Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY MOISI  |  STUDIO

Commentaires (11)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Custard, Virgin Steele, Majesty, Domine, Steel Attack
- Membre : Shakin' Street, Ross The Boss, Jack Starr's Burning Starr , Fabienne Shine
 

 Site Officiel De Manowar (1548)

MANOWAR - Kings Of Metal Mmxiv (2014)
Par CANARD WC le 19 Avril 2014          Consultée 6510 fois

Réenregistrer "Kings of Metal" vingt ans plus tard avec de nouveaux arrangements, des tas d’instrumentales et un remixage complet blabla. Bonne idée ? Évidemment, non.

Rien que sur le papier, ça sent le sapin leur affaire.
Entre les esgourdes, ça donne envie de pleurer. Puis de vomir.

Physiologiquement, je préciserais qu’en général après une bonne gerbe, il y a des larmes qui naturellement apparaissent. Un peu comme après un long bâillement, vos yeux se mouillent. Bailler étant l’autre option qu’il vous reste lors l’écoute de ce "Kings of Plastic MMXIV" (bailler ou vomir, il faut choisir).

Voilà, voilà.

Ça fait dix ans que MANOWAR flirte avec le Classique « symphonico-pouet-pouet » et tente à des degrés divers de pousser le bouchon du mauvais goût toujours plus loin (on se souvient de "Nessun Dorma" ou de "God(emichet)s Of War"). Lancé dans une espèce de quête lénifiante où le Metal burné serait aussi grandiloquent que solennel, MANOWAR se ramasse de plus en plus lamentablement sous les yeux de ses fans qui en croient de moins en moins leurs oreilles.

Récemment, avec leur « Lord Of Style », on aurait pu croire en un retour aux fondamentaux : du Heavy US bien basique (mais malheureusement bien merdique aussi). Ce réenregistrement de "Kings" - outre sa nullité – signifie que Manowar n’en a pas fini avec ses envies d’orchestre, de froufrous et de piano. Misère…

Autre problème : l’album originel était déjà de base assez hétérogène. Sur les dix titres, faut en virer trois ou quatre (que je vais citer pour lever toute ambiguïté : "Sting...", "Pleasure..." et "Warrior’s Prayer" et éventuellement "Crown..."). Personnellement, à l’époque, pour ne pas avoir à zapper constamment en conduisant, j’ai dû re-graver l’album en l’épurant des morceaux évoqués pour ne garder que 35 minutes de Heavy magnifique, bien gaulé, puissant et décomplexé. Bref. Donc là, MANOWAR qui nous la joue sans tri sélectif, pousse le vice jusqu'à nous refourguer plusieurs versions d’un même morceau et en faire deux cédés (1h30 en tout…), comment dire ? L’inutile est poussé dans ses derniers retranchements pour en faire un art subtil qui n’a d’égal que les somnifères les plus puissants. Ceci étant, venant de la part d’un groupe qui a été capable de proposer 25 fois le même morceau en 25 langues différentes, quelque part il y a une cohérence dans ce naufrage.

Listons donc les points positifs :

- la production est maousse,
- ça m’a donné envie de réécouter l’album originel.

Voilà, voilà.

Du coup, j’ai réécouté "Hail And Kill" (le vrai). Ca fait du bien par où ça passe. Sans vouloir verser dans la nostalgie, le déni et autre révisionnisme : les cuvées MANOWAR des années 80 et 90 étaient vraiment exceptionnelles. En un riff de deux accords et juste de l’interprétation, il y a plus que dans la majorité des groupes actuels. La violence et la force qui se dégagent d’un seul "Hail And Kill" renvoient à la niche tout un tas de groupes peinturlurés. Enfin bref.

Comme on dit : « qui aime bien, châtie bien ». En ce qui me concerne et pour MANOWAR, j’ajouterais le corollaire suivant « qui a vénéré lui pisse désormais dessus ».


Note : 0/5 (oui, le zéro de la tête à toto)

Morceau préféré : aucun, réécoutez les vieux MANOWAR plutôt que de perdre votre temps
Morceau nul : tous, réécoutez les vieux MANOWAR plutôt que de perdre votre temps

A lire aussi en HEAVY METAL par CANARD WC :


AVENGED SEVENFOLD
Nightmare (2010)
Un cauchemar gorgé d'espoir et de fraîcheur.

(+ 1 kro-express)



IRON MAIDEN
Brave New World (2000)
Comme on chérit plus fort celui qu'on a cru perdre

(+ 7 kros-express)

Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
  N/A



- Joey Demaio (basse, claviers)
- Eric Adams (chant)
- Donnie Hamzik (batterie)
- Karl Logan (guitare, claviers)


1. Hail And Kill Mmxiv
2. Kings Of Metal Mmxiv
3. The Heart Of Steel Mmxiv (acoustic Intro Version)
4. A Warrior's Prayer Mmxiv
5. The Blood Of The Kings Mmxiv
6. Thy Kingdom Come Mmxiv
7. The Sting Of The Bumblebee Mmxiv
8. Thy Crown And Thy Ring Mmxiv (orchestral Version)
9. On Wheels Of Fire Mmxiv
10. Thy Crown And Thy Ring Mmxiv (metal Version)
11. The Heart Of Steel Mmxiv (guitar Instrumental)

1. Hail And Kill Mmxiv (instrumental)
2. Kings Of Metal Mmxiv (instrumental)
3. The Heart Of Steel Mmxiv (instrumental)
4. The Blood Of The Kings Mmxiv (instrumental)
5. Thy Kingdom Come Mmxiv (instrumental)
6. Thy Crown And Thy Ring Mmxiv (instrumental)
7. On Wheels Of Fire Mmxiv (isntrumental)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod