Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH/BLACK  |  STUDIO

Commentaires (6)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Raven Woods
- Membre : Me And That Man
- Style + Membre : Azarath

BEHEMOTH - I Loved You At Your Darkest (2018)
Par ISAACRUDER le 30 Octobre 2018          Consultée 361 fois

Joseph De Maistre disait : "Nous sommes tous attachés au trône de l’Être Suprême par une chaîne souple, qui nous retient sans nous asservir."

Il aurait pu ajouter de nos jours : "Sauf BEHEMOTH".

Forts de leur célébrité de satanistes caricaturaux, les gogols de BEHEMOTH pensent toujours qu’après leur trépas ils deviendront des démons level 100 avec un stuff capable d’abattre le Ciel.

Il faudrait dire à BEHEMOTH que leur croyance pathétique ne rend pas service à un Black Metal qui possède par ailleurs toujours autant de beaux atouts, mais qui est gâché par des textes de mélenchoniste tendance secte minable (pléonasme). Notons par exemple le titre "God = Dog", qui fait passer JUL pour le plus grand poète de sa génération. Les gamineries satanistes de BEHEMOTH, si elles sont souvent amusantes (en témoigne leurs costumes qui ne font hurler que deux-trois fanatiques de Vatican I) ne rendent définitivement pas service à une musique qui propose bien plus qu'un spectacle du Puy du Fou.

À bien des égards, "I Loved You At Your Darkest" (sic) est un bon album de Black Metal. Le riffing y est souvent racé, dans la pure tradition polonaise, le chant toujours impressionnant et le jeu d’Inferno, s’il a perdu en vélocité depuis "Demigod", reste exceptionnel, en particulier lors des blasts les plus incandescents de "Wolves Ov Siberia". Ajoutons que "I Loved You At Your Darkest" suit la lignée de "The Satanist" en s’engageant toujours davantage vers du easy-listening. "Bartzabel" en est le meilleur exemple, avec son refrain magnifique et catchy. Un parti-pris qui ne plaira pas aux puristes mais qui permet à BEHEMOTH de sortir de l’étiquette pure du Death/Black qui ne lui sied plus tant.

Ce constat est renforcé par des atmosphères bien plus présentes qu’auparavant. Ainsi, les chœurs d’enfants, censés pervertir l’image traditionnelle des Chérubins, apportent à certains titres une beauté insoupçonnée, en tête de file le final de "God = Dog" dont le texte anti-pardon se vomit pourtant avec le sourire. Néanmoins, le cœur de l’album, après un très bon début, souffre de titres médiocres, tels "If Crucifixion Was Not Enough" (sic) ou "Angelus XIII", totalement dispensables, la faute à un riffing en-deçà et une absence totale d’atmosphère pourtant travaillée au début de l’album. Une perte de souffle en partie rattrapée par le final, notamment avec "We Are The Next 1000 Years" (le Reich de 1000 ans de la gogolerie) et son lead superbe.

Les quelques imbéciles qui condamnent BEHEMOTH (big up la Pologne) ne devraient pas car le groupe de Nergal sait encore faire de la musique et de l’humour. Avec ce "I Loved You At Your Darkest", BEHEMOTH perpétue une direction plus atmosphérique et calme. S’il ne signe pas là son meilleur album, force est de constater qu’il reste de bonne facture. Aussi, que BEHEMOTH soit la petite salope de son ami imaginaire Lucifer est bien son problème. Il peut rêver de goûter tous les chibres démoniaques des Enfers si cela lui chante, je lui pardonne et Dieu lui pardonnera certainement, surtout durant le gang-bang apocalyptique Nergal - Hitler – Staline – Saddam Hussein – Robespierre qui sera diffusé en direct live au Paradis ! Zdrowie !

A lire aussi en DEATH METAL par ISAACRUDER :


TREPALIUM
Voodoo Moonshine (2014)
Lino Ventura à la Nouvelle Orléans




GOJIRA
The Link Alive (2004)
Une référence


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
   ISAACRUDER

 
   (2 chroniques)



- Nergal (chant, guitare)
- Inferno (batterie)
- Orion (basse)


1. Solve
2. Wolves Ov Siberia
3. God = Dog
4. Ecclesia Diabolica Catholica
5. Bartzabel
6. If Crucifixion Was Not Enough...
7. Angelvs Xiii
8. Sabbath Mater
9. Havohej Pantocrator
10. Rom 5:8
11. We Are The Next 1000 Years
12. Coagvla



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod