Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (10)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1984 Dreamtime
1985 Love
1987 Electric
2016 Hidden City
 

- Membre : Guns N' Roses, Holy Barbarians
 

 The Cult Us (1152)
 The Cult Homepage (2035)

The CULT - Electric (1987)
Par MULKONTHEBEACH le 22 Octobre 2013          Consultée 957 fois

Troisième album du groupe anglais, cet "Electric" porte à merveille son nom.

THE CULT est issu de la scène Post-Punk à tendance New Wave, mais à toujours eu cette sensibilité Hard-Rock qu’il déploie ici totalement et sans complexe.

On ouvre le bal avec "Wild Flower", et dès les premières secondes, un riff de tueur envahit nos fouilles métalliques, et on se dit alors que les claviers risquent fort de ne pas avoir le droit de citer ici.
"Peace Dog" revient à la charge en seconde plage et nous conforte dans l’idée qu’on fait nos valises pour un voyage typiquement Hard-Rock sans fioriture mais inspiré.
On pourrait énumérer tout le tracklisting avec le même contentement, tant ce disque est un joyau de pur Hard-Rock où guitare, basse, batterie dézinguent tout sur leur passage.

Billy Duffy nous gratifie de riffs de la mort qui tuent, qui empoisonneraient la Reine Mère d’un coup d’un seul (ils sont British), Les Warner, le batteur d’alors (le groupe en changera régulièrement) fait passer Phil Rudd d’AC/DC pour un débutant tant sa frappe carrée et toujours juste est hallucinante. Jamie Stewart, le bassiste, là depuis les débuts, s’en ira malheureusement après le très américanisé "Sonic Temple", prochain du nom. N’ayez pas peur, le chanteur qui éructe comme un chat qui crache n’est autre que Ian Astbury, personnalité difficile d’accès, un brin ésotérique et mystique, qui toutefois se lâche complètement ici et sans caprice…

Certains pourront sans doute reprocher aux Anglais d’avoir entrouvert la porte d’AC/DC et d’y avoir posé leurs valises le temps d’un album, sauf qu’ici il y a certes de l’influence, mais pas de plagiat, THE CULT étant un groupe suffisamment intelligent pour ne pas se confondre d’une usurpation qui le confonde.

La production de Rick Rubin en 1987, impeccable, rendra justice à cet album magistral.
Du Hard-Rock pur jus, bien gras comme il faut, avec en ligne de mire, ce Billy Duffy, armé de sa Gretsch blanche immaculée, maitresse du riff assassin.

A lire aussi en HARD ROCK par MULKONTHEBEACH :


RATT
Invasion Of Your Privacy (1985)
Une permanente est parfois gage de qualité !




DUM DUM BULLET
Dum Dum Bullet (1986)
La tête de moteur version french


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
   MULKONTHEBEACH
   POULPI

 
   (3 chroniques)



- Ian Astbury (chant)
- Billy Duffy (guitares)
- Jamie Stewart (basse)
- Les Warner (batterie)


1. Wild Flower
2. Peace Dog
3. Lil' Devil
4. Aphrodisiac Jacket
5. Electric Ocean
6. Bad Fun
7. King Contrary Man
8. Love Removal Machine
9. Born To Be Wild
10. Outlaw
11. Memphis Hip Shake



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod