Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Def Leppard, Danger Danger, Trixter, Pink Cream 69, Poison, Manic Eden, Jaded Heart, Gotthard, Heart
- Membre : Richie Sambora

BON JOVI - This House Is Not For Sale (2016)
Par MULKONTHEBEACH le 23 Décembre 2016          Consultée 3136 fois

Ben oui il fallait s’y attendre, à force de le voir s’ennuyer sur scène depuis quelques années, et de s’apercevoir que son rôle s’amenuisait également, Richie a jeté l’éponge. Pas de la plus belle des façons, certes, en plantant le groupe à quelques heures d’un concert à Calgary, au Canada, sans explications… Étant donné que le groupe a cette volonté affichée de ne pas laver son linge sale en public, une qualité inédite chez les groupes de Rock, nous n’en saurons pas plus, et quelque part, tant mieux. Sans prendre parti, il est clair que le guitariste avait sans doute ses raisons de quitter le navire de cette façon irrévérencieuse, ce qui ne l’excuse pas pour autant, nous sommes d’accord. Heureusement que le canadien Phil X était là pour relever le défi, un intérimaire émérite devenu depuis « employé officiel » de deuxième catégorie, ce qui veut dire qu’il apparaît désormais en tant que membre officiel du groupe, au même titre que l’excellent bassiste Hugh Mc Donald, présent depuis 1995. JBJ a lâché un peu de lest, lui qui est pourtant si réfractaire aux changements, il l’a d’ailleurs dit à de nombreuses reprises. Sa ténacité, autant que sa capacité à faire évoluer sa Musique, l’a amené à rester dans la course après plus de 30 ans de carrière, et rien que pour cela, bravo Monsieur…

Cet album, "This House Is Not For Sale", sort un peu rapidement puisqu’il a été enregistré dès 2015, en grande partie avec la contribution de John Shanks aux guitares, ce producteur un brin agaçant qui produit le groupe depuis plus de 10 ans. N’aurait-il pas été plus judicieux de laisser passer un peu de temps afin d’introduire Phil de façon solide au sein du groupe, et ainsi le laisser composer un peu ? Diable Jon, comment un Artiste éclairé comme toi peut-il s’endormir dans une telle routine ? Le business-man aurait-il pris le pas sur le Musicien ? La question mérite d’être posée. Toutefois, le title-track est bien balancé, un titre rock aux relents vintage, assez efficace dans la forme, et témoin sur le fond d’une incapacité pour le chanteur à se fourvoyer sur ses idéaux et ses racines, pas mal… "Born Again Tomorrow", quant à lui, est un très bon single entêtant, très BON JOVI, malgré des guitares en retrait dans le mix.

D’autres titres plus dispensables sont aussi présents, à l’instar de "God Bless This Mess", assez rébarbatif, pardon Jon mais quand même, on t’a connu bien plus convaincant. Nous ne parlerons pas de "Knockout" qui figure par erreur sur cet album !!! Ce qui est réellement intéressant est de retrouver la présence des claviers de Dave, qui reprennent leurs droits naturels à plusieurs endroits de cet album vraiment plaisant, avec aussi du piano épisodiquement sur l’étonnante "Real Love", la seule balade de "THINFS" à être vraiment prenante, les autres, à commencer par "Labor Of Love", faisant vaguement penser à "Wicked Game" de CHRIS ISAAK, ne dégageant pas grand chose, et qui est inutilement longuette ! Étrangement, les chansons plus intimistes, voire les ballades, ne transmettent pas cette décharge d’émotions, "Scars On This Guitar" ou autre "I Will Drive You Home" restant assez froides et dépourvues d’intention réelle… Bizarre, mais ça arrive.
Ironiquement, les très énergiques et exceptionnels "The Devil’s In The Temple" et "Roller Coaster" sont injustement courts. C’est d’autant plus dommage que ces deux titres font preuve d’un renouvellement salvateur. L’absence de Richie se fait sentir dans l’esprit, mais rarement dans l’interprétation, puisque peu de soli y figurent, l’énergie transmise dans les chansons n’en nécessitant pas plus que ça.

Ah que c’est difficile d’être un fan de la première heure et d’être toujours aussi tiraillé à l’écoute d’un nouveau BON JOVI, mais l’on sent vraiment une ferveur sur nombre de titres qui fait vraiment plaisir, une satisfaction palpable, comme sur le meilleur titre de l’album, "Living With The Ghost", où Jon évoque de manière non dissimulée sa séparation d’avec Richie, très émotionnelle, faisant un constat assez juste de ce qu’était leur relation, tout en se préservant de toute nostalgie, "We were fire and gasoline", comme il dit, poignant, et une chanson parfaite au passage…
Car si l’album est vraiment agréable à écouter, et pour une fois je ne fais pas la fine bouche, Jon Bon Jovi semble totalement rincé vocalement, ne se donnant même pas la peine de donner le change sur l’album. Ses envolées vocales sont désormais totalement ancrées dans le passé, la production de John Shanks est discutable mais la vérité est là, le chanteur n’a plus de voix.

En définitive Jon, malgré un Tico à qui tu n’accordes pas beaucoup de place, et qui se réveille une seconde sur le refrain de "Roller Coaster", avec un « cric crac badaboum », tu restes attachant, et surtout tu nous as envoyé un album qui a ses défauts, mais aussi de belles qualités ! Et celui-là est bien au dessus de tout ce que tu as fait depuis, allez, 2005 ! A noter qu'une version Deluxe agrémentée de 5 titres est disponible et qu'elle n'est pas piquée des vers...

En espérant que le prochain sera écrit en étroite collaboration avec le sémillant Phil X, et que tu te seras débarrassé de ce producteur qui ne sied plus guère à ta Musique, je te prie de croire, Monsieur Jovi, en l’assurance de ma considération distinguée.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par MULKONTHEBEACH :


SURVIVOR
Eye Of The Tiger (1982)
Le futur du passé du présent, et merde ! Écoutez!

(+ 1 kro-express)



Kip WINGER
Songs From The Ocean Floor (2000)
Parfois il est bon de prendre de l'âge !


Marquez et partagez




 
   MULKONTHEBEACH

 
  N/A



- Jon Bon Jovi (lead vocals)
- David Bryan (keyboards, piano, backing vocals)
- Tico Torres (drums, percussions)
- Hugh Mcdonald (bass, backing vocals)
- Phil X (guitar)
- John Shanks (guitar, programming)


1. This House Is Not For Sale
2. Living Withe The Ghost
3. Knockout
4. Labor Of Love
5. Born Again Tomorrow
6. Roller Coaster
7. New Year's Day
8. The Devil's In The Temple
9. Scars On This Guitar
10. God Bless This Mess
11. Reunion
12. Come On Up To Our House



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod