Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK/PROG  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bathory, Irminsul
- Membre : Otyg
- Style + Membre : BØrknÅgar

VINTERSORG - Jordpuls (2011)
Par MEFISTO le 16 Juillet 2011          Consultée 3222 fois

Andreas Hedlund, alias Vintersorg, est un type qui ne chôme pas. Chanteur du légendaire combo BORKNAGAR, il signe ici son septième album solo en douze ans. Album d’une maturité indéniable, aux trésors nombreux et à la facture folk et progressive irrésistible. Un petit bonbon à laisser fondre…

Après avoir joué avec trois musiciens sur ses trois derniers skeuds, dont le bassiste Steve DiGiorgio, le talentueux homme-orchestre se tape ici une promenade à deux sur ce ruisseau embellissant de ses clapotis une forêt enchantée, celle de la pochette, magnifique et poétique comme les compositions d’Hedlund. Seul le guitariste Mattias Marklund est de retour, son vieux compagnon qui le suit à la trace depuis l’an 2000.

VINTERSORG, c’est d’abord une voix, tout le monde le sait. Des cordes vocales reconnaissables parmi un régiment, un timbre clair nourrissant cette musique mélodieuse et folk, et un alter ego plus brut qui assure le côté black naturaliste, à la limite pagan, mais davantage progressif. Oui, cette voix, elle a marqué une génération fan de BORKNAGAR, elle a permis au Suédois de se hisser dans un club sélect et elle prouve encore une fois que même le Metal peut frayer avec la sensitivité.

VINTERSORG, c’est ensuite une musique. Holà, surprise ! Et à quoi ça ressemble du Folk/Prog Metal ? C’est doux à l’oreille, souvent aérien, extravagant, rarement agressif, coloré et bourré d’émotions. VINTERSORG n’est pas un joyeux luron divertissant la foule fêtarde et ivre en jouant du violon perché sur une table, il est un vieux sage assis sur sa roche, le regard perdu au fond de la rivière, ressassant ses souvenirs et s’égarant dans des rêves fantastiques où les fées côtoient les bardes et quelques brigands… Des rêves racontés par deux narrateurs joués par la même personne, dont la trame repose sur des sonorités merveilleuses ; cette guitare acoustique charmeuse échangeant parfois sa tranquillité pour des envolées plus musclées, ce synthé parcouru en virtuose par le maître de piste simulateur de chœurs, ces tintements enfantins de triangle, de glocken, que sais-je, cette flûte enchanteresse ou ce basson (ou apparence de) mystérieux dont les notes semblent sortir du cœur des bois… Tout cela emballé avec du papier de soie, qui confère à "Jordpuls" une aura angélique et intellectuelle, mais pas snobinarde. En fait, impossible pour moi de ne pas songer à SOLEFALD quand j’écoute VINTERSORG, car les expérimentations de ce "Jordpuls", pourtant un album simple dans sa complexité, témoignent d’un avant-gardisme certain. Nous utiliserons le terme progressif pour ne pas effrayer la plèbe, car c’est avant tout ce qu’est VINTERSORG. Sans oublier qu’il nous donne un savant court de suédois ; après de nombreuses écoutes, on en vient à aimer cette langue, vraiment !

"Jordpuls" regorge de moments marquants et bluffants, intenses. Que ce soit une dynamique et entraînante pièce comme "Världsalltets Fanfar", au refrain magnifique (idem pour "Skogen Sover" et ses mélodies bizarres au synthé), un coffre-fort folklorique tel que "Klippor Och Skär", l’atmosphère doucereuse et planante de "Till Dånet Av Forsar Och Fall", une des meilleures de l’album d’ailleurs grâce à ce refrain imparable, les jeux de voix et de guitare de "Stjärndyrkan", le riff et l’ambiance épique de "Vindögat", les mots chargés d’espoir mélancolique de "Palissader" et le synthé vieillot de la très jolie clôture, "Eld Och Lågor", il se dégage de ce "Jordpuls" un nectar délicieux.

Cela vous prendra probablement bien du temps pour dénoyauter ce monde parallèle d’une grande beauté, mais ça en vaut la peine. Car VINTERSORG a réussi un tour de force en alliant hardiesse progressive et désinvolture folk, enveloppant ce paquet-cadeau d’une chaude et parfumée courtepointe aux centaines de teintes différentes. Un rayon de soleil, une leçon de mélodicité et de variété à côté de laquelle vous ne pouvez passer.

A lire aussi en FOLK METAL par MEFISTO :


CRIMFALL
The Writ Of Sword (2011)
Je te fais chevalier !




AIUMEEN BASOA
Iraganeko Bide Malkartsutik (2010)
IN THE WOODS rencontre le folk/pagan


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Andreas Hedlund (chant, guitare, synthé, batterie, programmation)
- Mattias Marklund (guitare)


1. Världsalltets Fanfar
2. Klippor Och Skär
3. Till Dånet Av Forsar Och Fall
4. Mörk Nebulosa
5. Stjärndyrkan
6. Skogen Sover
7. Vindögat
8. Palissader
9. Eld Och Lågor



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod