Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW WAVE BOWIE MANSON  |  STUDIO

Commentaires (5)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2015 The Pale Emperor
2020 We Are Chaos
 

- Style : Nine Inch Nails
- Membre : John 5, Rob Zombie
- Style + Membre : Two
 

 Site Officiel Du Groupe (849)
 Site Officiel Français Du Groupe (1230)
 Autre Site Français (1152)

MARILYN MANSON - We Are Chaos (2020)
Par CHAPOUK le 23 Février 2021          Consultée 1275 fois

Hey ! Une revenante vous direz-vous (ou pas mais je vais faire comme si) ! Mais je vous répondrai "Non le Révérend ! On dit le Réverend quand on parle de MANSON !" Et là vous penserez "Bah putain elle est pas devenue aimable pendant son absence !" Ce qui, je vous l'accorde, sera parfaitement justifié.

Mais je décide d'auto-saboter un retour à la plume que je pourrais "mettre en scène" de façon grandiloquente et tonitruante pour trancher direct (esquive, crochet du droit !) dans le vif du sujet. Et sujet c'est un mot parfait pour aborder ce dernier album du Révérend qui semble, visiblement, avoir réalisé une psychothérapie durant le confinement.
Du coup il va mieux. Beaucoup mieux qu'avant. Peut-être même un peu trop mieux… "Hein ? "Trop-mieux" !?", vous exclamez-vous très justement, mais je ne relèverai pas.

Le Prozac a fait effet, je suppose, car cet album, bien qu'il porte toujours la marque de la patte MANSONienne, est baigné dans une ambiance… joyeusement artificielle qui me rappelle un peu l'état d'esprit des groupes New Wave des années 80. En mode : tout est foutu, je n'ai pas d'avenir dans ce monde merdique alors je vais danser et faire la fête pour oublier.

Le titre éponyme en est un exemple flagrant. Le contraste entre ces paroles ("We are sick, fucked up and complicated, we are chaos") et cette orientation musicale Pop Rock BOWIEsque illustre très bien cette façon de voir le monde je trouve. Et même si MANSON ne nous a pas habitué à ce style de morceau, faut reconnaître que le refrain rentre très bien en tête.

Dans le fond c'est peut être lui qui a raison... Concentrons-nous sur des choses qui nous semblent importantes pour oublier qu'on fonce droit dans le mur. Après tout, ça a l'air de fonctionner pour Marilyn, en témoigne la pochette du skeud. Parce que oui, il faut savoir qu'il a peint cet autoportrait à l'aquarelle pendant le confinement. Comme ce "We Are Chaos" de toute façon. Enfin bref !

Musicalement on peut donc être surpris au premier abord, notamment à cause de cette ambiance "Prozac-friendly" qui plane, mais aussi de part ses inspirations piochées direct chez BOWIE, comme je le disais plus haut.

À ce moment-là vous vous direz très justement "Et "Mechanicals Animals", t'en fais quoi alors ?". Ce à quoi je vous rétorquerai "Oui, mais non", ça ne répond absolument pas à votre question mais ça me permet d'enchaîner sans trop me fouler. Oui sur "Mechanical Animals" on baigne dans le BOWIE à paillettes, mais sur ce skeud non. Pas de paillettes, pas de fioritures, à la limite on serait plus proche du BOWIE de "Diamond Dogs".

"Mais putain alors qu'est-ce qui te surprend ?" m'invectiverez-vous. "Et bah ça bande de glands !" vous répondrai-je sans véhémence (non vraiment). Ça ! Le fait que c'est définitivement confirmé et acté avec ce skeud : The God Of Fuck a vraiment raccroché tous ses costumes outranciers. Le fait qu'il y a peu de chance qu'il se remette à hurler sa rage comme avant (j'y croyais toujours un peu au fond). Non pas parce qu'il n'est plus enragé, mais parce que visiblement il a réussi à sublimer sa colère pour alimenter son art et que cette voie lui plaît beaucoup. Et puis il y a ça : "Paint You With My Love".

Sur YouTube j'ai vu un commentaire qui résume très bien ce que j'ai pensé de ce titre quelques secondes après avoir commencé à l'écouter : "OMG ! He gave us a wedding song!" ! Mais totalement ! Le genre de mariage qui culmine avec une ouverture de bal bien guimauve, débordante de bon sentiments et qui se termine sur un assassinat sauvage (référez-vous au final). MANSON laisse plus de place à Marilyn pour s'exprimer et même si musicalement c'est loin d'être ma came, je salue la perf', parce qu'il fallait oser.

En intro, j'évoquais la New Wave pour évoquer l'ambiance du skeud. Mais ces influences font plus que se ressentir globalement. On les retrouve aussi clairement sur un titre comme "Half Way & One Step Forward", avec son intro au piano qui me rappelle celle de "Small Town Boy" (BRONSKI BEAT) et qui par la suite vient flirter avec les productions des SISTERS OF MERCY. Même si pour le penchant SOM c'est un peu plus flagrant sur "Don't Chase The Dead" ou "Keep My Head Together".

Et au milieu de tout ça vous avez également des clins d'œil subtils à différentes périodes de la vie artistique du Révérend : "Keep My Head Together" qui m'évoque "Portrait Of An American Family", "Infinite Darkness" qui fait écho à "Holy Wood…" ou encore "Perfume" qui lance un petit coucou à "Mechanical Animals".

Présenté comme ça on pourrait croire que c'est une énième tentative de "se renouveler" pas toujours très cohérente. Mais loin de là ! Si je sais pertinemment que je ne réécouterai pas ce skeud parce que musicalement parlant je trouve très peu de choses qui me parlent (à part "Broken Needles", dont l'intro me rappelle le "Working Class Hero" de LENNON un peu de "The Pale Emperor" et de "Coma White"), je dois reconnaître qu'il s'inscrit très bien dans la discographie de MANSON. Qu'il est complètement cohérent avec sa démarche artistique et ses influences de toujours et dans l'absolu, bien moins incongru qu'un "The Pale Emperor" si on prend la discographie du bonhomme dans son ensemble.

Objectivement ce skeud est sûrement l'aboutissement (à l'instant T) de la carrière de MANSON en termes de maturité et de sensibilité artistique. Il arrive à faire cohabiter de façon harmonieuse ses influences et sa personnalité (dont il nous laisse apercevoir un peu plus d'aspects qu'à l'époque de Mister-provoc). Mais que voulez-vous ! Les goûts et les couleurs ça s'explique vraiment pas…

Je suis pas capable d'apprécier à sa juste valeur ce skeud. Parce que les sonorités New Wave me gavent la plupart du temps et que ce côté froid et robotique, qui va de pair avec ce style, me rebute. Parce que BOWIE il m'en touche une sans faire bouger l'autre la plupart du temps. Et puis parce que clairement j'en veux pas de la joie de vivre que diffuse Marilyn maintenant qu'il a surmonté ses traumas et qu'il est en paix avec lui-même. Tant mieux pour lui hein ! Vraiment ! Je suis pas en train de lui reprocher d'aller mieux si c'est vraiment le cas. D'ailleurs je lui reproche rien, il fait ce qu'il veut.

Mais clairement il me parle beaucoup moins qu'avant. Cet apaisement qu'il a trouvé, peut-être qu'un jour moi aussi ça me tombera dessus et que j'apprécierai enfin cet album. Mais c'est pas d'actualité et je préfère me tourner vers des choses plus vindicatives, provocantes ou transpirant totalement la noirceur lorsque je veux écouter du MANSON.

Bref je pense que vous êtes pas bien avancés avec ce papier schizophrénique, alors je crois que la meilleure chose que vous puissiez faire au final c'est jeter une oreille sur ce "We Are Chaos" si ça vous intéresse. Vous comprendrez peut-être comment cette dualité entre des réflexions du style "mais où il va ce con ?" et d'autres comme "oui mais c'est juste une façon plus travaillée de faire du MANSON en fait" m'a habitée tout au long des écoutes de nouvel opus.

A lire aussi en DIVERS par CHAPOUK :


VARIOUS ARTISTS
Metalliska - A Ska Tribute To 80's Metal (2000)
Horns up & skanking




MARILYN MANSON
The Pale Emperor (2015)
Reconversion professionnelle

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Marilyn Manson (chant, guitare)
- Brandon Pertzborn (batterie)
- Paul Wiley (guitare, chœurs, programmation)
- Daniel Fox (clavier, percussions)
- Juan Alderete (basse)


1. Red Black And Blue
2. We Are Chaos
3. Don't Chase The Dead
4. Paint You With My Love
5. Half-way & One Step Forward
6. Infinite Darkness
7. Perfume
8. Keep My Head Together
9. Solve Coagula
10. Broken Needle



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod