Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Therion

DISMEMBER - Death Metal (1997)
Par GORR le 20 Décembre 2005          Consultée 3849 fois
Avec un nom pareil, ce quatrième album studio des Suédois increvables et intenables de DISMEMBER, ne pouvait que m'attirer et me tenter ! Et en conséquence je ne me suis pas trompé ! "Death Metal" reste l'opus le plus sûr et abouti de toute la carrière des scandinaves, apportant le train-train habituel propre à DISMEMBER, qu'ils se sont évertué à élaborer au bout, désormais, de 6 années maîtresses, de death metal old school et chaotique, enjolivé par de belles guitares excellant dans l'art du heavy metal, et d'une batterie sommaire mais non négligeable : un bien charmant arsenal en perspective, pour un nouvel album très "Death Metal".

Cette nouvelle galette, très "fraîche", partait avec aucun a priori. Je ne soupçonnais même pas une seule seconde, que ce disque allait éventuellement me ravir ou me déplaire ! Puisque je le savais, je le sentais : DISMEMBER avait enfin réussi à reproduire un noble héritier à son premier enfant : "Like An Everflowing Stream" (attention je ne dis pas par là que leurs autres albums sont mauvais, loin de là) ! Et tout était là avec ce nouvel album pour le prouver. Le cachet égrillard et fétide propre aux guitares de David Blomqvist et son accolyte Robert Senneback, toujours dans les rangs, était continuellement présent, suivi de près par le principal supérieur des DISMEMBERs, Fred Estby, batteur de génie et aujourd'hui producteur de ce "Death Metal" (enregistré au Sunlight Studio), enrichi pas des vocalises dégueulasses et étouffées, propres à Matti Karki, ménestrel et pionnier des Suédois : et allez hop, on mélange un peu tout ça : bruuuuuuuuuu bruuuuuuuu bruuuuuuuu (bruit d'un mixeur mais laissez tomber ^_^) ! Et ça nous donne un "Death Metal", qu'on va se dépêcher d'avaler avant que ça ne refroidisse.

Et ça s'amorce tout de suite. "Of Fire", premier titre décoiffant "Death Metal" arrive à mon oreille, et je suis littéralement scotché sur place ! Riffs d'aciers vendus avec une distorsion presque tangible, tempos fusants et ardents, au-dessous de vocaux qui, ENFIN, me ravissent et m'enchantent : Matti chante somme toute avec puissance, il hurle comme un forcené et se déchaîne comme un aliéné. "Trendkiller", "Killing Compassion", "Live To The Fear Of Pain" ... tous vous charmeront et vous tranporterons sur la planète DISMEMBER, où solos rock and roll, riffs thrash, et batterie simpliste mais aguichante, règnent et dictent les ordres, à coup de gifles sonores inouïes !

J'en arrive, enfin, au morceau phare, du moins pour moi, de cet album : "Misanthropic". Un authentique fléau du death metal ! Avec son tempo d'une vivacité I N C R O Y A B L E , avec ses riffs acharnés et batailleurs, avec sa batterie épileptique qui enfin, se laissera aller, guidée par ce death metal si puissant et implacable! On se réjouit des aptitudes musicales des membres de DISMEMBER, et on les remercie, encore une fois, (décidément) pour leur death metal si infaillible et tout-puissant !

En substance, je ne vois rien d'autre à ajouter ! DISMEMBER nous aura encore servi un trésor de sauvagerie et de barbarisme, passer à côté de ça serait vraiment un acte insensé et fou, et si vous voulez vous mettre au death metal, voici l'amuse-gueule qu'il vous faut !




Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



Non disponible


Non disponible



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod