Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1992 Channel Zero
1993 Stigmatised For Life
1994 1 Unsafe
1996 Black Fuel
2011 Feed'Em With A Brick
2014 Kill All Kings
2015 Unplugged

SINGLES

2010 Black Flowers

ALBUMS LIVE

1997 Live

VHS/DVD/BLURAYS

2010 Live At The Ancienne Belgique

CHANNEL ZERO - Unsafe (1994)
Par BIONIC2802 le 4 Mai 2010          Consultée 5129 fois

- Ah ouais ?
- Tu veux du dépaysement - style, passer la frontière Nord ?
- Tu appréhendes de savoir ce que devient une frite qui s’excite par temps d’orage en s’électrisant - à cause d’un éclair au chocolat belge ? Attention, rien à voir avec un certain Bi-Fi, sorte de saucisse tueuse toujours de méchante humeur ! Pourquoi ? PARCCCCE QUEEEEE ! Gloup, gloup, comme dirait notre entartreur royal bref, passons, si vous le voulez bien, sur le volet « clichesque » et surréaliste de ma patrie…

- Allez dis fieu, je vais t’en raconter une bien bonne :

"Unsafe" est l’album qui va révéler CHANNEL ZERO pour son sérieux professionnel - déjà bien entamé avec son deuxième opus (voir chronique de "Stigmatized…"). Ici, c’est à Sarajevo que fait référence l’album et à cette guerre fratricide sans nom entre Serbes et Croates qui bouleversa le paysage de la Bosnie-Herzégovine à jamais. Le ton de cet album est grave et sa musique communique sa rage de vaincre - non pas de détruire mais bien le fait d’incompréhension entre un peuple qui s’auto-déchire…

Les riffs sont ultra précis, tirés au couteau. Pas de fioriture, juste du concentré de Thrash percutant. Les morceaux alterneront les ambiances malsaines, mais ô combien énergiques, et les coups de sang tels que "Bad To The Bone", "Why" ou encore "Dashboard Devils". Mention particulièrement poignante pour le titre "Help" qui est un véritable appel au secours d’une génération qui n’avait pas demandé à vivre dans ces conditions sordides laissées à l'abandon par des « bien-pensants pédants et inutiles ». Pourquoi nous faire subir une guerre qui ne nous concerne pas ?

La production est supérieure à ces deux entités préalables. Aussi, "Unsafe" sonne de manière magistrale et tous les instruments ressortent. L’impact en est d’autant plus fort que les compositions ciblent vos états d’âme et remuent l’essentiel de vos tripes. Sorte de concentré énergique qui va vous booster tout au long de la journée - n’écoutez pas trop la nuit sous peine de ne point dormir !

Si les riffs sont simples, l’intensité dégagée varie suffisamment pour nous bouleverser tout au long de l’album. Je n’arrive toujours pas à trouver des longueurs sur cet album : y compris le morceaux "Man On The Edge", dont le break central à l’air de s’éterniser… c’était sans compter sur l’apport verbal soigneusement dosé de Franky !

Alors, si "Unsafe" est moins abouti que son successeur "Black Fuel", c’est tout de même lui qui fait référence chez les fans : puissant, ne faisant pas dans la dentelle, très remuant et nerveux dans le bon sens du terme, celui de nous remuer, sans quoi, nous mourrons dans l’immobilité et la non contestation ! Merde, CHANNEL ZERO est le groupe belge qui a su canalyser l’énergie, au point de nous la sucer avec ce "Suck My Energy". Son intro parlée par l’intermédiaire d’une voix féminine désabusée, va en faire sortir plus d’un de sa léthargie latente ! Quelle pêche dans la gueule : savourez-moi ça ! Beau, direct et pouvant rivaliser avec les meilleurs de sa catégorie, CHANNEL ZERO n’a certainement pas à rougir d’un album aussi fort que ce troisième album.

Et dire que nous avions pris comme définitive l’info disant qu’ils se séparaient trois ans après ce méfait sonore. Heureusement, en 2010, CHANNEL ZERO s’est reformé !
Attendons avec impatience la suite mais, quoiqu’il arrive, c’est bon de savoir que des thrasheurs de cette trempe existent encore et qu’il vont vous mettre la branlée de votre vie si, toutefois, vous daignez participer à leurs délires musicaux !

Le morceau caché - ils aimaient bien ça à l’époque et puis nous, ça nous divertissait… - reste dans le ton et était joué en live à chaque concert. C’est dire que les fins de rush chez nos Belges ont de la ressource, n’est-ce-pas ?

Allez vous trémousser de ce pas, nom d’une Geuze Mort Subite de Bruxelles !

A lire aussi en THRASH METAL par BIONIC2802 :


NEVERMORE
The Year Of The Voyager (2008)
Avec NEVERMORE, c’est comme assister à une fête




DARK ANGEL
Live Scars (1990)
Live thrash énergique d'anthologie !


Marquez et partagez




 
   BIONIC2802

 
   MEFISTO

 
   (2 chroniques)



- Franky D.s.v.d. (chant)
- Xavier Carion (guitare)
- Tino De Martino (basse)
- Phill B. (batterie)


-
1. Suck My Energy
2. Heroïn
3. Bad To The Bone
4. Help
5. Lonely
6. Run W.t.t.
7. Why
8. No More
9. Unsafe
10. Dashboard Devils
11. As A Boy
12. Man On The Edge
13. All For One (morceau Caché à 8‘30‘’ De La Dernière



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod