Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Jaded Heart

CRYSTAL BALL - Hellvetia (2003)
Par BAST le 19 Février 2004          Consultée 4216 fois

« Hellvetia » est le quatrième album de CRYSTAL BALL, mais je n’ai connu pour ma part le groupe que grâce à son précédent opus, « Virtual Empire », véritable petit bijou de speed mélodique teinté FM. Normal, le groupe est suisse et le metal se décline souvent chez les groupes locaux en hard mélodique. « Virtual Empire » faisait partie de mon top ten de l’année 2002 et il va sans dire que j’attendais leur nouvel album avec une certaine impatience.

La découverte de « Hellvetia » a débuté par l’écoute d’un morceau téléchargeable sur leur site officiel, peu avant la sortie de l’album : « Forever And Eternally ». Un superbe titre, enjoué, rapide et mélodique qui m’a fait me précipiter chez mon disquaire quelques semaines plus tard afin d’acquérir « Hellvetia ».

La pochette reprend l’effigie de la pièce d’un 1/2 franc suisse où « Hellvetia » est pressé à la place de « Helvetia ». Eh oui, le pays de la neutralité a aussi son lot de rebelles ! CRYSTALL BALL fustige dans « Hellvetia » cette image de paradis fiscal qu’évoque la Suisse dans le monde. Original et quelque peu inattendu !

Côté musique, « Hellvetia » ne parvient pas à se hisser au niveau de son prédécesseur. Agréables, enjouées, enthousiastes, les compositions ont tout de même parfois du mal à décoller. A vrai dire, seuls le sublime « Forever And Eternally » et « Bird On A Wire », titre tout en nuances, auraient pu figurer sans problème sur « Virtual Empire ». « My Life » ou « Want It All », pour en citer deux, sont de bons morceaux, mais l’on sent bien qu’ils auraient pu être encore meilleurs. Il leur manque ce petit quelque chose qui avait rendu chaque composition de « Virtual Empire » excellente. Le groupe semble moins à l’aise à coup de titres directs qu’en étalant ses idées sur des durées laissant davantage libre court aux variations de tempo et aux mélodies plus travaillées.

L’album reste correct, la production est énergique, le chant de Mark Sweeney agréable, les claviers très marqués 80’s lui donnent une touche personnelle. Maintenant, c’est vrai qu’entre les titres forts et ceux plus poussifs (« Misery Needs Company, par exemple), le nouvel opus des suisses laisse un arrière-goût mitigé. Définitivement en deçà de « Virtual Empire », « Hellvetia » aura du mal à s’inscrire dans la continuité de cette superbe progression qu’a connue CRYSTAL BALL au fil des années. Dommage…

A lire aussi en POWER METAL par BAST :


BLACK MAJESTY
In Your Honour (2010)
Power metal




BLIND GUARDIAN
At The Edge Of Time (2010)
Blind Guardian, le grand

(+ 4 kros-express)

Marquez et partagez



Par BAST




 
   BAST

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Tom Graber (guitare, claviers)
- Scott Leach (guitare)
- Marcel Sardella (batterie)
- Danny Schällibaum (basse)
- Mark Sweeney (chant)


1. Hellvetia
2. Forever And Eternally
3. My Life
4. Opposites Attract
5. Last Dance
6. Want It All
7. Pictures Of Love
8. Bird On A Wire
9. Misery Needs Company
10. One Day At A Time
11. Wasn't It Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod