Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  DVD

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Thornbridge, Armory, Saint Deamon, Dreamland, Chinchilla, Nocturnal Rites, Metalium, Stormhammer, Steel Attack, Nostradameus, Lost Horizon, Iron Fire
- Membre : In Flames, Cans
- Style + Membre : Warlord, Full Strike, Dream Evil
 

 Site Officiel (214)
 Chaîne Youtube (173)
 Myspace (200)

HAMMERFALL - Rebels With A Cause - Unruly, Unrestrained, Uninhibited (2008)
Par POWERSYLV le 9 Juin 2008          Consultée 4827 fois

Alors que les choses bougent bizarrement depuis plusieurs mois dans la maison HAMMERFALL (départ du bassiste Magnus Rosen qui apportait énormément sur scène, son remplacement par l'ex-bassiste Fredrik Larsson, Stefan Elmgren le guitariste chauve qui vient de jeter l'éponge ...), les suédois ont pourtant décidé de ne pas nous laisser sans rien avoir à nous mettre sous la dent. Voici donc un nouveau DVD au titre super long : Rebels With A Cause - Unruly, Unrestrained, Uninhibited, allusion au cinquième album du groupe qui est évoqué en partie ici. Ce DVD sort simultanément avec une compilation de reprises interprétées depuis 10 ans par le groupe (HAMMERFALL est friand de covers), Masterpieces. Nuclear Blast dans sa grande bonté a d’ailleurs prévu de sortir un coffret avec les 2 articles.

Dans ce troisième DVD officiel du groupe (qui succède à The First Crusade et à The Templar/Renegade Crusades) reprend l’histoire là où elle s’était arrêtée. Nous retrouvons ainsi les tribulations de nos kitchissimes suédois depuis la genèse de Crimson Thunder (quatrième opus sorti en 2002) jusqu'à nos jours. Le menu général nous donne d’abord accès au documentaire lui-même, c’est à dire l’objet même du DVD avec à peu près 90 minutes d’anecdotes, de fous rires ou de moments plus solennels servis par les 5 fanfarons en pleine forme. Surtout Anders Johansson dont l’humour décalé et parfois difficile à cerner se rapproche de celui de son frère Jens (claviériste de STRATOVARIUS). Ah la famille. Joacim Cans et Oskar Dronjak sont naturellement les plus bavards alors que Stefan Elgrem et surtout l’ex/nouvel bassiste Fredrik Larsson se montrent plus réservés (timides ?). Tout se beau monde raconte sa vie depuis le salon cossu d’un espèce de manoir (enfin on dirait). Ma chronique se base sur un objet promotionnel et tout est raconté en anglais.Y aura-t-il un sous-titrage ? Mystère.

On peut assister aux sessions d’enregistrement de Crimson Thunder avec Charlie Bauerfeind, dont une partie avait eu lieu sous le soleil de Ténérife. Chouette alors. Et c’est parfois du grand n’importe quoi avec par exemple un Oskar muni d’un marteau géant en train de se défouler dans les locaux de Nuclear Blast (d’ailleurs il se blessera). On revient également sur l’agression de Joacim Cans (un individu douteux lui avait cherché des noises et balancé un verre dans la figure). Il y a les anecdotes sur la tournée U.S. avec DIO (une des idoles d’HAMMERFALL) et KING’S X, la partie européenne (tête d’affiche) avec Anders et Stefan courant à poil dans un hôtel de Strasbourg (Anders) ou de Graz (Stefan). De grands gamins quand même :) mais bon, c’est un des charmes du groupe. Tournée au Japon également avec Oskar qui, décidément malchanceux se casse le bras. Retour au studio avec l’enregistrement de Chapter V au Danemark, la rencontre avec Cronos de VENOM, la tournée avec les blocs de glace (gros festival au Brésil, la première tête d’affiche américaine et la tournée avec STRATOVARIUS en Europe), le clip avec l’équipe féminine suédoise de curling … puis l’époque de Threshold avec l’enregistrement très agité de l’album (toujours au Danemark), les problèmes de polypes de Joacim, le départ de Magnus et l’arrivée de Fredrik … enfin bon, tout est narré par le menu et de manière bien plus précise que ce résumé rapide bien entendu. Un chapitrage sur le menu principal permet de revenir à la scène que vous voulez.

Les extras sont bien fournis et y a matière à visionner. Ils présentent des intérêts différents, plus ou moins relatifs selon votre degré de fanitude du groupe, selon votre attrait pour les suédois poilus avec des marteaux et des cottes de mailles et aussi selon que vous appréciez l’humour parfois lourdingue mais sympathique des protagonistes. Car HAMMERFALL ne se prend pas au sérieux et le prouve encore une fois ici. Y a du marrant, du collector et du superflu :
- des clips de passages télés : notamment « Blood Bound » (émission Trackslistan) avec Magnus paré d’un beau costume en aluminium (lol), « När Vindarna Viskar Mitt Namn » interprété avec le chanteur Roger Pontare (*) lors du Melodifestival ou encore « The Fire Burns Forever » lors du championnat d’Europe d’athlétisme. On verra aussi comment Joacim et Oskar sont super balaises au ping-pong,
- des clips live, dont la majeure partie date d’un concert allemand de la tournée Chapter V en 2005,
- des clips promotionnels plus ou moins connus couvrant toute la période du DVD, dont le fameux clip avec l’équipe féminine de hockey (on en rit encore, le groupe aussi d’ailleurs),
- quelques séquences de préparation, comme le montage du clip de « Hearts On Fire » et le tournage de « Natural High »,
- enfin des petites séquences marrantes mais d’un intérêt assez moyen (Anders qui gare sa voiture en cognant à mort contre un palmier, Oskar qui saute dans la piscine à Ténérife) …

Bref, y a quand même de quoi faire là dedans (quasiment 3 heures d’HAMMERFALL). Pas mal de séquences pour les fans ultimes (dont je fais partie) et avec l’album de covers, y a de quoi patienter en attendant que le groupe se stabilise à nouveau et qu’il nous offre enfin du neuf. Parce que 2 ans sans « trou-metal », c’est long hein …

(*) : chanteur suédois ayant participé 2 fois au concours de l’Eurovision.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


IRON MAIDEN
Somewhere In Time (1986)
Maiden étoffe ses mélodies pour un album somptueux

(+ 6 kros-express)



DIAMOND HEAD
Lightning To The Nations (the White Album) (1980)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Joacim Cans (chant)
- Oscar Dronjak (guitare)
- Stefan Elmgren (guitare)
- Magnus Rosén (basse)
- Fredrik Larsson (basse)
- Anders Johansson (batterie)


1. Rebels With A Cause - Unruly, Unrestrained, Uninhi
2. Chapters
3. Extras



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod