Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : In Flames, Arch Enemy
- Membre : Evergrey, Mystic Prophecy, Dream Evil, Firewind, Ozzy Osbourne

NIGHTRAGE - Sweet Vengeance (2003)
Par JULIEN le 29 Décembre 2003          Consultée 5960 fois

Ce qui nous saisit d’emblée lors de la découverte de ce "Sweet Vengeance", premier album de NIGHTRAGE, c’est son casting : Marios Iliopoulos (ex-EXHUMATION) et Gus G. (DREAM EVIL, FIREWIND, MYSTIC PROPHECY) aux guitares, Per M. Jensen (THE HAUNTED) derrière les fûts (même si le bonhomme n’intervient que comme musicien de session), Tom S. Englund (EVERGREY) pour quelques contributions vocales distinguées, et le hurleur prestigieux (de session) Tomas Lindberg (ex-AT THE GATES, ex-THE CROWN, LOCK UP, THE GREAT DECEIVER) pour se cramponner au micro. A côté d’une telle réunion de stars de l’extrême, le bassiste français Brice Leclercq, parfait inconnu, fait presque figure d’ovni. Et avec tout ça, c’est quoi donc que NIGHTRAGE, hein, monsieur le chroniqueur captivé par les paillettes ?

Eh bien, disons que NIGHTRAGE constitue une très belle et grande surprise dans le monde du Death mélodique. Évitant avec astuce les chausse trappes naturels que ne manquent pas d’enfanter semblables réunions de talents, NIGHTRAGE synthétise en quarante deux minutes tout ce que le Death mélodique peut nous proposer de mieux : rythmiques accrocheuses mais diablement solides et bagarreuses, soli de toute beauté, intermèdes acoustiques qui vont bien, parties de chant enragées, breaks qui égaient efficacement les structures des compositions, musiciens plus que compétents (non ?), production excellente et abrasive juste ce qu’il faut, signée Fredrik Nordström… Du tout bon mon garçon !

On pourrait en rester là et poser une conclusion. Mais ce serait manquer une grande partie de la richesse de ce disque, qui trouve sa respiration dans un enchaînement intelligent des humeurs : on sent que ces gars là ont de l’expérience à revendre, et il ne faudra pas compter sur eux pour commettre de grosses bévues ingénues. Ainsi les gros uppercuts Death/Thrash à la "The Tremor" ou "At The Ends Of The Earth" sont-ils relayés de compositions plus soignées et modérées, telle l’accrocheuse et très IN FLAMES "Elusive Emotion" ou encore la complexe "Ethereal" et son solo somptueux (une constante ici). Et il est certain que les apparitions de la voix sombre et expressive de Tom S. Englund ne manquent pas de faire leur petit effet, tempérant par exemple l’allant percutant du terrible "At the Ends Of The Earth", apportant une couleur encore plus profonde à "Circle Of Pain", "Ethereal" ou encore "Elusive Emotion".

En définitif, loin du gros coup marketing qu’on pouvait légitimement redouter, NIGHTRAGE s’impose d’entrée de jeu comme un espoir plus que sérieux, et se hisse au niveau de combos comme ARCH ENEMY, même si "Sweet Revenge" reste assez marquée, ici ou là, par des influences un peu visibles : AT THE GATES et le IN FLAMES ne sont vraiment pas loin par instant. Mais le tout est tellement bon, inspiré et prometteur qu’on serait bien sot de s’en formaliser. J'attends donc un peu pour claquer le 5/5, mais on en est vraiment pas loin !

Un disque à ne pas manquer si vous aimez le style. Quant aux autres, faites l’effort de découvrir !

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par JULIEN :


DARK TRANQUILLITY
The Mind's I (1997)
Death melodique

(+ 1 kro-express)



AMORPHIS
Black Winter Day (1994)
Death melodique


Marquez et partagez






 
   JULIEN

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Tomas Lindberg (chant)
- Marios Iliopoulos (guitare)
- Gus G. (guitare)
- Brice Leclercq (basse)


1. The Tremor
2. The Glow Of The Setting Sun
3. Hero
4. Elusive Emotion
5. Gloomy Daydreams
6. Macabre Apparition
7. In My Heart
8. Ethereal
9. Circle Of Pain
10. At The Ends Of The Earth
11. The Howls Of The Wolves



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod