Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (33)
Questions / Réponses (7 / 38)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Khonsu, Irreversible Mechanism, Orakle
- Membre : Thorns, Peccatum, Vond, Thou Shalt Suffer, Enslaved
- Style + Membre : Ihsahn, Thorns Vs Emperor

EMPEROR - Anthems To The Welkin At Dusk (1997)
Par CANARD WC le 17 Février 2008          Consultée 2485 fois

EMPEROR est un groupe culte. Les raisons en sont diverses : style unique, Inner Circle, Black véritablement mélodique, éléments symphoniques (eh oui CRADLE n’a rien inventé !), compos majestueuses, violence épique… bla bla … bref les éloges sur ce quatuor sont nombreuses et variées. Oubliez vos clichés grotesques de mecs dérangés qui brandissent des haches dans les forêts scandinaves, EMPEROR c’est avant tout :

- un sens de la composition évident : tous les morceaux ont en effet été pensés. Pas de bourinage subtil, mais un vrai travail de composition. Chaque titre est structuré et recèle ses subtilités. Ce travail de composition qui « transpire » tout au long de l’écoute de l’album ne fait que renforcer sa force inhérente.

- un sens de la mélodie : EMPEROR est un des rares groupes à produire un Black réellement mélodique, avec des touches symphoniques de ci de là. Cette volonté de produire un Black si typé peut sembler à priori antinomique avec le genre. Et pourtant, il n’en est rien et EMPEROR vous le démontre d’une fort belle manière. A noter la magnifique intro bien inquiétante et son petit coté « Viking qui débarque » qui s’enchaîne sur un violent déferlement dans la plus pure lignée TRUE BLACK (Ye Entrancemperium – Track 2) ; sans oublier l’outro bien sinistre (THE WANDERER) : Satan que c’est beau !

- le talent : Les mecs d’EMPEROR sont des vrais musiciens, pas des gros bourrins thrasheurs mal dégrossis. Ce sont de bons zicos. Pas de blast beast absurdes, ni de grattes sur-sur-saturées : on est entre gens de bonne compagnie qui savent jouer de leur instrument et qui ont pensé à leur truc. Un jeu varié, rapide, et intense – le tout parsemé de petites subtilités.

- une ambiance unique : le point fort du Black pratiqué par EMPEROR. L’atmosphère qui se dégage de la musique d’EMPEROR est tout simplement extraordinaire. Alors je vais éviter les adjectifs « classiques » propres au genre (sombre, malsain…) et je nuancerai en qualifiant cette ambiance de : grandiloquente, doucereuse, orageuse et épique.

« Metalleux du monde entier, unissez-vous » : cet album est culte et vous ne pouvez pas faire autrement que l’écouter au moins une fois dans votre vie !

A lire aussi en BLACK METAL par CANARD WC :


KVELERTAK
Nattesferd (2016)
Neuf nuances de gris foncé (et non pas 50 de Grey)




ZEAL AND ARDOR
Devil Is Fine (2017)
Électro - Black - Gospel : tout est dit.

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez



Par JULIEN




 
   POSSOPO

 
   CANARD WC
   MEFISTO

 
   (3 chroniques)



- Ihsahn (chant, guitare, claviers)
- Samoth (guitare)
- Trym (batterie)
- Alver (basse)


1. Al Svartr (the Oath)
2. Ye Entrancemperium
3. Thus Spake The Night Spirit
4. Ensorcelled By Khaos
5. The Loss And Curse Of Reverence
6. The Acclamation Of Bonds
7. With Strength I Burn
8. The Wanderer
9. In Longing Spirit



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod