Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 



SUFFOCATION - Souls To Deny (2004)
Par GORR le 26 Août 2006          Consultée 4491 fois

SUFFOCATION n'est pas un groupe comme les autres. Après plus de quinze ans de carrière, les américains n'ont toujours pas pris une ride, et si l'annonce de leur split en 1998, après la sortie de leur deuxième EP « Despise The Sun », avait fait couler quelques larmes, c'est avec un sourire radieux que je vous présente « Souls To Deny », le quatrième album de ces vieux briscards américains, venu une nouvelle fois foutre le bordel sur une scène extrême qui ne manque pourtant pas de bouger. Mais quand c'est du SUFFOCATION, y'a pas à hésiter. Ce groupe devenu une légende et une source d'influences pour nombre de groupes US de nos jours, n'est pas n'importe qui. Toujours soutenu par le label Relapse Records, ce nouvel album suit encore et toujours la ligne directrice imposée par « Despise The Sun ». Des riffs toujours plus complexes et alambiqués, une batterie toujours plus rythmique et destructrice, une basse toujours aussi lourde et groovy, et un chant toujours aussi guttural et malsain. Et SUFFOCATION ne perd pas ses vieilles habitudes. Les éléments jazz de son brutal death sont toujours présents, et ce encore et toujours grâce à Sir Terrance Hobbs et sa guitare céleste. D'ailleurs, toute la force de SUFFOCATION s'est toujours trouvée là. Ces petits éléments jazz bienvenues en totale concordance avec la musique barbare des américains, étaient et sont encore aujourd'hui un atout des plus enrichissants pour le groupe, donnant une autre dimension plus avant-gardiste et aérée à la symphonie macabre de SUFFOCATION. A ce palmarès s'ajoute un jeu de batterie de Mick Smith des plus destructeurs et techniques, matérialisé par des blast sulfureux et intenables. Il faut donc au mieux avoir une oreille assez musicale pour apprécier pleinement le brutal death technique de SUFFOCATION.

Mais ce « Souls To Deny » nous cachait de bien belles surprises. Si le brutal death de SUFFOCATION avait du mal à vous rentrer du premier coup dans la tête, avec ce nouvel album, c'est justement l'inverse. Ce disque se veut totalement accessible et accrocheur, dès la première écoute. On a l'étrange sensation de retrouver du SIX FEET UNDER mélangé à du OBITUARY en dix fois plus brutal. « Souls To Deny » se veut particulièrement jouissif et assimilable. Le groupe tient les rythmes en place ("Deceit"), insère quelques refrains accrocheurs ("Souls To Deny") et n'hésite pas à peinturlurer sa musique de solos de guitares complètement heavy metal ("Demise of The Clone", "Surgery of Impalement"). Mais SUFFOCATION reste cependant toujours aussi barbare qu'à l'accoutumée. Des titres toujours si mid-tempos et lourds seront présents, n'hésitant pas à accélérer au bon moment ("Tomes of Acrimony"). Les growls de Franck Mullen accompagnent le tout avec une grande férocité, bien que sa voix soit légèrement moins brutale que sur « Pierced From Within » par exemple. A ceci s'ajoute la nouvelle basse de SUFFOCATION tenue par Dereck Boyer (DEEDS OF FLESH), qui se tapit un peu trop, n'osant pas pointer le bout de son nez, ce qui est vraiment dommage. Mais nous pouvons toujours savoureux les leçons de grattes que nous imposent Terrance Hobbs, tant dans ses solos que dans sa rythmique d'enfer, parfaitement secondée par Guy Marchais (INTERNAL BLEEDING).

Cet album se veut donc extrêmement technique et pas ennuyeux du tout à mes yeux. De plus, sa production est tout à fait à son mérite. Le son des guitares est fantastique et justement pas très typé US, raccordé aux roulements et blast-beast d'une batterie dont le son serait tout à fait égalable à celui des grattes. Seul petit défaut : la basse, que l'on entend pas assez, voire pas du tout. Tout ceci se retrouve dans un excellent album de SUFFOCATION et un retour en force digne de ce nom. Une nouvelle vague est pour moi engagée par le groupe, qui a encore beaucoup de choses à dire. Vous n'avez donc pas à essayer de vous repasser involontairement le skeud sur vos platines, des dizaines et des centaines de fois, car « Souls To Deny » sait vous plaire et accrocher directement un auditeur. Sans battre un « Effigy of The Forgotten » ou un « Pierced From Within », cet album reste pourtant une façon admirable de retrouver et de prendre dans nos bras nos américains préférés. Car si il y a un groupe de brutal death US qu'il faut que vous reteniez, c'est bien SUFFOCATION !

A lire aussi en DEATH METAL par GORR :


RECUEIL MORBIDE
Waste Of Senses (2006)
Une nouvelle galette tout en puissance...




CANNIBAL CORPSE
Kill (2006)
Le mythe du death metal retrouvé

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



- Mike Smith (batterie)
- Frank Mullen (chant)
- Guy Marchais (guitares)
- Terrance Hobbs (guitares)
- Dereck Boyer (basse)


1. Deceit
2. To Weep Once More
3. Souls To Deny
4. Surgery Of Impalement
5. Demise Of The Clone
6. Subconsciously Enslaved
7. Immortally Condemned
8. Tomes Of Acrimony



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod