Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Custard, Virgin Steele, Majesty, Domine, Steel Attack
- Membre : Shakin' Street, Ross The Boss
 

 Site Officiel De Manowar (1509)

MANOWAR - Gods Of War Live (2007)
Par POWERSYLV le 8 Septembre 2007          Consultée 9315 fois

Même si Nightfall est un site beaucoup plus bigarré qu'autrefois (Ah, le Nightfall "true metal" des débuts) et qui aborde nombre de styles metalliques, il serait dommage d'oublier ne serait-ce qu'un chouia de bout de crotte de nez d’un disque de MANOWAR qui est quand même une des grosses figures emblématiques du genre, voire le champion du cliché en la matière. Le parrain du true metal. Le groupe de warriors ultime. Mais bon, après tout, c'est bien pour ça qu'on les aime (ou qu'on les déteste). Voyant qu'un double live aux couleurs du groupe était sorti début juillet 2007, je ne pouvais pas éviter de passer à côté et d'en faire une petite bafouille par le menu.

Car même si pas mal de fans de la première heure ont été déçus par les 2 dernières productions du groupe (je ne parle pas des die-hard qui ne jurent que par le groupe et qui continueraient à le suivre même s'ils font un jour un disque de bal musette ou une bouse techno ... enfin je crois que ça n'arrivera jamais) et surtout du très wagnerien Gods Of War (75% de musique classique, 25% de metal), MANOWAR reste un escadron redoutable en concert. Ah oui, quand je parle des concerts, je ne parle que de musique (parce qu'il faut aussi se farcir les discours spinal tapesques de De Maio). Surtout que ce Gods Of War Live a été enregistré sur le Demons, Dragons and Warriors Tour 2007. Ce festival qui se situe en République Tchèque (MANOWAR jouit toujours d'une forte popularité en Europe de l'Est) et créé à l'initiative des 4 américains sous la bannière du label de De Maio (Magic Circle Music) regroupe une affiche sans concession, "200% True Power Metal" : HOLYHELL, RHAPSODY OF FIRE (enfin, RHAPSODY quoi) avec leurs nains cul nus et le joueur de pipeau, et bien sûr en tête d'affiche le spectable de MANOWAR, la cerise sur le gateau. Pas de falses, de dreadlocks ou de survets ici donc, on peut dormir tranquille, on est en famille.

En mars dernier, des hordes de metalleux patchés et cloutés sont donc venues à la grand messe du heavy metal et on peut dire qu'ils n'auront pas fait le voyage pour rien (tout à fait, Thierry) puisque MANOWAR a préparé un spectacle digne de ce nom, et complètement en phase avec le côté grandiose du (trop) pompeux Gods Of War. Feu, flammes, guerre, épées, drakkar et vikings sur scène, toute la magie guerrière de la musique de MANOWAR prend alors toute son ampleur. A en faire pâlir de plaisir les musiciens d’AMON AMARTH ou les sons et lumières du célèbre Puy Du Fou cher à Messire De Villiers. Ca serait bien qu'un DVD sorte à côté de cet album live d'ailleurs (mais celui-ci est peut-être en préparation ... ben oui, c'est MANOWAR quoi). En attendant, y a la musique, un beau packaging et un beau livret, c'est déjà pas si mal. 2 CD et à peu de choses près un découpage assez logique.

Le premier CD (14 titres) est essentiellement composé de titres et d’hymnes d’antan dont on ne se lasse pas. « Manowar » évidemment qui ouvre le bal après une intro … modeste. Ce titre qui a donné son nom au groupe (à moins que ce ne soit l’inverse) est ici interprété je trouve dans une tonalité moins rapide et plus grave. Différente de la version studio que je préfère. Les hymnes s’enchaînent ici avec le grandiose « Call To Arms » et surtout l’enchaînement entre 2 anciens titres bien épiques et bien lourds, et qui nous font revivre le MANOWAR des débuts. « Gloves Of Metal » : ce titre est aussi joussif que le clip est ridicule ... c’est dire si cette version live est bandante à souhait. Et on enchaîne avec le batailleur « Each Dawn I Die » qui est franchement terrible. Qu’est ce que c’est bon, franchement. Cette basse qui assène ses notes et cette guitare qui virevolte dans les soli. Mais ce n’est pas tout dans ce registre avec le très lyrique « Mountains », « Secret Of Steel » là aussi puissamment interprété avec ses chœurs de guerriers, fabuleux. A côté de cela, l’entraînant « Holy War », un solo de basse un peu chiant (pléonasme) avec « Son Of William’s Tale », l’hymne enjoué de Lourder Than Hell « The Gods Made Heavy Metal », le carré « Die For Metal » (l’inédit de l’édition limitée du dernier album) et le gigantesque et heavy « Kings Of Metal ». Y a quand même là dedans des titres qui ne figurent pas sur les 2 albums live précédents ce qui justifie déjà pas mal l’achat de ce nouveau live.

Le deuxième CD (8 titres) s’attarde sur le controversé Gods Of War, le dernier album studio empreint de mythologie scandinave et de beaucoup de passages classiques épiques. Alors c’est vrai que sur scène ça devait rendre pas mal d’avoir des titres narratifs comme « The Blood Of Odin », « Glory Majesty Unity » ou encore « Army Of The Dead » avec son orgue et Eric Adams qui se fait conteur en scandant ses paroles sans quasiment de musique derrière … mais là comme ça sur un live audio, c’est pareil que pour l’album studio, on attend que ça se passe. Par contre, ce « Sons Of Odin » avec ce refrain en forme de marche, les couplets plus cools et le solo de la mort, ça le fait plutôt pas mal. Il y a aussi « Gods Of War » avec ses chœurs guerriers, « Odin » lent et ample et le mou « Hymn Of The Immortal Warriors ». Le final se fait sur le sample de « The Crown And The Ring ».

Au final, un bien bel album en concert avec plein d’hymnes et des morceaux plus rares, malgré une deuxième partie un peu plus molle et rébarbative en audio. A noter que le public est le 5ème viking du disque car on entend bien sa participation sur certains morceaux. Et le petit clip de "Gods Of War" pour faire plaisir, c'est toujours ça de pris.

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


KILLERS
Le Côté Live ! (2004)
Heavy metal




IRON MAIDEN
The Number Of The Beast (1982)
Des hymnes intemporels et l'arrivée de bruce

(+ 8 kros-express)

Marquez et partagez



Par POWERSYLV




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Eric Adams (chant)
- Karl Logan (guitare)
- Joey Demaio (basse)
- Scott Columbus (batterie)


1. Manowar
2. Call To Arms
3. Gloves Of Metal
4. Each Dawn I Die
5. Holy War
6. Mountains
7. The Oath
8. Secret Of Steel
9. Son Of William's Tale
10. The Gods Made Heavy Metal
11. Die For Metal
12. Kings Of Metal
13. Warriors Of The World United
14. Black Wind, Fire And Steel

1. The Blood Of Odin
2. The Sons Of Odin
3. Glory Majesty Unity
4. Gods Of War
5. Army Of The Dead Pt Ii
6. Odin
7. Hymn Of The Immortal Warriors
8. The Crown And The King

1. Gods Of War (video)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod