Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Jaded Heart

CRYSTAL BALL - Virtual Empire (2002)
Par BAST le 29 Décembre 2010          Consultée 2636 fois

C’est la Suisse et c’est la joie. "Virtual Empire", second album de CRYSTAL BALL, est conçu pour emporter l’adhésion des supporters de Speed Mélodique chamarré. Les Suisses mouillent le cuir sans compter, il faut dire. Le rythme enlevé ne laisse guère de répit, les refrains s’érigent en hymnes, les soli coulent de longues mélodies conformes au propre cahier des charges d’HELLOWEEN et les lignes de chant proposent une bonne dynamique.
C’est la Suisse et c’est Hard-Rock. Oui, la petite Suisse qui, s’attelant au Metal, aime à évoquer sans férir le Hard FM des familles. C’est souvent comme ça dans un pays peu pourvoyeur en albums catégorisés. S’il existe un fer de lance, il est inconcevable de ne pas lui ressembler un peu ; hommage ou facilité, choisissez vous-mêmes. Le fer de lance, c’est GOTTHARD. Et le rapport s’obstine du côté des sonorités FM constamment tangibles ("Night And Day" qu’on croirait composé par WINGER).
L’alliance de deux genres qu’on a majoritairement tendance à dissocier (la faute à des origines géographiques séparées par un océan) fonctionne parfaitement. Du reste, nombreuses seront les formations finlandaises (LEVERAGE) ou suédoises (SUPREME MAJESTY) à le rappeler.

Par moments, on pourrait estimer que "Virtual Empire" s’adresse à deux types d’amateurs.
Ceux qui mangent Speed Mélodique auraient de quoi se goinfrer avec "Hands Of God" et "Blind Side" ; HELLOWEEN dans la moelle, le premier démarre tambour battant avec des chœurs aériens et un riff heavy appuyé. On y découvre le timbre chaud et éraillé (de manière étudiée, parfois) de Mark Sweeney et un refrain jetant alentours des teintes vives, même si le propos général demeure assez épique. Le second, "Blind Side", en dépit d’un clavier 80’s, est une pure pièce de Speed Mélodique avec un excellent refrain, épique et éclatant.
Ceux pour qui les titres FM recueillent le plus de suffrages se satisferaient fort convenablement de "Virtual Empire" ou de "Talk In Circles", deux morceaux marqués au sceau des années 80, clavier décalé en tête. Sur le premier, la guitare livre une excellente prestation avec un long solo peu technique mais passionnant et, une fois encore, on note un très bon refrain, fédérateur au possible. "Talk In Circles" démarre par une intro conforme dans l’esprit à l’accompagnement d’un "Rocky" et éclate sur un refrain entêtant, à qui on aurait volontiers loué les ondes vingt-cinq ans plus tôt.

Mais il ne faut évidemment pas chercher l’un ou l’autre des deux styles présentés ici. Ils sont si bien mêlés que, dans la qualité de "Virtual Empire", ils interviennent à part égale et en collaboration serrée. En d’autres mots, chez CRYSTAL BALL et son second album, ils ne sauraient exister l’un sans l’autre. "Am I Free ?", épique et mélancolique, est l’un des exemples les plus manifestes pour appuyer un argumentaire valable.
Hormis la jolie ballade "Look In My Eyes", les titres que je n’ai pas cités plus haut présentent les mêmes facettes Speed / FM et dans des proportions équivalentes, les mêmes aptitudes à faire se lever les pieds batteurs de mesure, les mêmes refrains fédérateurs : "Virtual Empire" est sans conteste un album de qualité.

A l’époque, il y a huit ans, ce style avait pour lui une réelle fraicheur ; remarque étonnante dans la mesure où rien de bien neuf n’était fondamentalement à noter. Seulement, un tel savoir-faire régnait dans la manière de les amalgamer que l’impression de tenir un genre flambant neuf n’était pas rare chez les découvreurs de CRYSTAL BALL. Et même aujourd’hui (en 2010), la production affichée demeure de bonne facture.
Une autre chose n’a pas varié : "Virtual Empire" reste le meilleur album de CRYSTAL BALL. Les Suisses ne parviendront jamais à égaler leur fugitive performance. D’autres compositions de qualité seront écrites mais pas assez majoritairement sur chacun des albums qui succèderont à celui-ci.

Frais et dense, adroit et proposant des compositions passionnantes, "Virtual Empire" est une attache solide entre le Speed Mélodique germanique et le Hard FM US. Pour convaincre ceux qui osent encore en douter, "Am I Free ?" et "Blind Side" constituent les plus compétents des émissaires présents sur cet excellent album.

A lire aussi en POWER METAL par BAST :


OLYMPOS MONS
Conquistador (2004)
Révélation Speed Mélodique de l'année...

(+ 1 kro-express)



ALESTORM
Leviathan (2009)
Pirates et musique font parfois bon ménage

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par BAST




 
   BAST

 
   HARDMAN

 
   (2 chroniques)



- Tom Graber (guitare, claviers)
- Scott Leach (guitare)
- Marcel Sardella (batterie)
- Danny Schällibaum (basse)
- Mark Sweeney (chant)


1. 3rd Dimension
2. Hands Of God
3. Savage Mind
4. Am I Free?
5. Virtual Empire
6. Night And Day
7. Dance With The Devil
8. When The Night Is Over
9. Blind Side
10. Talk In Circles
11. Look In My Eyes
12. Private Visitor
13. Find Your Ground



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod