotiques pour un listing estampillé par les charts. On retrouve donc tous nos tubes qui ont fait la gloire et le succès de BON JOVI, soit une compilation suffisamment accrocheuse pour plaire à n’importe quel amateur de Hard fortement saccharosé.

2) Réponse aux initiés : non, c’est pas terrible. Même si vous serez forcément « contentés », le côté « sans surprise » rend dispensable cette sélection qui ne contient même pas "Dry County", c’est vous dire. Sachant qu’en plus il faut se fader les tubes des albums récents qui ne sont pas choucards (comme on dit dans le Nord).

Mais il y a "In These Arms" et rien que pour ce morceau je suis content d’avoir jeté une oreille sur ce Best Of inutile. J’avais oublié ce morceau. Et me voilà pris dans un « blougou à sens giratoire inversé » (*) : retour vers le futur, vlatipas que je me retrouve en 1993, collège, voyage au Futuroscope…

A l’époque, j’étais « LE » Hardos de la classe, celui qui n’écoutait que ça toute la journée, qui gravait le nom de ses groupes sur les pupitres, préparait des Best Of à tout le monde (même au pion) et qui prêtait ses K7 originales en tremblant d’inquiétude (« tu me la rends demain hein ! »). J’avais hameçonné une certaine Aurélie C. avec un premier Best Of des GUN’s et j’avais pas beaucoup de chance de me planter vu que ce groupe était autant dans l’air du temps que David GUETTA de nos jours (c’est triste quand on y pense). Un rapprochement avait donc eu lieu avec le bipède féminin en question et je notais dans la foulée toutes sortes de manifestations physiques étranges : inexplicables gloussements, main passée dans les cheveux, attouchements fugaces et subreptices etc. Je sentais bien qu’il y avait quelque chose à faire avec cette nana et je profitais du trajet Paris – Poitiers pour passer à l’action. Lui agitant sous le nez ma K7 de "Keep The fesses", je lui propose de nous isoler pour écouter la chose ensemble.

« Tu verras, c’est aussi bien que les GUNS »

On s’installe confortablement dans un compartiment vide, une oreillette chacun. Le tension est palpable. Mon cœur s’accélère et je me pose toute sorte de questions métaphysiques (« Faut-il attendre d’être en érection pour enfiler sa capote ? »). "In These Arms" débute et elle me frôle le genou du bout des doigts. Je prends cette caresse de la main pour un appel du pied (ah ah) et lui saute dessus. On se galoche … comme des collégiens. Je glisse ma main sous son T-Shirt pendant que Jon m’encourage (« Baby I want you »), elle se laisse faire, je lui caresse ses nichons (« You know I Love you ») et je suis très déçu. J’ai l’impression de tripoter Denis, le petit gros de la classe. Pas le temps de continuer mon exploration, le prof d’allemand nous gaule et je rejoins le compartiment des garçons à coups de pied au cul.

Mon pote est en train de prêcher la bonne parole d’IRON MAIDEN armé de son Discman d’une main et de "Somewhere In Time" de l’autre. Transpirant, le visage moite et midi planté dans le calcif ; je me cale dans ces vieux sièges en cuir avec l’étiquette de « presque plus puceau » marqué sur le front.

« Alors tu l’as niqué ? »
« A mort. Je lui ai cassé les reins, elle en a pleuré »

Et je me plonge pour une millionième fois dans un "Dry County" fantastique en attendant religieusement le solo de SAMBORA et en remerciant secrètement Jon pour m’avoir soutenu dans cette épreuve. Et c’est là que je me dis que plutôt qu’un "Lost Highway", ce "Greatest Hits" manque cruellement de "Dry County".


Note : 3/5

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par CANARD WC :


POISON
Look What The Cat Dragged In (1986)
Youhouuuu passez moi le Rimmel, j'arrive !!!!

(+ 3 kros-express)



The NIGHT FLIGHT ORCHESTRA
Amber Galactic (2017)
Vous allez détester l'aimer. Si, si, vous verrez.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Jon Bon Jovi (chant & guitare)
- Richie Sambora (guitare)
- Tico Torres (batterie)
- David Bryan (claviers)


1. Livin' On A Prayer
2. You Give Love A Bad Name
3. It's My Life
4. Have A Nice Day
5. Wanted Dead Or Alive
6. Bad Medicine
7. We Weren't Born To Follow
8. I'll Be There For You
9. Born To Be My Baby
10. Bed Of Roses
11. Who Says You Can't Go Home
12. Lay Your Hands On Me
13. Always
14. In These Arms
15. What Do You Got?
16. No Apologies
17. Runaway
18. Someday I'll Be Saturday Night
19. Lost Highway
20. I'll Sleep When I'm Dead
21. In And Out Of Love
22. Keep The Faith
23. When We Were Beautiful
24. Blaze Of Glory
25. This Ain't A Love Song
26. These Days
27. You Want To) Make A Memory
28. Blood On Blood
29. This Is Love, This Is Life
30. The More Things Change



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod