Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (36)
Questions / Réponses (7 / 38)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Khonsu, Irreversible Mechanism, Orakle
- Membre : Thorns, Peccatum, Vond, Thou Shalt Suffer, Enslaved, Hardingrock
- Style + Membre : Ihsahn, Thorns Vs Emperor

EMPEROR - Anthems To The Welkin At Dusk (1997)
Par MEFISTO le 3 Mars 2010          Consultée 1721 fois

Furie, barbarerie, lames ensanglantées, démoniaques envolées, Ihsahn, Samoth et Trym ont déchiré la toile du temps quand leurs talents se sont croisés. Ils ont percé une brèche dans l'histoire en laissant derrière eux des châteaux en cendres, restes qu'ont tenté de récupérer en vain leurs successeurs. Le génie d'EMPEROR est difficile à décrire, ses effets sont monumentaux, on a tant argumenté à son sujet qu'il est difficile de ne pas se répéter. Seulement, on ne peut que s'agenouiller devant une telle démonstration de violence crasse, reconnaître que des prodiges aussi dantesques, il en naît toujours.

Je le confesse, EMPEROR est devenu une de mes formations préférées grâce à "Prometheus". En un album, le trio m'avait complètement subjugué, laissé de marbre devant autant de folie meurtrière. Un an et des poussières plus tard, je me suis procuré "Anthem", question de goûter moi-même à ce joyau que tout le monde décrivait. Mon Dieu, ça fait si longtemps déjà...

Je ne compare pas les deux ; "Prometheus" demeure mon album favori de Black déjanté, il est trop malade dans son ensemble. Mais ce "Anthem" est majestueusement épique, mes amis, très noir et pestilentiel... Et il déclasse selon moi "In The Nightside Eclipse", que j'ai toujours trouvé brouillon malgré ses superbes mélodies.

"Ye Entrancemperium" (merde, quelle intro sauvage !), "Thus Spake The Night Spirit" (classique), "Ensorcelled By Khaos" (claviers qui vous hantent des nuits durant), "The Loss And Curse Of Reverence" (la meilleure pièce d'EMPEROR ?), "With Strength I Burn" (wow, les guitares qui languissent...), ces titres seuls valent l'écoute de cette galette.

EMPEROR a mis la barre haute et personne, je dis bien personne, n'a passé près de se fracasser la pomme d'Adam dessus...

Des frissons de bonheur l'orage durant... Et cette tempête n'est pas près de passer, car à voir le nombre de questions et de commentaires annuels sur cet album, la magie opère toujours autant 13 ans après...

A lire aussi en BLACK METAL par MEFISTO :


NIGHTBRINGER
Apocalypse Sun (2010)
Occultisme pour les nuls




IMPERIAL TRIUMPHANT
Vile Luxury (2018)
Ce que l'extrême moderne a de mieux à offrir !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par JULIEN




 
   POSSOPO

 
   CANARD WC
   MEFISTO
   PERE FRANSOUA
   POSITRON

 
   (5 chroniques)



- Ihsahn (chant, guitare, claviers)
- Samoth (guitare)
- Trym (batterie)
- Alver (basse)


1. Al Svartr (the Oath)
2. Ye Entrancemperium
3. Thus Spake The Night Spirit
4. Ensorcelled By Khaos
5. The Loss And Curse Of Reverence
6. The Acclamation Of Bonds
7. With Strength I Burn
8. The Wanderer
9. In Longing Spirit



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod