Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Jaded Heart

CRYSTAL BALL - Dawnbreaker (2013)
Par GEGERS le 28 Janvier 2014          Consultée 2428 fois

En six petits albums et dix ans de carrière, nous avons été témoins de la grandeur puis de la décadence de CRYSTAL BALL. Le groupe suisse, après quatre albums de haute volée au tournant du siècle nouveau, s'est peu à peu fourvoyé dans un Hard Rock poussif et pataud, la faute à son leader, Mark Sweeny, devenu peu à peu despote de sa petite entreprise. Parti voguer sous de nouveaux cieux (une carrière en solo pas vraiment flamboyante, puis plus récemment le projet WOLFPAKK en compagnie de Michael VOSS), le chanteur signe avec son départ l'arrêt de mort d'un groupe qui, finalement, n'aura jamais réussi à se hisser au niveau de ses concurrents directs d'alors en Helvétie, à savoir GOTTHARD et SHAKRA.

Six ans plus tard, le retour du combo prend donc des allures d'agréable surprise. Fort de l'intégration d'un nouveau chanteur, le très compétent Steven MAGENEY (J.R. BLACKMORE, BOURBON STREET...), CRYSTAL BALL nous revient avec un septième album dont la superbe pochette se pose en référence directe à celles, déjà spatiales, des deux albums les plus recommandables du combo, "Hard Impact" (2000) et "Virtual Empire" (2002). Serait-ce parce que l'on attendait rien de ce nouvel album que les Suisses nous séduisent et nous entraînent dans leur univers ? Toujours est-il que cet opus énergique et racé s'impose d'emblée comme une pièce majeure dans la discographie du groupe.

Ce retour en forme doit beaucoup à la volonté de CRYSTALL BALL de proposer un album musclé et direct. Si la base reste Hard Rock, le groupe prend le parti d'intégrer un bon paquet d'influences proches du Heavy Metal, et ce "Dawnbreaker" semble, de manière surprenante, proche des dernières réalisations d'un groupe tel que FREEDOM CALL, la double-pédale en moins. Ce rapprochement est évident à l'écoute du single "Anyone Can Be A Hero", à la mélodie entêtante et au riff imparable. Le soupçon de grandiloquence Heavy, que l'on trouve dès l'introduction de l'album, reprise de l'ultra-célèbre thème "Ainsi Parlait Zarathustra" de R. STRAUSS, fait des merveilles sur les agressifs "Break Of Dawn" ou "Back For Good", qui égalent aisément ce que le groupe avait pu proposer de mieux par le passé.

Les influences Hard Rock restent bien entendu majoritaires. En parvenant à proposer des mélodies intéressantes et des refrains persistants, CRYSTAL BALL rend son album véritablement addictif : "The Brothers Were Right", version modernisée de "Hellvetia", "Back For Good", qui débute sur les sonorités d'une guitar slide bluesy avant de se transformer en Hard Rock rageur, ou encore le mid-tempo rugueux "Skin To Skin" redonnent particulièrement foi en un groupe transcendé par la performance vocale de son nouveau chanteur qui, respectueux de l'histoire du groupe, parvient à ne pas trop en faire tout en renvoyant à ses chères études son prédécesseur. Les ballades se font d'authentiques "power ballads", dotées d'une progression et d'une montée en intensité qui leur évite de tomber dans la mièvrerie. Ce constat est particulièrement vrai pour "Stranded", qui se déploie sur plus de cinq minutes pour s'imposer comme une indéniable réussite.

Tour de force ou évolution naturelle, après une longue gestation ? Toujours est-il que, six ans après son dernier témoignage, "Dawnbreaker" replace CRYSTAL BALL sur d'excellents rails, et lui permet de s'imposer dans un style musclé finalement peu pratiqué dans son pays d'origine. Fort d'un nouveau chanteur convaincant et d'une bonne douzaine de titres très inspirés, le groupe s'offre une nouvelle jeunesse pleine de promesses. Un retour autant savoureux qu'inattendu !

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


CHÂLICE
Overyears Sensation (2015)
Jusqu'à la lie




ECLIPSE
Monumentum (2017)
Le hard rock 3.0


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Markus Flury (guitare)
- Marcel Sardella (batterie)
- Scott Leach (guitare)
- Steven Mageney (chant)
- Cris 'iron' Stone (basse)


1. Zarathustra
2. Break Of Dawnbreaker
3. Anyone Can Be A Hero
4. The Brothers Were Wright
5. Eternal Flame
6. Skin To Skin
7. Walls Fall Down
8. Back For Good
9. Power Pack
10. Stranded
11. Sun Came Out
12. Touch The Sky
13. Bond Of Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod