Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (17)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



SEETHER - Karma And Effect (2005)
Par BAAZBAAZ le 18 Octobre 2005          Consultée 7736 fois

Seether, ça craint un peu.
Seether, c'est le groupe dont le chanteur est le petit ami d'Amy Lee, d'Evanescence.
Seether, c'est le groupe dont le chanteur imite parfois Kurt Cobain.
Par exemple sur « Remedy », où tout le groupe se croit sur Nevermind, hélas.
Seether, enfin, c'est un nouvel album : Karma & Effect. Cet album est celui que Nirvana aurait pu sortir si Kurt Cobain n'était pas mort. Et s'il n'avait pas su chanter. Et si Dave Grohl n'avait pas su jouer de la batterie. C'est l'album qu'aurait sorti Nirvana si Nirvana avait été un mauvais groupe.
Un peu comme Evanescence, qui nous montre ce qu'aurait été Nightwish si Nightwish avait été nul.
Ce donc pas un hasard si le chanteur de Seether a chanté avec Amy Lee. Tous les deux réunis, ils ont fait quelque chose d'horrible, qui s'appelait « Broken ».
Heureusement, ça ne figure pas sur Karma & Effect. Il ne faut pas pousser. Le groupe a quand même déjà sorti deux fois le même album en incluant juste le duo des deux tourtereaux.

Une chanson comme « Remedy », ça craint un peu.
Même si on aime le post-grunge. Creed par exemple, ça passe.
Creed, c'est sympa. Sombre, torturé. Enfin juste ce qu'il faut pour les américains. De belles chansons avec des paroles profondes et mystiques. D'accord.
Mais Seether, c'est autre chose.
C'est le post-grunge que l'on n'a pas trop envie d'entendre, même si on sait que ça existe.
Du sous-Nirvana chanté par un sous-Kurt Cobain.
Et mal en plus…
Sur « Remedy », c'est flagrant : des mélodies vocales éraillées, pauvres. Un refrain prévisible.
Ce n'est pas un hommage, c'est une insulte. Un affront fait à Nirvana et à la musique.
Les autres chansons ? Il faut avoir envie de les écouter.
On a « Truth ». Là, c'est un peu Nirvana rencontre Nickelback. Du moins c'est sans doute ce qu'un génie du marketing pourrait dire. Dans les faits, c'est surtout un morceau qui donne à regretter d'avoir un jour rencontré la musique du groupe sur son chemin.

Bon sang ils imitent même Nirvana unplugged, sur « Plastic Man ». C'est dur, ça fait mal. Surtout quand le chanteur de Seether tente de prendre les intonations d'un mec qui s'est suicidé en réaction au succès.
C'est dur à encaisser.
Parce que tout ça, c'est une affaire de fric. Le côté détestable du post-grunge. Les couplets semi-accoustiques, la guitare heavy qui n'existe que pour étoffer les refrains.
Et des mecs comme ça, qui pissent sur la tombe de Kurt Cobain.
Si au moins ils écrivaient de bonnes chansons !
Mais non. Même pas.
Un morceau comme « Tongue », sorte de ballade grungy, c'est étouffant de nullité. Rien qu'à l'entendre, on cherche en vain un peu d'air, on tente de respirer. Et toujours ces intonations du chanteur…
Et quand ils s'énervent, comme sur « I'm the One », il ne font peur à personne. C'est quoi ces paroles ? « Je suis le seul ». A faire une musique aussi ignoble ? On se permettra d'en douter.

Le néo-métal, le post-grunge, le screamo ou le metalcore : toute une série de courants musicaux qui ont généré des groupes parfois très bons. C'est l'avenir du rock américain.
Mais comme toujours, il y a la frange des suiveurs, des imitateurs, de ceux qui veulent rafler la mise.
C'est le cas ici.
Alors on ne va pas faire la liste des chansons. On ne va se faire mal en énumérant et en décrivant tous les sordides morceaux du disque.
Alors on ne pas faire non plus les présentations. Donner le nom des musiciens – et surtout du chanteur – ce serait encore leur faire trop d'honneur. Ceux qui veulent savoir n'ont qu'à demander à Amy Lee.
Ce duo, quand on y pense. Deux membres de deux des groupes les plus malhonnêtes, les plus cyniques et les plus médiocres de la scène musicale américaine. Quel programme…
Oui, pardon, Seether n'est pas américain. Ils viennent d'Afrique du Sud.
Ils ont fait une telle impression à leurs débuts que les majors se sont précipitées pour les signer.
Le conte de fée… n'importe quoi.

Je perds mon temps, moi.
N'achetez pas ce disque.

A lire aussi en DIVERS par BAAZBAAZ :


THREE DAYS GRACE
One-x (2006)
Une terrible usine à hits pour l'été !

(+ 1 kro-express)



MUTHA'S DAY OUT
My Soul Is Wet (1993)
Le chef d'oeuvre unique d'un groupe légendaire


Marquez et partagez




 
   BAAZBAAZ

 
  N/A



- Qui ça ?


1. Because Of Me
2. Remedy
3. Truth
4. The Gift
5. Burrito
6. Given
7. Never Leave
8. World Falls Away
9. Tongue
10. I'm The One
11. Simplest Mistake
12. Diseased
13. Plastic Man



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod