Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INDUS  |  STUDIO

Commentaires (15)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : John 5, Rob Zombie
 

 Site Officiel Du Groupe (554)
 Site Officiel Français Du Groupe (928)
 Autre Site Français (864)

MARILYN MANSON - Antichrist Superstar (1996)
Par POWERSYLV le 17 Décembre 2003          Consultée 12534 fois

Avec les 2 albums des débuts (dont le deuxième "Smells Like Children" qui a permis au groupe de se faire remarquer, boosté par sa reprise très personnelle du "Sweet Dreams" d'EURYTHMICS), MARILYN MANSON n'avait montré qu'une facette de son talent et de ses délires. On n'avait encore rien vu, et surtout rien entendu.

Troisième album du Révérend et de sa bande de débraillés, cet "Antichrist Superstar" tombe comme un pavé dans la mare dans un paysage rock et metal en pleine effervescence. Avec cette album, l'effrayant, le terrifiant, le démoniaque Marilyn Manson passe la vitesse supérieure et sort un album voué à passer à la postérité.
MARILYN MANSON devient véritablement avec ce troisième méfait LE groupe qui dérange dans une Amérique somme toute très conservatrice.

Véritable outrage pour les bien-pensants (le titre de l'album est assez mémorisable dans le genre), provocateur à l'image de son concepteur, ce disque est une ode à l'anticonformiste et à la rebellion ("1996") et le groupe se dévoile enfin au monde entier pour lui préparer un bon cauchemar sonique. La musique du groupe prend ici toute sa dimension, toujours avec le gourou Trent Reznor (NINE INCH NAILS) aux manettes (le son est nickel). Mélange de guitares métaliques, de rythmes variés, d'ambiances aux diverses teintes et de samples, il s'agit d'un véritable mix de rock industriel calculé et réfléchi.
Un genre de cyberpunk en quelque sorte. Les morceaux sont très variés ; l'album commence avec un "Irresponsible Hate Anthem" tonitruant où est reproduite une ambiance live. Ce titre démarre très fort et transpire la rage : une violence également très présente sur d'autres titres tels "Little Horn", "Mister Superstar" ou "1996". On n'est pas très loin d'un punk assez lourd sur ces titres, mais aussi on le soupçonne dans l'attitude. Personnellement le tempo très rock des titres sus-cités me plait beaucoup, tout comme les rythmiques syncopées de "Wormboy" et quasi-Rammsteiniennes de "Angel With The Scabbed Wings".

Des passages plus sombres voire bizarroïdes ("Deformography", "Kinderfeld", "Minute Of Decay" ...) permettent de caractériser des morceaux parfois déjantés, issus du cerveau diaboliquement dérangé de Manson. N'oublions pas non plus le classique du groupe "The Beautiful People", titre groovy avec son riff obsédant et son refrain explosif. Et aussi la très belle psycho-ballade "Man That You Fear", belle et irréelle (cette voix !) qui clôt l'album dans un brouhaha de fin du monde, et qui se ralentit comme une machine qui s'arrête. Enfin, la fin du disque, c'est vite dit ... il y a ensuite 73 plages vides avec des bruitages bizarres sur la dernière piste (la 99ème). Marilyn renouerait-il avec les messages subliminaux ? Révèle-t-il la solution pour échapper à un apocalypse prévu pour 1999 ?

Globalement, la musique est alambiquée mais les chansons sont bien identifiées. Les musiciens du groupe sont loin d'être les meilleurs du monde et même si j'ai du mal à mettre MARILYN MANSON dans le metal "stricto-sensu", la musique dégage suffisamment d'énergie, d'ambiances et de conviction pour attirer l'attention de l'auditeur et le plonger dans le délire de Manson. Pour beaucoup, il s'agit du chef d'œuvre de MARILYN MANSON : j'ai tendance pour ma part à lui préférer "Holy Wood" (sorti en 2000, c'est le disque avec lequel j'ai découvert MANSON) pour ses ambiances encore plus sombres et ses morceaux qui me semblent moins complexes et plus rock encore.

Voilà pourquoi je ne mets pas la note maximale, même s'il est clair que c'est avec "Antichrist Superstar" que tout a commencé. Je conseillerai cependant les novices, surtout ceux du milieu metal de commencer avec les albums suivants, notamment "Holy Wood" (surtout) ou "The Golden Age Of Grotesque". La machine est en marche et cela ne fait que commencer ...

A lire aussi en METAL INDUS par POWERSYLV :


MARILYN MANSON
Holy Wood (in The Shadow Of The Valley Of Death) (2000)
Metal indus

(+ 2 kros-express)



MINISTRY
Rio Grande Blood (2006)
Al Jourgensen plus enragé (engagé) que jamais !


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   FENRYL
   MULKONTHEBEACH
   ROOTSPACOROOTS

 
   (4 chroniques)



- Marilyn Manson (chant, guitare)
- Twiggy Ramirez (guitares, basse)
- Madonna Wayne Gacy (claviers)
- Ginger Fish (batterie, programmation)
- Daisy Berkowitz (guitares)


1. Irresponsible Hate Anthem
2. The Beautiful People
3. Dried Up, Tied And Dead To The World
4. Tourniquet
5. Little Horn
6. Cryptorchid
7. Deformography
8. Wormboy
9. Mister Superstar
10. Angel With The Scabbed Wings
11. Kinderfeld
12. Antichrist Superstar
13. 1996
14. Minute Of Decay
15. The Reflecting God
16. Man That You Fear



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod