Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : God Seed
- Membre : Arcturus, Ava Inferi, Nader Sadek, Mezzerschmitt, Earth Electric, Aborym, Thorns, Aura Noir, Hellfest Open Air Edition, The Kovenant , Vltimas

MAYHEM - Esoteric Warfare (2014)
Par METALINGUS le 8 Mai 2017          Consultée 471 fois

MAYHEM n’a jamais été reconnu pour sa stabilité, bien au contraire. Depuis la reformation et la mise en place du « NEW MAYHEM », c’était Blasphemer qui était aux commandes. Sa position de guitariste et de compositeur lui avait permis de donner SA vision du Black Metal sur pas moins de trois albums ainsi qu’un mini-album. Son départ au sein du groupe avait de quoi inquiéter : qu’allait devenir le groupe légendaire sans son principal écrivain ?

N’ayez aucune crainte, le petit nouveau de la bande continue sur le chemin amplement défriché de Blasphemer. Teloch a, pour ainsi dire, la même plume acérée, le même son tortueux et labyrinthique. Les breaks n’ont jamais été aussi nombreux. "Esoteric Warfare" se positionne facilement comme étant la suite logique à l’excellent "Ordo Ad Chao". La production s’est tout de même grandement améliorée par rapport à son prédécesseur, ressemblant un peu à celle de "Chimera".

L’album est long, très long. 12 titres très compacts et difficilement accessibles, même pour un habitué comme moi, c’est difficile à tout manger. Il faudra donc de nombreuses écoutes avant de déchiffrer, analyser et prendre plaisir à ses côtés. Il faut dire que la bête ne se laisse pas dompter facilement ! Néanmoins, si quelques perles noires sont belles et bien présentes sur "Esoteric Warfare" ("Watchers", "VI.Sec."), la redondance et le remplissage sur certains titres sont présents. Une certaine ressemblance sur certains plans musicaux nous envoie vers un sentiment de déjà-vu. Comme écrit précédemment, il s’agit de la suite de "Ordo Ad Chao". Le problème est que le nouveau compositeur s’est un peu trop inspiré des écrits de Blasphemer pour enregistrer le disque. Si d’un côté on est réjoui car MAYHEM ne trahit pas ses fans avec un nouveau son, la déception d’entendre un peu trop d’auto-pompages nous fait regretter Blasphemer.

Nouveau guitariste, nouveau compositeur, nouveau départ ? Pas du tout, bien au contraire. Teloch suit les traces de son prédécesseur en écrivant des pièces très sombres, complexes, mais dont certains écrits auraient dû être laissés aux oubliettes. Si le nombre de titres proposé avait été réduit, peut-être l’expérience aurait été plus agréable et facile à suivre.

Morceau préféré : "Watchers".

A lire aussi en BLACK METAL par METALINGUS :


GOD SEED
I Begin (2012)
Les ex-membres de GORGOROTH en action !




BEHEMOTH
Sventevith (storming Near The Baltic) (1995)
Promenons-nous dans les bois...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
   METALINGUS

 
   (2 chroniques)



- Necrobutcher (basse)
- Hellhammer (batterie)
- Attila Csihar (chant)
- Teloch (guitare)


1. Watchers
2. Psywar
3. Trinity
4. Pandaemonium
5. Milab
6. Iv Sec
7. Throne Of Time
8. Corpse Of Care
9. Posthuman
10. Aion Suntalia



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod