Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Whitesnake, Astral Doors, Nightmare
- Membre : Ark, Pagan's Mind, Allen - Lande, Beyond Twilight, Mundanus Imperium, Masterplan, Jorn Lande & Trond Holter

JORN - The Duke (2006)
Par NAUSICA75 le 3 Avril 2006          Consultée 3845 fois

Assez régulièrement, Jorn Lande revient sur le devant de la scène en mettant en pause son groupe actuel Masterplan, pour nous proposer ses albums solo, qui il faut bien la dire, sont bien souvent d'une qualité certaine. Après nous avoir enchantés au sein du groupe Ark, puis chanteur un temps sur la tournée d'Yngwie Malmsteen, le norvégien à la voix chaude et puissante, s'est stabilisé au sein du groupe de heavy métal Masterplan.
Quatrième album solo, Lande nous propose un cocktail assez classique de sa part. Variant mid-tempo, morceaux plus rapides et puissants, le musicien nous fait étalage à travers 10 titres, de son talent.

Le norvégien possède une voix tout simplement exceptionnelle qui gagnerait à être plus mise en valeur avec des compositions plus originales. C'est clair que sur cet album, nous sommes en terrain connu : variation de morceaux typiquement heavy, sans fioriture, mid-tempo (où il excelle), et pseudo-ballades.
L'album commence avec justement un morceau mid-tempo "We brought the angels down" (comme le morceau "Blacksong"), au rythme bien lourd. De suite, on est impressionné par la puissance de Lande. Même si sa voix est très puissante, rocailleuse mais très chaude, Jorn possède un coté mélodique assez exceptionnel. Le morceau n'a rien de transcendant mais se retrouve completement transformé par l'interprétation de Lande, très convaincant.
Toujours dans la même registre, l'excellent (un des meilleurs morceaux de l'album) "End of the time". Alliant mélodie et puissance, ce morceau est une vraie réussite. Le refrain, comme souvent dans ses compositions, est assez facile à mémoriser. Les musiciens l'entourant, sont tous d'un très bon niveau en épaulant efficacement les vocalises du scandinave. Son interprétation sur le titre "After the dying" est assez classique chez Lande. Beaucoup de convictions et de présence sur ce titre. On a tendance à s'endormir, heureusement que la fin du morceau réhausse un peu le niveau grâce à l'élevation du tempo. Toujours dans le registre des mid-tempos, le titre "Midnight madness" est tout simplement le meilleur morceau de cet album. Lorgnant vers Ronnie James Dio à certains moments, Jorn Lande nous fait étalage de son talent et se montre comme un des meilleurs chanteurs actuel du circuit.
Heureusement qu'il y'a des titres plus rythmés comme l'excellent "Are you ready", bien péchu, bien heavy avec guitares saturées et soli débordants de toutes parts.
Allez on tape du pied sur le titre bien speedé "Stormcrow". Mené tambours battants, Lande impressionne l'auditeur par sa facilité d'interprétation. Tous ses morceaux sonnent assez "live", ce qui donne une pèche supplémentaire. Mélodie entrainante, refrain efficace, "The duke of love" est l'archétype de ce genre de morceau. Le norvégien excelle dans ce domaine (attention aux paroles tout simplement ridicules).
A noter la nouvelle version d'un ancien titre "Starfire", plus moderne, mais toujours aussi impressionnante et efficace.
Enfin et pour conclure la description de cet album, Lande nous balance sa pseudo-ballade "Burning chains". Entièrement à la guitare classique au début, la saturation refait surface, pour durcir le ton. Même si la qualité d'interprétation n'est pas à mettre en cause, l'originalité n'est pas au rendez-vous.

En conclusion, cet album alterne le bon et le moins bon. Certes, notre homme est un chanteur redoutable. Un des meilleurs du circuit dans son genre. Cependant, l'originalité n'est pas vraiment au rendez-vous, la faiblesse des paroles étant aussi navrante. Seulement un ou deux titres sortent du lot comme "Midnight madness" ou "End of time". Sinon les autres titres sont assez semblables les uns des autres. Un album qu'on écoute donc avec plaisir mais qui ne laissera pas une trace marquante dans l'univers du heavy mélodique. Seulement 3/5. On aimerait donc un peu plus d'originalité sur le prochain opus.

A lire aussi en HARD ROCK par NAUSICA75 :


ALCATRAZZ
Live Sentence (1984)
Le meilleur d'Alcatrazz ...




The MOB
The Mob (2005)
Un super-groupe excellent du début à la fin !!


Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Jorn Lande (chant)
- Jorn Viggo Lofstad (guitare)
- Tore Moren (guitare)
- Morty Black (basse)
- Willy Bendiksen (batterie)


1. We Brought The Angels Down
2. Blacksong
3. Stormcrow
4. End Of Time
5. Duke Of Love
6. Burning Chains
7. After The Dying
8. Midnight Madness
9. Are You Ready
10. Starfire (2005 Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod